Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Toto - Toto IV

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Toto IV

Toto

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Il est toujours commode a posteriori de signifier l’évidence. Ce qui plaît ici au fan de Toto s’offrait déjà en programme des trois premiers albums du groupe (et même dans le calamiteux Turn Back, en 1981). Les musiciens sont de redoutables techniciens, la technologie mise en branle constitue un tour de force analogique (nous sommes encore à l’ère des disques noirs), les climats restent soyeux et proprets et l’inspiration décline les archétypes majeurs d’un rock adulte, aux antipodes de l’hystérie.

Alors, pourquoi Toto IV et pas ses prédécesseurs ? La première explication reste que les musiciens se trouvent ici dos au mur : après trois, sinon échecs, du moins résultats de ventes largement insuffisants aux yeux de leur label, il est temps désormais de miser l’entièreté du tapis ou de quitter la table. La deuxième piste est que l’on s’est enfin décidé (facile à dire) à composer des tubes, c’est-à-dire des chansons mélodiques, aisées à retenir et contant de préférence de belles histoires d’amour. Troisième et dernier argument (mais s’il existait vraiment une recette) : surfant sur la vague du rock californien (dont l’emblème restent The Doobie Brothers qui, cinq années auparavant, ont offert au monde ébahi un impérial Livin’ on the Fault Line), Toto décide de creuser le sillon de ces ballades en tempo médium langoureux, qui permettent à l’auditeur de savoir où il va et d’y aller à son rythme.

Et, si cela ne suffisait pas, on a invité le chef, arrangeur et spécialiste des cordes James Newton Howard (entre autres un Oscar pour la musique du film Le Fugitif), jamais très éloigné de Broadway. Toto IV atteint la quatrième position des classements pop. Sept singles en seront extraits (dont le n°2 « Rosanna » et le n°1 « Africa ») et le groupe se voit gratifié de six Grammy Awards. Sachant que, quelques semaines plus tard, les musiciens vont seconder Michael Jackson dans la finalisation de l’album Thriller, on peut considérer qu’il y a pire année.
© ©Copyright Music Story Christian Larrède 2015

Plus d'informations

Toto IV

Toto

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Rosanna Album Version
00:05:30

Toto, Performer - Toto, Producer - Jerry Hey, Arranger - Jerry Hey, Trumpet - Jim Horn, Saxophone - Bobby Kimball, Background Vocal - Bobby Kimball, Vocal - Jimmy Pankow, Trombone - Steve Lukather, Background Vocal - Steve Lukather, Vocal - Steve Lukather, Guitar - David Hungate, Bass - Steve Porcaro, Keyboards - Steve Porcaro, Vocal - Jeff Porcaro, Drums - Jeff Porcaro, Percussion - David Paich, Composer - David Paich, Lyricist - David Paich, Arranger - David Paich, Keyboards - David Paich, Vocal - David Paich, Background Vocal - Gary Grant, Trumpet - Tom Scott, Saxophone - Al Schmitt, Recording Engineer - Tom Kelly, Background Vocal - Lenny Castro, Percussion - Lenny Castro, Congas

(P) 1982 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

2
Make Believe Album Version
00:03:43

Toto, Producer - Toto, Performer - Tom Knox, Recording Engineer - Bobby Kimball, Vocal - Bobby Kimball, Background Vocal - Steve Lukather, Vocal - Steve Lukather, Background Vocal - Steve Lukather, Guitar - David Hungate, Bass - Steve Porcaro, Vocal - Steve Porcaro, Keyboards - Jeff Porcaro, Percussion - Jeff Porcaro, Drums - Jon Smith, Saxophone - David Paich, Composer - David Paich, Lyricist - David Paich, Vocal - David Paich, Background Vocal - David Paich, Keyboards - Tom Kelly, Background Vocal

(P) 1982 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

3
I Won't Hold You Back Album Version
00:04:53

Toto, Producer - Toto, Performer - Marty Paich, Orchestrator - James Newton Howard, Orchestrator - S. Lukather, Composer - S. Lukather, Lyricist - Bobby Kimball, Vocal - Timothy B. Schmit, Background Vocal - Steve Lukather, Vocal - Steve Lukather, Guitar - Steve Porcaro, Vocal - Steve Porcaro, Keyboards - David Hungate, Bass - Jeff Porcaro, Percussion - Jeff Porcaro, Drums - David Paich, Vocal - David Paich, Orchestrator - David Paich, Keyboards - Al Schmitt, Recording Engineer

