Catégories :

Ça, c'est Palace !

Les Anglais de Palace sur les traces des... Fleet Foxes ?

Par Alexis Renaudat | Vidéo du jour | 15 juillet 2019
Réagir
Qobuz

De la lumière, du marbre, et des voûtes qui disparaissent dans les nuages. Voilà à quoi ressemblerait le Palace des trois princes de l’indie-pop, Leo Wyndham, Rupert Turner et Matt Hodges.

A entendre leur musique, U2 auraient enregistré leur discographie entière dans un placard à balais – c’est pour dire, combien il y a d’espace et d’ambition sur les 11 pistes de Life After, nouvel opus paru vendredi dans la saga des esthètes Londoniens.

L’assistance de la productrice Catherine Marks (St Vincent, Wolf Alice, PJ Harvey) met en valeur une vision de plus en plus large et cinématique, non seulement en termes de scène sonore, mais en termes d’arrangements : c’est un album conçu pour les stades, les grands espaces ; un album pensé pour faire chanter les foules.



Ce qui n’empêche pas de resserrer la focale, sur des ballades plus intimes comme Face In The Crowd, guidée par une simple guitare acoustique. Wyndham fait également preuve de retenue avec Caught My Breath, le titre suivant ; sa voix évoque Robin Pecknold des Fleet Foxes par sa pureté aérienne.

Mais les comparaisons s’arrêtent là, car si les héros folk de Seattle sont profondément ancrés dans la terre, Palace prend un malin plaisir à s’envoler à la moindre occasion, à grand renfort de reverbs atmosphériques et de batteries tonitruantes. No Others s’inspire volontiers de l’esthétique contemplative de The War On Drugs, grâce aux leads très ponctuels de Rupert Turner.



Enfin, le dernier titre, Heaven Up There, clôture l’album de Palace sur fond de guitares inversées, par un rêve kaléidoscopique qui gagne en puissance au fur et à mesure des superpositions de nappes instrumentales. Si l’on devait résumer l’impression que laisse Life After, ce serait celle d’une double ascension : celle d’une musique apothéotique et d’un groupe qui vient de franchir un sommet majeur.

ÉCOUTEZ LIFE AFTER DE PALACE SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters