Votre panier est vide

Rubriques :
News

Camille Bertault sort ses griffes

Par Nicolas Magenham |

Avec "Le Tigre", la chanteuse embarque le jazz sur tous les terrains possibles...

Comme beaucoup de ses pairs de la même génération, la parisienne Camille Bertault s’est fait connaitre grâce à une video publiée sur YouTube, dans laquelle elle reproduisait avec sa voix l'improvisation du saxophoniste John Coltrane dans Giant Steps. Pas de géant était d’ailleurs le titre de son deuxième album paru en 2018 (après En vie en 2016).

Pianiste, comédienne, parolière et chanteuse, Camille Bertault possède une personnalité protéiforme et hors-norme, qui se reflète avec éclat dans Le Tigre qui vient de paraître. Les cuivres funky (Todolist, Ma muse) y croisent une balade bossa (Berceuse de la 54e rue), une chanson surannée en anglais façon crooner (Dream dream) ou bien une chanson « réaliste » à la française (Je vieillis).



Sa voix virtuose passe donc de la légèreté la plus souriante à l’émotion la plus poignante, et son remarquable organe est mis en valeur par de très grands noms du jazz (Jacky Terrasson au piano, Minino Garay aux percussions, ou encore Christophe Minck à la contrebasse). Jazz, chanson, musique traditionnelle… le tableau de chasse de Camille Bertault ne serait pas complet s’il n’y avait pas un petit clin d’œil à la musique classique, en l’occurrence à un Prélude de Chopin déjà adapté par Birkin/Gainsbourg en leur temps (dans Jane B.).





ÉCOUTEZ "LE TIGRE" DE CAMILLE BERTAULT SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article