Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1969 | UMC (Universal Music Catalogue)

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Comme pour marquer l’accomplissement d’une démarche sciemment jusqu’au-boutiste – d’aucuns diraient suicidaire -, le quatrième album de Scott Walker sortit sous le nom de Noel Scott Engel, le vrai patronyme du chanteur. Ce fut sans doute la raison du four retentissant qu’il connut et qui porta un coup presque fatal à la carrière de son auteur. C’est d’autant plus regrettable que Scott 4 est reconnu aujourd’hui unanimement comme son chef-d’œuvre absolu, un tour de force resté aussi inégalable qu’inégalé. A tous points de vue, Scott, qui signe ici toutes les chansons, est à son zénith : sa voix n’a jamais été aussi forte et émouvante et ses compositions ont atteint un niveau hallucinant, avec les arrangements resplendissants de Wally Stott et un son de basse à tomber. De « The Seventh Seal » (inspirée du film d’Ingmar Bergman) jusqu’au « Rhymes Of Goodbye » final, en passant par les provocateurs « The Old Man’s Back Again » (sur Staline) et « Hero Of The War »: incontournable.     © Frédéric Régent / Music-Story
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2013 | UMC (Universal Music Catalogue)

Comme pour marquer l’accomplissement d’une démarche sciemment jusqu’au-boutiste – d’aucuns diraient suicidaire -, le quatrième album de Scott Walker sortit sous le nom de Noel Scott Engel, le vrai patronyme du chanteur. Ce fut sans doute la raison du four retentissant qu’il connut et qui porta un coup presque fatal à la carrière de son auteur. C’est d’autant plus regrettable que Scott 4 est reconnu aujourd’hui unanimement comme son chef-d’œuvre absolu, un tour de force resté aussi inégalable qu’inégalé. A tous points de vue, Scott, qui signe ici toutes les chansons, est à son zénith : sa voix n’a jamais été aussi forte et émouvante et ses compositions ont atteint un niveau hallucinant, avec les arrangements resplendissants de Wally Stott et un son de basse à tomber. De « The Seventh Seal » (inspirée du film d’Ingmar Bergman) jusqu’au « Rhymes Of Goodbye » final, en passant par les provocateurs « The Old Man’s Back Again » (sur Staline) et « Hero Of The War »: incontournable.     © Frédéric Régent / Music-Story
CD1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 avril 2020 | Spacebomb Records