Catégories :

Les albums

CD14,49 €

Rock français - Paru le 1 janvier 1978 | Columbia

CD9,99 €

Rock français - Paru le 1 janvier 1980 | Mantra

CD9,99 €

Rock français - Paru le 1 janvier 1981 | Mantra

CD14,49 €

Rock français - Paru le 23 juillet 1981 | Sony Music Media

CD9,99 €

Rock français - Paru le 1 janvier 1983 | Mantra

HI-RES4,49 €
CD2,99 €

Rock français - Paru le 13 mai 1983 | Hervé Paul

Hi-Res
CD14,49 €

Rock français - Paru le 4 octobre 1983 | Indochine Records

Treize mois après un premier album sort une suite bien plus maîtrisée, dans les arrangements, les propositions et surtout les réalisations, portée par deux tubes en puissance, Miss Paramount et Kao Bang.C’est le second chapitre du “diptyque asiatique”, comme les fans l’appellent, une parenthèse enchanteresse mais que le groupe saura abandonner le moment venu.Si nombre de groupes de rock évoquent leur fiancée ou leur quotidien souvent grisâtre, Indochine leur offre autre chose, une vision qui les téléporte jusqu’en Asie du Sud-Est. De la pochette, inspirée des papiers découpés de Matisse représentant une geisha, jusqu’aux titres : La Sécheresse du Mékong, Okinawa, Tankin, Shangaï… Aucun doute, Londres ou New York ne sont pas incontournables, la preuve, une originalité réellement rafraîchissante.Appel à l’évasion donc, enregistré en un mois et demi, au lieu de cinq jours pour le premier, en Angleterre. Oui, il y a des contradictions parfois dans les propositions d’un groupe, peu importe. Car le principal est que le son se soit étoffé.Pavillon rouge évoque pour la première fois le jeu de la séduction amoureuse, et Okinawa raconte l’histoire de la chanteuse du groupe Bow Wow Wow. Kao Bang celle de cette fillette de 9 ans courant pendant la guerre du Vietnam devant l’objectif du photographe Nick Ut. Dansant et enthousiaste sont sans doute les deux adjectifs qui décrivent le mieux ce disque, qui s’écoulera à 230 000 exemplaires. © Christian Eudeline/Qobuz
CD9,99 €

Rock français - Paru le 1 janvier 1984 | Mantra

CD9,99 €

Rock français - Paru le 1 janvier 1985 | Mantra

CD5,99 €

Rock français - Paru le 7 janvier 1985 | Mantra

CD5,99 €

Rock français - Paru le 7 janvier 1985 | Mantra

CD14,49 €

Rock français - Paru le 20 octobre 1986 | Indochine Records

CD7,99 €

Rock français - Paru le 1 janvier 1988 | Sterne

CD14,49 €

Rock français - Paru le 8 février 1988 | Indochine Records

Premier album commercialisé au mois de novembre 1982, c’est surtout le disque d’un énorme tube, L'Aventurier. Une bombe même puisque les pérégrinations de Bob Morane propulseront ce groupe au premier plan, même si celui-ci se cherche encore une vraie identité. Car la guitare de Dominique Nicolas a beau évoquer le son des années 1960 (il y a même ici la reprise d’un morceau de Jacques Dutronc L'Opportuniste), le synthétiseur de Stéphane Skis est lui définitivement ancré dans les années 1980 et ce que l’on appellera le son new wave. Un pied dans le passé, l’autre dans la modernité ? Il n’est pas toujours facile de se forger une identité, ça viendra avec le temps.Dizzidence Politik est l’autre titre éclatant, historiquement le premier écrit par le groupe, et le premier paru en 45 tours quelques mois avant ce mini 33 tours. Un rock minimal porté par un synthé et une boîte à rythme aussi obsédant qu’effréné qui électrisera les pistes de danse. Le saxophone de Dimitri Bodianski est discret mais propose ici et là une touche originale alors que la voix particulière de Nicola Sirkis conduit la chose, avec autant de défaillances que de fulgurances. Sept titres seulement pour se faire une place au soleil, mais c’est l’énergie qui prédomine, ainsi que cette envie d’horizons lointains, comme le soulignent les arrangements de Leila ou l’intro déclamée en chinois mandarin de Docteur Love. Il s’en vendra 200 000 copies, un score rare pour un groupe étiqueté rock. © Christian Eudeline/Qobuz
CD9,99 €

Rock français - Paru le 1 janvier 1990 | Mantra

CD14,49 €

Rock français - Paru le 5 février 1990 | Indochine Records

Cinquième album studio d’Indochine, la page des années 1980 est définitivement tournée, et avec elle arrive la première évolution. Dimitri le saxophoniste a remis son instrument au placard. Parti à quatre, Indochine n’est plus que trio : Nicola et Stéphane Sirkis, et Dominique Nicolas. Commercialisé au mois de février 1990, une évidence s’impose, il ne s’agit plus de rock, encore moins de new wave, mais d’une pop orchestrale et parfaitement maîtrisée. La chanson Le Baiser qui ouvre le disque, une romance à la beauté immédiate, va dans ce sens. Mais le joyau de ce disque est Punishment Park, une magnifique ode à la mélancolie. Nicola Sirkis y dévoile la fin de son histoire avec sa moitié, Marion, avec pudeur et délicatesse. Présente depuis les débuts, elle avait dessiné les pochettes des deux premiers albums. Mais la voix féminine que l’on entend au début n’est pas la sienne, c’est celle de l’actrice Juliette Binoche, dont l’agent a refusé que son nom figure dans les crédits.Ceci est le disque le plus personnel d’Indochine : en pleine déconvenue sentimentale, Nicola Sirkis phagocyte les thématiques, More et Les Plus Mauvaises Nuits évoquent également sa passion terminée. Ce qui explique peut-être les prouesses d’arrangements et les ambiances toutes différentes, de l’emportement d’Alertez Managua à la grande tristesse de More, comme une mise en abîme de ces sentiments divers qui traversent le leader du groupe. © Christian Eudeline/Qobuz
CD6,99 €

Rock français - Paru le 15 mai 1990 | Jeunesse en Mission

CD9,99 €

Rock français - Paru le 1 janvier 1991 | Griffe

Rock français - Paru le 28 octobre 1991 | Indochine Records

Téléchargement indisponible
CD8,99 €

Rock français - Paru le 1 janvier 1992 | Lorik Music

Le genre

Rock français dans le magazine