Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

HI-RES18,00 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2015 | Channel Classics Records

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 février 2013 | MinMax

Distinctions Stereophile: Record To Die For
HI-RES34,99 €
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
CD4,99 €

Classique - Paru le 3 septembre 2012 | naïve classique

Distinctions Stereophile: Record To Die For
CD9,99 €

Jazz - Paru le 1 juin 2012 | ESP-Disk

Distinctions Stereophile: Record To Die For
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique de chambre - Paru le 15 mai 2012 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
Une fois n'est pas coutume. Joel Frederiksen et ses musiciens ont décidé de remonter le temps jusqu'en... 1974. Cette année-là disparaissait dans sa vingt-septième année Nick Drake, auteur-compositeur-interprète britannique devenu célèbre bien après sa mort. Deux ans auparavant, il avait livré son plus bel album : "Pink Moon", entré dans la légende à la fin des seventies et revisité ici à la manière d'une balade au cœur de l'ère élisabéthaine. Un bien étrange objet musical qui ne manquera pas d'intriguer les fans de Nicholas tout comme ceux de Joel...
CD13,99 €

Électronique - Paru le 12 mars 2012 | 4AD

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music - Sélection Les Inrocks - Stereophile: Record To Die For
La jeune Claire Boucher semble avoir plus d’un tour dans son joli sac. Depuis ses débuts, délivrés gratuitement sur cassettes, la Canadienne gratifie son public d’une electro pop savoureuse, dansante sans être consensuelle. Autant dire que son premier album était (au minimum) très attendu. Visions porte bien son titre : c’est de musique illustrée dont il s’agit. Du single « Oblivion » , avec ses effluves eighties du meilleur effet, au très pop « Genesis » en passant par la ritournelle hip-hop « EIght », Grimes s’en sort avec les honneurs et s’étire avec une fausse candeur, comme une Santigold qui aurait rencontré Aphex Twin et TLC dans un studio d’enregistrement, avant de mettre le tout en boite. Visions est visionnaire dans le sens où ses morceaux s’avèrent souvent futuristes dans leurs sonorités. Décomplexé, avant-gardiste, ce premier opus voit loin et ratisse large sans jamais ennuyer. Les promesses faites autour de cette jeune artiste sont tenues, et cela est suffisamment rare pour être souligné. © ©Copyright Music Story Arnaud De Vaubicourt 2016
CD83,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions Diapason d'or - Stereophile: Record To Die For
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
CD17,49 €

Blues - Paru le 22 avril 2011 | Columbia - Legacy

Distinctions Choc de Classica - Discothèque Idéale Qobuz - Stereophile: Record To Die For
À l’occasion du centenaire de la naissance du génie du Delta Blues, Columbia Legacy publie une nouvelle édition des fameux "Complete Recordings" paru en 1990. Au delà de son style unique, l’influence de Robert Johnson sur la musique populaire est énorme et résonne jusque dans les enregistrements de stars actuelles du rock tels Beck ou les White Stripes. Voici donc 42 titres mythiques agrémentés d’'alternate takes' enregistrés en 1936 et 1937 remasterisés par le sorcier du mastering Steve Lasker. © Qobuz
CD7,99 €

Pop - Paru le 13 mars 2011 | Proper Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Stereophile: Record To Die For
Deuxième album solo de Nick Lowe paru en juin 1979, Labour Of Lust est un vrai jukebox de pop songs impeccablement ficelées, avec refrains imparables, humour décalé et une très légère touche new wave propre à l’époque. L’ex-Rockpile sait insuffler énergie et vitalité à ses compositions d’apparence basiques, aidé par ses complices du jour, en fait le casting complet de Rockpile : Dave Edmunds, Billy Bremner et Terry Williams ! L’alliage entre power pop et rockabilly light, et l’efficacité de tant de simplicité (en apparence) sont de vrais délices. Intemporel et essentiel. © MD/Qobuz
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 2011 | Universal-Island Records Ltd.

