Dans chaque genre, les experts de Qobuz rassemblent tous les indispensables. Ces albums qui ont marqué l’histoire de la musique et constituent des dates majeures.

Avec la Discothèque Idéale, vous (re)découvrez des enregistrements mythiques, tout en construisant votre culture musicale.

Les albums

7,99 €
5,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2014 | Blue Note Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Enregistré en 1963 et publié l’année suivante, Evolution est l’entrée au disque d’un géant bien trop discret. Grachan Moncur III se fait enfin leader, lui dont le nom apparait déjà sur des enregistrements signés Herbie Hancock, Benny Golson, Jackie McLean ou bien encore Art Farmer, alors qu’il n’a pas 25 ans… Ici, le tromboniste new-yorkais a réuni à ses côtés de nombreux sociétaires du label d’Alfred Lion : le trompettiste Lee Morgan, le saxophoniste Jackie McLean, le vibraphoniste Bobby Hutcherson, le bassiste Bob Cranshaw et le batteur Tony Williams. Ensemble, ils récitent une incroyable partition de néo-hard bop très avant-gardiste et totalement fascinante. Une musique entièrement composée par Moncur lui-même, ambitieuse, souvent mystérieuse et assez sombre. Au cœur de ces échanges où règne une grande liberté, le jeune tromboniste n’oublie jamais d’immiscer beaucoup d’espace. Assez de singularité et de caractère à l’arrivée pour que dans la vaste discographie du label Blue Note, Evolution occupe une place de premier ordre. © MZ/Qobuz
13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2008 | Blue Note Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Enregistré en 1963 et publié l’année suivante, Evolution est l’entrée au disque d’un géant bien trop discret. Grachan Moncur III se fait enfin leader, lui dont le nom apparait déjà sur des enregistrements signés Herbie Hancock, Benny Golson, Jackie McLean ou bien encore Art Farmer, alors qu’il n’a pas 25 ans… Ici, le tromboniste new-yorkais a réuni à ses côtés de nombreux sociétaires du label d’Alfred Lion : le trompettiste Lee Morgan, le saxophoniste Jackie McLean, le vibraphoniste Bobby Hutcherson, le bassiste Bob Cranshaw et le batteur Tony Williams. Ensemble, ils récitent une incroyable partition de néo-hard bop très avant-gardiste et totalement fascinante. Une musique entièrement composée par Moncur lui-même, ambitieuse, souvent mystérieuse et assez sombre. Au cœur de ces échanges où règne une grande liberté, le jeune tromboniste n’oublie jamais d’immiscer beaucoup d’espace. Assez de singularité et de caractère à l’arrivée pour que dans la vaste discographie du label Blue Note, Evolution occupe une place de premier ordre. © MZ/Qobuz
19,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2004 | Blue Note Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
9,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1999 | Blue Note Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Héros incontournable de la trompette hard bop des meilleures années Blue Note, révélé après la mort du génial Clifford Brown, Lee Morgan en poursuit la démarche. Sa musique, stabilisée par des thèmes et des harmonies simples proches du blues, trouve un échos auprès d'amateurs en recherche d'une authenticité, aimant le blues, le bebop et les thèmes populaires. Paru en 1964, ce disque est le premier que Morgan signa sous son nom (il venait d'avoir 25 ans) pour le label d'Alfred Lion et Francis Wolff, après deux années d'errance (dû à l'abus de substances illicites). Son quintet est ici constitué du saxophoniste Joe Henderson, du pianiste Barry Harris, du contrebassiste Bob Cranshaw et du batteur Billy Higgins. Le répertoire est issu de la plume du leader, dans une veine hard bop conventionnelle avec pour exception le titre éponyme, plus soul. Cet album, parmi les 25 qu'il enregistrera en tant que leader, sera son plus important succès populaire. © Qobuz
19,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1999 | Blue Note Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Il n’est pas risqué d’affirmer que Idle Moment, publié en 1965, constitue le meilleur album de jazz du guitariste Grant Green. Toute l’élégance et la pureté de son style atteint ici son apogée, que ce soit sur des tempos lents (Idle Moments, Django) ou des rythmes plus rapides (Nomad, Jean de Fleur), Green n’éprouve aucune difficulté à faire preuve de son sens de la mélodie et à délivrer des improvisations pleines de feeling et de groove. C’est sous la forme d’un sextet que le disque est enregistré, donnant naissance à un son plus riche et plus complet que les autres disques du genre. Le pianiste Duke Pearson et le saxophoniste Joe Henderson étaient particulièrement en forme lors de la conception de Idle Moments et constituent un support de rêve pour le jeu irréprochable de Grant Green. © LG/Qobuz