(P) 1982 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

4
Good for You Album Version
00:03:17

Toto, Producer - Toto, Performer - S. Lukather, Composer - S. Lukather, Lyricist - Bobby Kimball, Vocal - Timothy B. Schmit, Background Vocal - Steve Lukather, Vocal - Steve Lukather, Guitar - Steve Lukather, Piano - Steve Porcaro, Vocal - Steve Porcaro, Keyboards - Doug Sax, Mastering Engineer - David Hungate, Bass - Jeff Porcaro, Percussion - Jeff Porcaro, Drums - David Paich, Vocal - David Paich, Keyboards - Mike Porcaro, Acoustic Cello - B. Kimball, Composer - B. Kimball, Lyricist - Al Schmitt, Recording Engineer - Lenny Castro, Percussion - Lenny Castro, Congas

(P) 1982 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

5
It's a Feeling Album Version
00:03:05

Toto, Producer - Toto, Performer - James Newton Howard, Conductor - James Newton Howard, Orchestrator - Bobby Kimball, Vocal - Joe Porcaro, Percussion - Steve Lukather, Vocal - Steve Lukather, Guitar - S. Porcaro, Composer - S. Porcaro, Lyricist - Steve Porcaro, Vocal - Steve Porcaro, Keyboards - David Hungate, Bass - Doug Sax, Mastering Engineer - Jeff Porcaro, Percussion - Jeff Porcaro, Drums - David Paich, Vocal - David Paich, Orchestrator - David Paich, Keyboards - Al Schmitt, Recording Engineer - Lenny Castro, Percussion - Lenny Castro, Congas

(P) 1982 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

6
Afraid of Love Album Version
00:03:51

Toto, Producer - Toto, Performer - James Newton Howard, Conductor - James Newton Howard, Orchestrator - S. Lukather, Composer - S. Lukather, Lyricist - Bobby Kimball, Vocal - Joe Porcaro, Xylophone - Greg Ladanyi, Recording Engineer - Steve Lukather, Vocal - Steve Lukather, Guitar - Steve Porcaro, Vocal - Steve Porcaro, Keyboards - Doug Sax, Mastering Engineer - David Hungate, Bass - Jeff Porcaro, Percussion - Jeff Porcaro, Drums - David Paich, Vocal - David Paich, Orchestrator - David Paich, Keyboards - David Paich, Lyricist - David Paich, Composer - J. Porcaro, Composer - J. Porcaro, Lyricist

(P) 1982 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

7
Lovers in the Night Album Version
00:04:25

Toto, Producer - Toto, Performer - Jim Horn, Saxophone - James Newton Howard, Conductor - James Newton Howard, Orchestrator - Bobby Kimball, Vocal - Joe Porcaro, Timpani - Steve Lukather, Vocal - Steve Lukather, Guitar - Steve Porcaro, Vocal - Steve Porcaro, Keyboards - Doug Sax, Mastering Engineer - David Hungate, Bass - Jeff Porcaro, Percussion - Jeff Porcaro, Drums - David Paich, Vocal - David Paich, Orchestrator - David Paich, Keyboards - David Paich, Lyricist - David Paich, Composer - Tom Scott, Saxophone - Al Schmitt, Recording Engineer - Lenny Castro, Percussion - Lenny Castro, Congas

(P) 1982 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

8
We Made It Album Version
00:03:55

Toto, Producer - Toto, Performer - Bobby Kimball, Vocal - Greg Ladanyi, Recording Engineer - Steve Lukather, Vocal - Steve Lukather, Guitar - Steve Porcaro, Vocal - Steve Porcaro, Keyboards - David Hungate, Bass - Doug Sax, Mastering Engineer - Jeff Porcaro, Percussion - Jeff Porcaro, Drums - David Paich, Vocal - David Paich, Keyboards - David Paich, Lyricist - David Paich, Composer - J. Porcaro, Composer - J. Porcaro, Lyricist

(P) 1982 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

9
Waiting for Your Love Album Version
00:04:12

Toto, Producer - Toto, Performer - Tom Knox, Recording Engineer - Bobby Kimball, Vocal - Steve Lukather, Vocal - Steve Lukather, Guitar - Bob Kimball, Composer - Bob Kimball, Lyricist - David Hungate, Bass - Doug Sax, Mastering Engineer - Steve Porcaro, Vocal - Steve Porcaro, Keyboards - Jeff Porcaro, Percussion - Jeff Porcaro, Drums - David Paich, Vocal - David Paich, Composer - David Paich, Lyricist - David Paich, Keyboards