Distinctions 4F de Télérama - Pitchfork: Best New Music - Sélection Les Inrocks - Stereophile: Record To Die For - Lauréat du Mercury Prize
Chacun des albums de PJ Harvey est une œuvre unique, à l’intensité rentrée et la verve exacerbée. Et Let England Shake est une pierre supplémentaire à l’édifice de la songwriteuse britannique, l’une des plus grandes poétesses rock’n’roll de notre temps. Epurée, tendue et incisive, PJ Harvey sait découper l’âme avec une précision rare, et mettre en musique ses angoisses. Un disque majeur.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Proprius

Hi-Res Distinctions Prise de Son d'Exception - Stereophile: Record To Die For
CD16,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2011 | Interscope

Distinctions Stereophile: Record To Die For
L'incontournable artiste est de retour avec Born This Way, son troisième album. Résolument dance, mais avec des influences rock, pop ou techno, l'opus a été produit par Red One, Fernando Garribay et White Shadow, jeune DJ issu de Chicago. Le tout, disponible en édition standard ou Deluxe.
CD34,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Diapason d'or - Stereophile: Record To Die For
Airs de Arne, Handel, Bellini, Rossini, Gounod, Verdi, Mozart, Thomas, Delibes, Meyerbeer, Donizetti / Joan Sutherland, soprano - Chœur & Orch. du Royal Opera House, Covent Garden - Dir. Francesco Molinari-Pradelli
CD7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 11 octobre 2010 | Domino Recording Co

Distinctions 4F de Télérama - 4 étoiles Classica - Sélection Les Inrocks - Stereophile: Record To Die For - Stereophile: Recording of the Month
Depuis Shleep Robert Wyatt n'avait pas réussi un aussi bel album. For the ghosts within' est une œuvre à trois voix, cosignée par le saxophoniste Gilad Atzmon, déjà présent sur Cuckooland et Comicopera, et la violoniste Ros Stephen qui dirige le Sigamos String Quartet, augmenté du contrebassiste Richard Pryce.
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Musique symphonique - Paru le 27 septembre 2010 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
Le nouvel album des Musiciens du Louvre-Grenoble est un retour aux premières amours de Marc Minkowski, le cas Haendel, avec l'une des oeuvres instrumentales les lus célèbres du compositeur, la Water Music. Un programme complété par l’ouverture en forme de suite (cas unique chez Haendel) de l’opéra Rodrigo. Une fête sonore et rythmique complètement jouissive, à ne pas manquer !
CD16,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 septembre 2010 | Rykodisc

Distinctions 5/6 de Magic - Stereophile: Record To Die For
La sortie d’un nouvel album de The Posies est forcément toujours un petit événement. Le groupe emmené par Jon Auer et Ken Stringfellow a su en effet se rendre indispensable dans le paysage rock des années 90, notamment avec la sortie de leur single « Dream All Day » en 1993. Cinq ans après le très réussi Every Kind Of Light, The Posies livre un Blood/Candy aux accents encore plus pop, très bien illustrés ici par « The Glitter Prize », titre sur lequel chante également Kay Hanley du groupe Letters To Cleo, petite perle pop que Nada Surf doit secrètement jalouser au groupe de Seattle. Idem pour « So Caroline », titre power pop nostalgique à la mélodie évidente, presque outrageusement efficace et pourtant si peu racoleur, notamment grâce à cette manière innocente d’amener le refrain, et à ces arrangements et cette production somme toute « indie ». The Posies sait aussi puiser dans ses influences variées pour fomenter ces albums. En attestent des titres comme « Cleopatra Street » et ses effluves quasi soul, « For The Ashes » et son ambiance 60’s assumée, (les Beatles ne sont pas loin) ou encore des morceaux comme « Accidental Architecture », qui révèlent des appétences psychédéliques insoupçonnées chez The Posies. Blood/Candy n’est pas le meilleur album de The Posies, mais l’écoute de celui-ci s’avère plus que satisfaisante, confirmant à chaque écoute supplémentaire que ce groupe sait absolument vivre avec son temps, n’a rien de daté. Avec ce mélange savant de pop et de rock alternatif typiquement américain, The Posies est définitivement parvenu à hisser sa tête hors de l’eau des 90’s pour affronter fièrement le 21ème siècle. Peu de groupes du genre issus des années 90 peuvent s’en targuer. © ©Copyright Music Story Arnaud De Vaubicourt 2016
CD18,99 €

Classique - Paru le 30 juillet 2010 | Sony Classical

Distinctions Stereophile: Record To Die For
La jeune chef d'orchestre Alondra de la Parra et son orchestre Philharmonique des Amériques offrent un programme autour de la musique orchestrale mexicaine des XIXe et XXe siècle. Des pages majeures comme Sensemaya (1938) de Revueltas ou Huapango de Moncayo alternent avec des pièces plus rares et évocatrices, pleines de charme, telles que Imagenes de Huizar.
CD8,99 €

Classique - Paru le 4 juillet 2010 | Past Classics

Distinctions Stereophile: Record To Die For