Dans chaque genre, les experts de Qobuz rassemblent tous les indispensables. Ces albums qui ont marqué l’histoire de la musique et constituent des dates majeures.

Avec la Discothèque Idéale, vous (re)découvrez des enregistrements mythiques, tout en construisant votre culture musicale.

Les albums

19,49 €
13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 1965 | Motown

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Smokey Robinson, enfant de Detroit et de sa Motown, fut LA machine à tubes du label de Berry Gordy. Mieux : pour Bob Dylan, il est « le plus grand poète vivant de l'Amérique ». La recette du leader des Miracles ? L'amour d'une écriture (plus de 4000 chansons à son crédit !), vénérée tant par les Fab Four que par Michaeeeeeeeel. Car Smokey écrit comme il respire. « J'essaie toujours d'écrire une chanson, je n'ai pas seulement la volonté d'écrire une chanson. » Pourtant, Smokey Robinson luttera contre une violente addiction à la cocaïne. « Vous savez, la vie est pleine de tentations », répètera le nordiste… Comme il répétera : « Quand vous êtes un artiste Motown, vous l'êtes pour toujours ». Pour toujours... Paru en novembre 1965, Going To A Go-Go sera le premier album des Miracles crédité Smokey Robinson & The Miracles, histoire de mettre un brin en exergue le génie du bonhomme qui signe ou co-signe les douze titres de ce chef d’œuvre de soul mâtinée de pop. L'un des plus grands albums estampillés Motown. © MZ/Qobuz
13,99 €

Funk - Paru le 1 janvier 2002 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Plus de trente ans après, la pochette de Street Songs fait sourire : Rick le macho, emballé dans une combinaison de cuire noire, chaussé de santiags vernies rouges fluo piquées au chat botté, s’appuie contre le réverbère d’une rue sombre de New York, sa basse Rickenbacker blanche en bandoulière… Un sommet kitch de l’exubérance en plastique des 80’s. Mais surtout, la version 81 des tables de la loi funk de Sly Stone, George Clinton et Jaaaaames Brown. La rythmique louche vers des sonorités new wave, les guitares abordent les rives du metal, Street Songs est l’anti Celebration de Kool & The Gang ou du Fantasy d’Earth, Wind & Fire. New funk, naked funk, punk funk, toutes les étiquettes y passent. Pour Motown, Street Songs est surtout un don (financier) du ciel. Ayant atteint le sommet, le funkster Rick James peut commencer sa descente aux enfers qui se terminera le 6 août 2004, à son domicile de Los Angeles, où il est retrouvé mort, emporté par une overdose... © MZ/Qobuz
34,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 1981 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Plus de trente ans après, la pochette de Street Songs fait sourire : Rick le macho, emballé dans une combinaison de cuire noire, chaussé de santiags vernies rouges fluo piquées au chat botté, s’appuie contre le réverbère d’une rue sombre de New York, sa basse Rickenbacker blanche en bandoulière… Un sommet kitch de l’exubérance en plastique des 80’s. Mais surtout, la version 81 des tables de la loi funk de Sly Stone, George Clinton et Jaaaaames Brown. La rythmique louche vers des sonorités new wave, les guitares abordent les rives du metal, Street Songs est l’anti Celebration de Kool & The Gang ou du Fantasy d’Earth, Wind & Fire. New funk, naked funk, punk funk, toutes les étiquettes y passent. Pour Motown, Street Songs est surtout un don (financier) du ciel. Ayant atteint le sommet, le funkster Rick James peut commencer sa descente aux enfers qui se terminera le 6 août 2004, à son domicile de Los Angeles, où il est retrouvé mort, emporté par une overdose... Cette Deluxe Edition propose un second disque comprenant un live pétaradant, enregistré en 1981 en Californie à Long Beach. © MZ/Qobuz
17,49 €
12,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 1973 | Motown

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Après le sommet de Talking Book, Stevie Wonder se surpasse dans ce que beaucoup considèrent comme son chef d’œuvre. A seulement 23 ans, tout son art est là dans ces novatrices Innervisions qui sortent en août 1973 : ses combats, ses phobies, ses passions… Jouant de tous les instruments, et avec une palette de thèmes évoquant drogue, ghetto, spiritualité, politique, racisme et évidemment l’amour avec un grand A, le petit génie du Michigan accomplit ici sa fusion ultime de la soul, du rhythm'n'blues, du funk et de la pop music. Les sons de ses divers claviers et synthés, nouveaux pour l’époque, se mêlent à cette soul spirituelle et toujours assise sur des mélodies démentielles. L’Amérique trouve avec Innervisions la bande son idéale de ses heures les plus tourmentées. Comme le parfait complément du What’s Going On de Marvin Gaye sorti deux ans plus tôt… © MD/Qobuz
10,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 1965 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Smokey Robinson, enfant de Detroit et de sa Motown, fut LA machine à tubes du label de Berry Gordy. Mieux : pour Bob Dylan, il est « le plus grand poète vivant de l'Amérique ». La recette du leader des Miracles ? L'amour d'une écriture (plus de 4000 chansons à son crédit !), vénérée tant par les Fab Four que par Michaeeeeeeeel. Car Smokey écrit comme il respire. « J'essaie toujours d'écrire une chanson, je n'ai pas seulement la volonté d'écrire une chanson. » Pourtant, Smokey Robinson luttera contre une violente addiction à la cocaïne. « Vous savez, la vie est pleine de tentations », répètera le nordiste… Comme il répétera : « Quand vous êtes un artiste Motown, vous l'êtes pour toujours ». Pour toujours... Paru en novembre 1965, Going To A Go-Go sera le premier album des Miracles crédité Smokey Robinson & The Miracles, histoire de mettre un brin en exergue le génie du bonhomme qui signe ou co-signe les douze titres de ce chef d’œuvre de soul mâtinée de pop. L'un des plus grands albums estampillés Motown. © MZ/Qobuz
26,99 €
19,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 2014 | Motown

