Votre panier est vide

Rubriques :
News

Boulez, 5 ans après...

Par Marc Zisman |

Le 5 janvier 2016 disparaissait une figure majeure de la musique savante du XXe siècle...

Plus que le simple nom d’un compositeur et d’un chef d’orchestre, Pierre Boulez qui s'éteignait à l'âge de 90 ans, il y a tout juste 5 ans, était devenu une institution à lui seul. Un genre ? Un mythe ? A coup sûr, le cœur de furieux crêpages de chignons entre pour et anti qui s'étaient estompés au fil des années. Au point que Boulez était devenu une sorte d'intouchable, célébré sur les plus grandes scènes et même dans les musées ! D'autant plus amusant que celles et ceux ayant pris le temps d'écouter sérieusement, et dans son intégralité, le répertoire composé par le maître n'ont jamais été légions...

Une vie artistique plus que dense durant laquelle on croisa des noms aussi évocateurs que ceux de la Compagnie Renaud-Barrault, du Domaine Musical et de ses mythiques concerts, de toutes les figures de la composition contemporaine d'alors (Cage, Stockhausen, Berio, Maderna, Nono, Pousseur) ou bien encore de l’Ircam qu'il avait fondé avec Michel Decoust et quelques autres en 1970...

Petite rétrospective vidéo pour célébrer les 5 ans de cette disparition avec le Boulez compositeur (Répons), le Boulez chef (Le Sacre du Printemps de Stravinsky) et le Boulez pédagogue (master-class) :

Archives : écoutez notre podcast avec Pierre Boulez (novembre 2008)

À découvrir autour de l'article