Les albums

964 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Classique et Antonio Vivaldi
21,49 €
14,99 €

Classique - À paraître le 23 mars 2018 | Decca

Hi-Res Livret

Classique - Paru le 16 février 2018 | Il Loggione Records

2,49 €

Opéra - Paru le 5 février 2018 | Marco Velocci

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 2 février 2018 | Genuin

Hi-Res Livret
9,99 €

Concertos pour instruments à vent - Paru le 19 janvier 2018 | Accent

Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Editor's Choice
29,99 €
19,99 €

Opéra - Paru le 1 décembre 2017 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Dorilla in Tempe, créé à Venise en 1726, dégage une délicieuse ambiance agreste. Le livret propose une intrigue pastorale ayant pour cadre une vallée de Thessalie. Entre péripéties amoureuses et sacrifice monstrueux, les mésaventures de cette Dorilla offrent à Vivaldi l’occasion de déployer une palette lumineuse où les cors de chasse et les flûtes soutiennent souvent chœurs et solistes. Il reprendra l’œuvre en 1728, toujours à Venise, puis en 1732 à Prague, et une dernière fois, en 1734, à « son » théâtre Sant’Angelo. Seule cette version de 1734 nous est parvenue, et elle sert donc de base au présent enregistrement. Il s’agit d’un « pasticcio », pour lequel Vivaldi a eu recours à différents compositeurs – en l’occurrence Hasse, Giacomelli, Sarri et Leo – dont les airs remplacent certains de ses propres airs ; environ un tiers des airs sont empruntés aux collègues. Loin de Vivaldi l’idée de pratiquer du recyclage en douce ou de faire dans la facilité : le principe du « pasticcio » était des plus répandus alors, et fort goûté du public. On remarquera l’effectif vocal particulièrement rare : presque exclusivement des voix graves, dont trois mezzos, un baryton et – du moins à l’époque de Vivaldi – deux castrats graves, remplacés de nos jours par des contraltos, nettement plus faciles à dégoter. Toute la partition dégage une énergie folle ; une délicieuse particularité vient orner l’une des parties de l’ouverture, dans laquelle Vivaldi a repris l’un des mouvements de ses Quatre saisons, avec ajout de chœur – preuve que cette musique, pourtant si riche à la base, pouvait encore être enrichie, pour peu que l’on s’appelle Vivaldi et qu’on soit un génie. Diego Fasolis et son ensemble I Barrochisti nous donnent l’une des très, trop rares interprétations discographiques de ce chef-d’œuvre négligé. © SM/Qobuz
1,99 €

Classique - Paru le 10 novembre 2017 | Decca

1,99 €

Classique - Paru le 13 octobre 2017 | Deutsche Grammophon (DG)

16,49 €
10,99 €

Musique de chambre - Paru le 13 octobre 2017 | L'Encelade

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
9,99 €

Classique - Paru le 15 septembre 2017 | DOREMI

10,49 €
6,99 €

Classique - Paru le 25 août 2017 | Alpha

Hi-Res Livret
39,99 €

Opéra - Paru le 18 août 2017 | Bongiovanni

19,99 €

Classique - Paru le 21 juillet 2017 | DOREMI

7,99 €

Classique - Paru le 7 juillet 2017 | Ligia

Livret

Le genre

Classique dans le magazine