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Cloitré durant deux ans pour accomplir ce grand œuvre (un double album accompagné d’un EP !), Stevie Wonder atteint avec Songs In The Key Of Life qui parait en 1976 un pinacle de fusion entre soul noire et pop blanche. Au cœur d’un genre qu’il a créé à lui seul, le génie déploie sa poésie unique gorgée d’harmonies. Ces chansons renferment sophistication de l’écriture, union des genres qu’ils soient soul, funk, reggae, jazz, rock ou même classique, expérimentations instrumentales et éclectisme des thèmes abordés, légers ou graves. Un arc-en-ciel de saveurs, symphonie de tubes éclectiques, qui servira plus tard à de nombreux rappeurs. © MZ/Qobuz
19,49 €
13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2014 | Motown

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
13,49 €
9,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2014 | Motown

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Avec What's Going On, Marvin Gaye avait plongé la Motown dans l'âge adulte doté d'une conscience. Avec Let's Get It On qui parait deux ans plus tard en 1973, il revient à des considérations nettement plus sensuelles, charnelles et ouvertement sexuelles ! Sa voix sublime d'amant redoutable atteint ici des sommets d'érotisme. Entre un voile de cuivres bouillants et une accolade de violons discrets, sa soul originelle se déhanche dans un groove langoureux qui ne peut que mener l'auditeur dans un kingsize bed aux draps de soie. Magique. © MZ/Qobuz
19,49 €
13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2014 | Motown

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
55,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2011 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
21,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2005 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
21,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2001 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Avec What's Going On, Marvin Gaye avait plongé la Motown dans l'âge adulte doté d'une conscience. Avec Let's Get It On qui parait deux ans plus tard en 1973, il revient à des considérations nettement plus sensuelles, charnelles et ouvertement sexuelles ! Sa voix sublime d'amant redoutable atteint ici des sommets d'érotisme. Entre un voile de cuivres bouillants et une accolade de violons discrets, sa soul originelle se déhanche dans un groove langoureux qui ne peut que mener l'auditeur dans un kingsize bed aux draps de soie. Magique. Cette Deluxe Edition de 2CD publiée en septembre 2001 propose la version remastérisée de l’album mais aussi de nombreux titres inédits ou rares allant des démos aux alternate takes. © MZ/Qobuz
27,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2001 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Terrassé de chagrin suite à la mort de sa complice Tammi Terrell, emportée par un cancer le 6 mars 1970 à seulement 24 ans, Marvin Gaye se retire du business, sombrant dans une intense dépression. Il se lance dans le football et signe chez les Detroit Lions. En juin de la même année, le chanteur revient pourtant à la musique, poussé par la situation sociale et politique. Alors que l'Amérique se bat avec ses propres démons, intérieurs (la ségrégation) et extérieurs (le Vietnam), il publie un chef d'œuvre de soul consciente. Avec sa prose engagée, What's Going On qui parait le 21 mai 1971 sort le label Motown du gentil rêve américain pour le confronter aux réalités de son temps. Mais Marvin Gaye, poète entertainer avant tout, fait groover son serment politique et social comme nul autre. Une magistrale symphonie, savamment dosée, où les cordes hypnotisent le rythme et les chœurs. La pierre angulaire de la musique noire américaine qui ne fut pourtant guère aisée à poser tant Berry Gordy, le patron de Motown, craignait que cette ouvre très politisée ne casse l'image toujours très (trop ?) positive de son label et de son poulain. Avec What's Going On, Marvin Gaye oblige Gordy à regarder en face le conflit vietnamien, les tensions interraciales et la dégradation des grandes métropoles américaines. Le succès du disque est pourtant immédiat et impressionnant, What's Going On raflant des tonnes de récompenses. Pour la première fois surtout, un album Motown est conçu différemment, sans le contrôle total de Gordy. Marvin Gaye signe un nouveau contrat avec son label, cette fois d'un million de dollars, le plus important pour un artiste noir à l'époque. Quant à What's Going On, il restera comme l’’un des plus grands albums du XXe siècle. Cette Deluxe Edition de 2CD publiée en 2001 comprend la version originale de l’album ainsi qu’une seconde version (le Detroit Mix) mais aussi les versions mono des singles. Elle offre également le premier concert de Marvin Gaye depuis la maladie puis la mort de Tammi Terrell, enregistré au Kennedy Center Concert Hall de sa ville natale de Washington le 1er mai 1972. © MZ/Qobuz
21,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 1976 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Cloitré durant deux ans pour accomplir ce grand œuvre (un double album accompagné d’un EP !), Stevie Wonder atteint avec Songs In The Key Of Life qui parait en 1976 un pinacle de fusion entre soul noire et pop blanche. Au cœur d’un genre qu’il a créé à lui seul, le génie déploie sa poésie unique gorgée d’harmonies. Ces chansons renferment sophistication de l’écriture, union des genres qu’ils soient soul, funk, reggae, jazz, rock ou même classique, expérimentations instrumentales et éclectisme des thèmes abordés, légers ou graves. Un arc-en-ciel de saveurs, symphonie de tubes éclectiques, qui servira plus tard à de nombreux rappeurs. © MZ/Qobuz
13,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 1972 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
13,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 1972 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
13,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 1974 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 1972 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
13,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 1971 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz