Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Blutch|Terre Promise

Terre Promise

Blutch

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Un hymne à la Bretagne. Pour son premier long format sur Astropolis Records, le label né de la cuisse du mythique festival brestois du même nom, Blutch a choisi de rendre hommage à la région qui l’a révélé comme un DJ intelligent et sensible, pas le genre à matraquer pour le principe, mais plutôt à emprunter des chemins de traverse. Connu pour ses sets de house hybride, le producteur de Morlaix propose un premier album intimiste et nostalgique, dont la plupart des titres font référence à des lieux de la région, de Roscoff à Ouessant en passant par la rue de son enfance.

Un concept qu’il met en musique de manière solaire, dès l’ouverture chatoyante Terre promise, avec ce côté lyrique apporté par le violon de Mirabelle Gilis, que Blutch fond dans un beat UK garage sur Cobalan. Du breakbeat, on en retrouve sur River, là aussi entouré de synthés oniriques. Onirique, c’est le maître mot de cet album qui prend tour à tour des allures contemplatives (Les Bois) ou plus chaotiques (Remparts, avec les synthés modulaires de Maxime Dangles, autre membre de la famille Astropolis). On retient aussi ce futur tube électropop, Rosko, quelque part entre Bicep, Rone et Polo & Pan, et quand on revient au kick droit, sur Floatin, c’est pour repartir dans un tourbillon de claviers éthérés comme dans une version déformée d’I Feel Love de Donna Summer. Un artiste est né sur cette Terre promise qui mérite amplement son Qobuzissime. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

Terre Promise

Blutch

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Terre Promise
00:02:42

Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

2
Poplar
00:03:39

Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

3
Cobalan
00:04:01

Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

4
Choices
00:03:45

Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

5
Rosko
00:03:27

Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

6
Remparts
00:03:47

Maxime Dangles, Composer, MainArtist - Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

7
Eusa
00:01:43

Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

8
Les Bois
00:03:00

Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

9
Les Sables Blancs
00:05:13

Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

10
Floatin
00:04:55

Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

11
River
00:04:58

Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

12
Phoenix
00:04:25

Blutch, MainArtist - Julien Porhel, Composer

2021 Astropolis Records 2021 Astropolis Records

Descriptif de l'album

Un hymne à la Bretagne. Pour son premier long format sur Astropolis Records, le label né de la cuisse du mythique festival brestois du même nom, Blutch a choisi de rendre hommage à la région qui l’a révélé comme un DJ intelligent et sensible, pas le genre à matraquer pour le principe, mais plutôt à emprunter des chemins de traverse. Connu pour ses sets de house hybride, le producteur de Morlaix propose un premier album intimiste et nostalgique, dont la plupart des titres font référence à des lieux de la région, de Roscoff à Ouessant en passant par la rue de son enfance.

Un concept qu’il met en musique de manière solaire, dès l’ouverture chatoyante Terre promise, avec ce côté lyrique apporté par le violon de Mirabelle Gilis, que Blutch fond dans un beat UK garage sur Cobalan. Du breakbeat, on en retrouve sur River, là aussi entouré de synthés oniriques. Onirique, c’est le maître mot de cet album qui prend tour à tour des allures contemplatives (Les Bois) ou plus chaotiques (Remparts, avec les synthés modulaires de Maxime Dangles, autre membre de la famille Astropolis). On retient aussi ce futur tube électropop, Rosko, quelque part entre Bicep, Rone et Polo & Pan, et quand on revient au kick droit, sur Floatin, c’est pour repartir dans un tourbillon de claviers éthérés comme dans une version déformée d’I Feel Love de Donna Summer. Un artiste est né sur cette Terre promise qui mérite amplement son Qobuzissime. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Blutch

À l'ancienne

Blutch

À l'ancienne Blutch

5 Yeeeaaarrrsss

Blutch

[R]equilibrium

Blutch

Cirrus

Blutch

Cirrus Blutch

Babye

Blutch

Babye Blutch

Playlists

Dans la même thématique...

Profound Mysteries III

Röyksopp

Fragments

Bonobo

Fragments Bonobo

Fossora

Björk

Fossora Björk

Reborn

Kavinsky

Reborn Kavinsky

Hyper-Dimensional Expansion Beam

The Comet Is Coming

Hyper-Dimensional Expansion Beam The Comet Is Coming
Les Grands Angles...
Tango : La revanche du Sud

Produit d’un métissage culturel où fleurit la géniale intuition de musiciens, poètes et danseurs, le tango devint un langage populaire au singulier raffinement, aussi identifié géographiquement que cosmopolite par essence. Sans cesse en mouvement au cours des décennies et de ses mutations, il produisit des artistes majeurs reconnus autour du monde. Aujourd’hui, il connecte des traditions centenaires avec la sono mondiale, dans une étonnante polychromie : de Gardel à Piazzolla et de Borges à Benjamin Biolay.

Fabric, l’histoire d’une institution anglaise

Cœur battant de la scène électronique britannique, le label/club Fabric s’est fait un nom à travers des soirées épiques et des séries de compilations mythiques, qui rythment la vie des disquaires et des amateurs de musique de qualité depuis 1999. Retour sur l’histoire d’une institution anglaise.

New Order, de la cave au dancefloor

Comment le groupe mancunien le plus sombre de l’ère punk est devenu maître du dancefloor ? Né sur les cendres de Joy Division au début des années 80, New Order symbolise l’une des premières unions réussies entre rock’n’roll et dance music. L’impeccable BO de la morose Angleterre thatchérienne.

Dans l'actualité...