Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ornette Coleman|The Shape Of Jazz To Come

The Shape Of Jazz To Come

Ornette Coleman

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

En 1959, la première copie rendue par Ornette Coleman pour le label Atlantic n’est pas qu’un simple pavé dans la mare de l’avant-garde du jazz mais dans le jazz tout court ! Arrogance de son titre, regard un brin sûr du jeune saxophoniste âgé alors de 29 ans (la photo est signée William Claxton), compositions exclusivement originales, The Shape Of Jazz To Come chahute l’harmonie, se passe de pianiste et ose des prises de liberté jusqu’ici inédites. Le free prend forme… Avec le contrebassiste Charlie Haden, le cornettiste Don Cherry et le batteur Billy Higgins, Ornette Coleman invente un langage neuf, une musique d’une fraîcheur folle et indispensable. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

The Shape Of Jazz To Come

Ornette Coleman

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Lonely Woman (LP Version)
00:05:01

Nesuhi Ertegun, Producer - Billy Higgins, Drums - Ornette Coleman, Composer, Alto Saxophone, MainArtist - Charlie Haden, Double Bass - Don Cherry, Cornet

© 2005 Atlantic Recording Corp. Manufactured & Marketed by Warner Strategic Marketing ℗ 1959 Atlantic Recording Corporation.

2
Eventually (LP Version)
00:04:20

Nesuhi Ertegun, Producer - Billy Higgins, Drums - Ornette Coleman, Composer, Alto Saxophone, MainArtist - Charlie Haden, Double Bass - Don Cherry, Cornet

© 2005 Atlantic Recording Corp. Manufactured & Marketed by Warner Strategic Marketing ℗ 1959 Atlantic Recording Corporation

3
Peace (LP Version)
00:09:03

Nesuhi Ertegun, Producer - Billy Higgins, Drums - Ornette Coleman, Composer, Alto Saxophone, MainArtist - Charlie Haden, Double Bass - Don Cherry, Cornet

© 2005 Atlantic Recording Corp. Manufactured & Marketed by Warner Strategic Marketing ℗ 1959 Atlantic Recording Corporation.

4
Focus on Sanity (LP Version)
00:06:51

Nesuhi Ertegun, Producer - Billy Higgins, Drums - Ornette Coleman, Alto Saxophone, Writer, MainArtist - Charlie Haden, Double Bass - Don Cherry, Cornet

© 2005 Atlantic Recording Corp. Manufactured & Marketed by Warner Strategic Marketing ℗ 1959 Atlantic Recording Corporation

5
Congeniality (LP Version)
00:06:46

Nesuhi Ertegun, Producer - Billy Higgins, Drums - Ornette Coleman, Composer, Alto Saxophone, MainArtist - Charlie Haden, Double Bass - Don Cherry, Cornet

© 2005 Atlantic Recording Corp. Manufactured & Marketed by Warner Strategic Marketing ℗ 1959 Atlantic Recording Corporation

6
Chronology (LP Version)
00:06:03

Nesuhi Ertegun, Producer - Billy Higgins, Drums - Ornette Coleman, Composer, Alto Saxophone, MainArtist - Charlie Haden, Double Bass - Don Cherry, Cornet

© 2005 Atlantic Recording Corp. Manufactured & Marketed by Warner Strategic Marketing ℗ 1959 Atlantic Recording Corporation

Descriptif de l'album

En 1959, la première copie rendue par Ornette Coleman pour le label Atlantic n’est pas qu’un simple pavé dans la mare de l’avant-garde du jazz mais dans le jazz tout court ! Arrogance de son titre, regard un brin sûr du jeune saxophoniste âgé alors de 29 ans (la photo est signée William Claxton), compositions exclusivement originales, The Shape Of Jazz To Come chahute l’harmonie, se passe de pianiste et ose des prises de liberté jusqu’ici inédites. Le free prend forme… Avec le contrebassiste Charlie Haden, le cornettiste Don Cherry et le batteur Billy Higgins, Ornette Coleman invente un langage neuf, une musique d’une fraîcheur folle et indispensable. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Ascenseur pour l'échafaud

Miles Davis

Jacob's Ladder

Brad Mehldau

Jacob's Ladder Brad Mehldau

StandArt

Tigran Hamasyan

StandArt Tigran Hamasyan

Delta Kream

The Black Keys

Delta Kream The Black Keys
À découvrir également
Par Ornette Coleman

Genesis of Genius: The Contemporary Recordings

Ornette Coleman

Something Else!!!!: The Music Of Ornette Coleman

Ornette Coleman

Of Human Feelings

Ornette Coleman

Of Human Feelings Ornette Coleman

The Shape Of Jazz To Come

Ornette Coleman

The Shape Of Jazz To Come Ornette Coleman

Genesis of Genius: The Contemporary Recordings

Ornette Coleman

Playlists

Dans la même thématique...

Shifting Sands

Avishai Cohen

Shifting Sands Avishai Cohen

Black Acid Soul

Lady Blackbird

Black Acid Soul Lady Blackbird

Welcome to the Black Forest (The Sounds of MPS)

Various Interprets

Sunset In The Blue

Melody Gardot

Sunset In The Blue Melody Gardot

Kind Of Blue

Miles Davis

Kind Of Blue Miles Davis
Les Grands Angles...
Ornette Coleman est la question !

Grand pionnier du free-jazz et figure majeure de l’avant-garde musicale du XXe siècle, le saxophoniste texan ne laissait de marbre que les statues.

ECM en 10 albums

Le plus beau son après le silence. C’est la formule qui colle à la peau d’ECM depuis cinquante ans et la sortie du séminal « Free at Last » du Mal Waldron Trio, en novembre 1969. Manfred Eicher, le charismatique fondateur du label munichois, ne vit pas « hors du temps » mais plus précisément dans « un temps parallèle » à celui de la société, faisant d’ECM une planète de toute beauté où le jazz résonne autrement. Et c’est souvent pour ECM que Keith Jarrett, Charles Lloyd, Jan Garbarek, Chick Corea et tant d’autres ont enregistré leurs disques les plus intenses. Plus encore que pour Blue Note ou Impulse!, se limiter à 10 albums pour raconter toute l’histoire de ce label hors-norme est mission impossible. Aussi, les 10 sélectionnés raconteront « une » histoire d’ECM.

Marc Ribot, l’anti-guitar hero

Depuis une quarantaine d’années, le nom de Marc Ribot apparaît sur les pochettes d’albums signés Tom Waits, Alain Bashung, Diana Krall, John Zorn, Robert Plant, Caetano Veloso et tant d’autres. Et lorsqu’il ne prête pas sa guitare atypique aux plus grands, le New-Yorkais s’amuse, sous son nom, à démonter le rock, le jazz, le funk, la musique cubaine et tout ce qui passe sous ses doigts.

Dans l'actualité...