(P) 1982 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

10
Africa Album Version
00:04:55

Toto, Producer - Toto, Performer - Bobby Kimball, Vocal - Joe Porcaro, Recorder - Joe Porcaro, Percussion - Steve Lukather, Vocal - Steve Lukather, Guitar - Timothy B. Schmit, Background Vocal - David Hungate, Bass - Steve Porcaro, Vocal - Steve Porcaro, Keyboards - David Paich, Keyboards - David Paich, Vocal - David Paich, Lyricist - David Paich, Composer - Jeff Porcaro, Percussion - Jeff Porcaro, Drums - Al Schmitt, Recording Engineer - J. Porcaro, Lyricist - J. Porcaro, Composer - Lenny Castro, Percussion - Lenny Castro, Congas

(P) 1982 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Il est toujours commode a posteriori de signifier l’évidence. Ce qui plaît ici au fan de Toto s’offrait déjà en programme des trois premiers albums du groupe (et même dans le calamiteux Turn Back, en 1981). Les musiciens sont de redoutables techniciens, la technologie mise en branle constitue un tour de force analogique (nous sommes encore à l’ère des disques noirs), les climats restent soyeux et proprets et l’inspiration décline les archétypes majeurs d’un rock adulte, aux antipodes de l’hystérie.

Alors, pourquoi Toto IV et pas ses prédécesseurs ? La première explication reste que les musiciens se trouvent ici dos au mur : après trois, sinon échecs, du moins résultats de ventes largement insuffisants aux yeux de leur label, il est temps désormais de miser l’entièreté du tapis ou de quitter la table. La deuxième piste est que l’on s’est enfin décidé (facile à dire) à composer des tubes, c’est-à-dire des chansons mélodiques, aisées à retenir et contant de préférence de belles histoires d’amour. Troisième et dernier argument (mais s’il existait vraiment une recette) : surfant sur la vague du rock californien (dont l’emblème restent The Doobie Brothers qui, cinq années auparavant, ont offert au monde ébahi un impérial Livin’ on the Fault Line), Toto décide de creuser le sillon de ces ballades en tempo médium langoureux, qui permettent à l’auditeur de savoir où il va et d’y aller à son rythme.

Et, si cela ne suffisait pas, on a invité le chef, arrangeur et spécialiste des cordes James Newton Howard (entre autres un Oscar pour la musique du film Le Fugitif), jamais très éloigné de Broadway. Toto IV atteint la quatrième position des classements pop. Sept singles en seront extraits (dont le n°2 « Rosanna » et le n°1 « Africa ») et le groupe se voit gratifié de six Grammy Awards. Sachant que, quelques semaines plus tard, les musiciens vont seconder Michael Jackson dans la finalisation de l’album Thriller, on peut considérer qu’il y a pire année.
© ©Copyright Music Story Christian Larrède 2015

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
À découvrir également
Par Toto

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
“Back in Black” : AC/DC en pleine lumière

Avec ses 50 millions d’exemplaires, “Back in Black” est le deuxième album le plus vendu au monde, juste derrière “Thriller” de Michael Jackson ! Qui aurait imaginé que ce septième opus studio d’AC/DC arborerait un tel palmarès alors que son charismatique chanteur Bon Scott est mort prématurément après la sortie de “Highway to Hell”. La fin du tome 1 mais surtout le début du tome 2 dont les fans du gang australien continuent aujourd’hui à tourner les pages…

Stevie Wonder, les 5 années qui ont tout changé

Entre 1972 et 1976, le tout jeune Stevie Wonder (qui soufflera 70 bougies le 13 mai) enregistre cinq albums qui marqueront l’histoire du label Motown mais aussi de la pop et de la soul music. Un nirvana musical et technologique toujours aussi influent.

Le monde selon Peter Gabriel

Porte-drapeau du rock progressif britannique avec Genesis, Peter Gabriel, qui fête ses 70 ans le 13 février, est devenu le champion de la world music et la figure de l’artiste engagé à travers son label Real World, la série de festivals Womad et bien sûr la protest song “Biko”, passée à la postérité via la tournée de concerts Amnesty International. Retour sur le parcours d’une pop star pas comme les autres.

Dans l'actualité...