Rubriques :
Vidéo du jour

Happy birthday Lauryn Hill !

Par Marc Zisman |

Malheureusement toujours aussi muette au disque, l'ex-Fugees souffle ses 45 bougies ce 26 mai 2020...

45 années tout de même passées sur terre, mais pas pour autant beaucoup de choses à se mettre sous la dent... Son aura comme son talent ont beau être bien concret, Lauryn Hill qui a vu le jour le 26 mai 1975 n'offre qu'une maigre discographie discographie. Mais rien qu'avec The Miseducation of Lauryn Hill paru en août 1998, l'ex-Fugees peut dormir tranquille...

Cinq ans après le premier single de son trio avec Wyclef Jean et Pras Michel, Lauryn Hill se l'est donc joué solo avec ce qui deviendra l’un des albums les plus populaires des 90’s. Populaire, au bon sens du terme, parce que le disque constitue l’alliage rêvé entre sa personnalité complexe et les différents courants de la Great Black Music alors en vogue.

Ce Miseducation of Lauryn Hill est conçu dans un contexte agité. Entre les clashs avec ses deux ex-complices des Fugees, la naissance de son premier enfant (avec Rohan Marley, le fils de…) et quelques collaborations de luxe avec Aretha Franklin (A Rose Is Still a Rose) et Whitney Houston, Lauryn Hill trouve tout de même le temps d’écrire des chansons qu’elle mettra en musique de la manière la plus organique possible. En intégrant notamment des tonnes d’instruments. Timbales, orgue, cordes, cuivres, harpe, piano et percussions s’entassent dans les deux studios de son enregistrement, Chung King à New York et Tuff Gong à Kingston.



The Miseducation of Lauryn Hill démarre sur les brisées des Fugees, patois caribéens inclus et prose engagée. Entre MC clasheuse (ses punchlines égalent celles des rappeurs les plus hardcore) et soul sister aussi bien hantée par le gospel que Motown ou Nina Simone (elle a repris Feeling Good en 2015 pour l'album Nina Revisited: A Tribute to Nina Simone), elle invente une langue musicale qu’elle est alors seule à chanter. Bipolaire, disait d’elle Wyclef. Lauryn Hill est surtout multipolaire sans jamais qu’on soit perturbé par son zapping stylistique auquel participent Santana (To Zion), Mary J. Blige (I Used to Love Him) et D’Angelo (Nothing Even Matters).



En mai 2002, un MTV Unplugged No. 2.0 viendra compléter sa discographie solo. Depuis, et malgré quelques titres ou reprises ça-et-là, on attend toujours le véritable deuxième album de Lauryn Hill...

ÉCOUTEZ LAURYN HILL SUR QOBUZ


ÉCOUTEZ LES FUGEES SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article