Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Musiques pour le cinéma - Paru le 7 juin 2019 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
Quel plaisir de retrouver Riccardo Chailly, à la tête de la Filarmonica della Scala, dans un programme Rota (1911-1979), et plus particulièrement dans des suites écrites pour les grands films de Fellini, comme Amarcord, Huit et demi ou encore La dolce vita ! Avant lui, un autre Riccardo, Muti, avait consacré, dans les années 1990, deux albums chez Sony Classical aux musiques d'écran du compositeur italien - avec une seule incursion dans le corpus non cinématographique, ce qui finalement a peu d'importance : qu'il écrivit pour le cinéma, ou directement pour la salle de concert, Nino Rota déployait, à l'instar d'un Bernard Herrmann aux Etats-Unis, un style propre à lui, où l'on sent une prouesse de génie dans l'évocation des ambiances, mêlant avec une dextérité incroyable les genres les plus divers, comme peut en témoigner la Suite extraite ici de La dolce vita. L'incipit (O Venezia, Venaga, Venusia) de la suite Il Casanova di Federico Fellini, dont le tintement de pendule évoque sans doute le sort tragique du personnage, et l'orchestration aux sombres couleurs plante un décor marin, reste sans doute l'une des plages les plus saisissantes de l'album. une ambiance qui revient dans la dernière partie, plus planante encore (La poupée automate). Régulièrement, des influences de l'Est, de Chostakovitch à Khachaturian (Il Duca di Württenberg), se font sentir, avec un style mélodique plus mériodional, hérité des symphonistes italiens de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Un album passionnant, à ne pas manquer. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz
CD14,49 €

Classique - Paru le 13 janvier 1998 | Sony Classical

HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 29 mars 2019 | Warner Classics

Hi-Res Livret
CD14,99 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | Decca Music Group Ltd.

Livret
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Universal Music Italia srL.

Distinctions 5 de Diapason
La légende de la montagne de verre - Variations sur un thème jovial - Trois concertos pour violoncelle - Allegro concertant - Fugue pour quatuor, orgue & orch. - Concerto pour harpe - Sarabande & Toccata - Le Parrain - Satyricon...
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 mai 2011 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Nino Rota est et sera toujours connu pour ses musiques de films : La Strada, La Dolce Vita, Le Léopard, Le Parrain... Mais il a également composé de la musique pour piano, de la musique de chambre et de la musique orchestrale, pas moins de 11 opéras et 5 ballets. Cet album présente la Symphonie n° 3, composée en 1956-57, de style néoclassique, le Divertimento Concertante pour contrebasse et orchestre, pièce virtuose qui demande agilité et brillance, et enfin le Concerto Soirée, sorte de concerto pour piano écrit dans l'esprit des Soirées Musicales de Rossini. Le contrebassiste Davide Botto et le pianiste Barry Douglas, nouvel artiste exclusif Chandos, sont accompagnés par le Filarmonica 900 de Turin, sous la direction du maître italien Gianandrea Noseda.
CD24,99 €

Classique - Paru le 31 mars 2017 | Universal Music Italia srL.

CD18,99 €

Classique - Paru le 26 janvier 2007 | Sony Classical

CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Universal Music Italia srL.

CD13,49 €

Classique - Paru le 29 mars 2019 | Warner Classics

Livret
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 février 2002 | Warner Classics

CD14,49 €

Classique - Paru le 23 juin 2014 | Sony Classical

CD24,99 €

Classique - Paru le 15 décembre 2017 | Universal Music Italia srL.

“La particularité de Boccacio 70, c’est la manière dont Nino Rota arrive à concilier des musiques provenant de mondes très différents (chanson pour enfants, musique pour fanfare, musique de night-club, jingle publicitaire, folklore, citations classiques etc.) dans un flux unique et très cohérent. Son secret réside dans l'unité musicale des formules harmoniques et mélodiques. Si l’on analyse d'un peu plus près Boccaccio 70, on découvre que tout dérive d'une cellule chromatique de quelques notes qui revient tout le long de la partition, au gré des variations et des styles. C’est “la musique” dans son ensemble qui passionne Nino Rota, au-delà des époques et des styles (n’oublions pas que sa thèse soutenue en 1937 portait sur un compositeur de la Renaissance, Gioseffo Zarlino). Dans tous les enregistrements dédiés à Nino Rota, j'ai bénéficié de la collaboration de l'Orchestre Verdi de Milan qui est habitué à passer d'un style à l'autre avec beaucoup de souplesse. Ce n'est pas un problème pour ces musiciens de jouer du Brahms puis d’enchaîner avec du Cole Porter, par exemple. C'est en quelque sorte l’orchestre idéal pour la musique de Nino Rota. Mais cette variété sonore doit se retrouver également dans l'enregistrement et le mixage : avec Stefano Barzan, le technicien qui suit cette intégrale depuis le premier CD, nous passons des heures pour trouver la qualité sonore la plus juste.” Giuseppe Grazioli (propos recueillis par Nicolas Magenham). ©NM/Qobuz
CD2,29 €

Classique - Paru le 1 mars 2019 | Warner Classics

CD24,99 €

Classique - Paru le 18 novembre 2016 | Universal Music Italia srL.

CD8,09 €

Classique - Paru le 1 mai 2009 | Brilliant Classics

Ippolito gioca - Fantasie - Ballo della villanotta in erba - Suite du Casanova de Fellini - Bagatelle - 15 Préludes - Valse / Michelangelo Carbonara, piano
CD1,99 €

Pop - Paru le 18 janvier 2019 | Universal Music Distribution Deal

CD1,49 €

Variété francophone - Paru le 1 janvier 1965 | Universal Music Division Barclay

HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Classique - Paru le 22 mars 2019 | Decca (UMO) (Classics)

Hi-Res

Le compositeur

Nino Rota dans le magazine
  • Corleone
    Corleone Durant le Festival de Cannes, Qobuz consacre sa Vidéo du jour au 7e Art. Moteur !
  • Qobuz fait aussi son cinéma !
    Qobuz fait aussi son cinéma ! A l’occasion du 62e Festival de Cannes et du cinquantenaire de la Nouvelle Vague, Qobuz vous propose une rétrospective autour des musiques qui ont marqué l’histoire du cinéma.
  • Ringer chante les Rita et Rota
    Ringer chante les Rita et Rota Un album live revisitant les hymnes des Rita Mitsouko et une participation au projet Rendez-vous avec Nino Rota, la voix de Catherine Ringer n’est pas prête de s’éteindre.
  • Fête de la Musique 2008 : moteur !
    Fête de la Musique 2008 : moteur ! La 27ème édition de la grande manifestation célébrera les musiques de films dont on souffle les cent bougies cette année.