Les albums

977 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Classique et Giuseppe Verdi
18,99 €
15,99 €

Classique - Paru le 2 février 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Pour les inconditionnels de la Yontcheva, voici une belle poignée de grands moments de soprano verdien, la moitié de ces pages choisies étant des tubes : Otello et sa célèbre prière, Don Carlo, Nabucco, Le Trouvère et La forza del destino, les autres provenant d’ouvrages moins courus tels que Stiffelio, Luisa Miller ou Attila. La soprano bulgare (dont on rappelle qu’elle est née en 1981, et qu’à son âge elle est déjà une star au sommet de sa carrière) démontre à la fois la chaleur de sa voix, un instrument tombé du ciel, avec ses coloris de mezzo et son étendue de grande voix lyrique, mais aussi sa technique de bel canto et de vocalise qui trouve tout son emploi dans ce répertoire brillant. D’aucuns, plus puristes, pourront parfois être irrités de sa manière de prendre les attaques « par en-dessous », à l’italienne, mais bon, c’est son choix stylistique et technique, un choix partagé par une forte proportion de chanteurs lyriques du répertoire italianisant. Enregistrement de studio réalisé en avril 2017. © SM/Qobuz
14,99 €

Classique - Paru le 2 février 2018 | Decca

Livret
21,49 €
14,99 €

Classique - Paru le 2 février 2018 | Decca

Hi-Res Livret
14,99 €

Classique - Paru le 22 janvier 2018 | Universal Music

19,99 €

Opéra - Paru le 19 janvier 2018 | Urania Records

35,96 €
23,96 €

Opéra - Paru le 17 novembre 2017 | PentaTone

Hi-Res Livret
Ce nouvel enregistrement d’Otello de Verdi possède bien des atouts : la Desdémone de Melody Moore, l’Otello de Nikolai Schukoff, et un orchestre Gulbenkian très inspiré doublé d’un chœur lui aussi Gulbenkian, admirablement au point et extrêmement précis y compris dans les nombreux passages ultra-virtuoses. Il faut dire que l’ultime drame de Verdi – le compositeur refermerait sa carrière avec le drolatique Falstaff –, achevé en 1887 après seize ans de silence lyrique (le précédent ouvrage étant Aida de 1871), présente une rupture tout à fait spectaculaire avec le langage antérieur ; on y trouve peu d’airs « séparés » et de récitatifs, à la faveur d’une fluidité du discours bien plus moderne et proche du drame de Shakespeare, et une trame serrée autour des personnages et des actions immédiates des uns et des autres. La lecture de Lawrence Foster met en avant cette continuité. Pour la petite histoire, l’un des violoncellistes du rang lors de la création le 5 février 1887 à la Scala de Milan était un certain Arturo Toscanini. © SM/Qobuz
19,99 €

Opéra - Paru le 10 novembre 2017 | Delos

Livret
15,99 €
13,49 €

Opéra - Paru le 15 septembre 2017 | Warner Classics

Hi-Res
15,99 €
13,49 €

Opéra - Paru le 15 septembre 2017 | Warner Classics

Hi-Res
15,99 €
13,49 €

Opéra - Paru le 15 septembre 2017 | Warner Classics

Hi-Res
20,49 €
17,49 €

Opéra - Paru le 15 septembre 2017 | Warner Classics

Hi-Res
15,99 €
13,49 €

Opéra - Paru le 15 septembre 2017 | Warner Classics

Hi-Res
15,99 €
13,49 €

Opéra - Paru le 15 septembre 2017 | Warner Classics

Hi-Res
0,69 €

Opéra - Paru le 8 septembre 2017 | HOQ

Le genre

Classique dans le magazine