Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Robbie Williams - Take The Crown

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Take The Crown

Robbie Williams

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Ce neuvième album studio interrompt un silence discographique de trois années essentiellement employé à la parenthèse de la reformation de Take That. L’édition standard en onze chansons bénéficie naturellement d’une version deluxe incluant deux chansons en bonus (« Eight Letters » et « Reverse ») ainsi que plusieurs pistes vidéos dont un making of the l’album.

De manière évidente conçu comme un come-back – donc d’excitantes retrouvailles avec les frissons originels, et, pourquoi pas une certaine innocence perdue – Take The Crown ne peut toutefois pas être considéré comme un disque spontané. Particulièrement bien conçu et réalisé, certes considérablement malin et assez fédérateur, tout à fait mais spontané certes pas. Le premier single extrait du programme (« Candy »), co-composé en compagnie du frère ennemi de toujours le Take That Gary Barlow, enroule son refrain entêtant et roboratif autour de cordes en haute énergie. Auparavant, c’est sur un mode assez revanchard que débute la sélection (« Be A Boy ») avec une chanson dans laquelle, après voir flageolé dans l’ouverture, Robbie Williams assure – écho au « I’m Still Standing » d’Elton John qu’il est toujours, et présent, et talentueux.

« Different »
grâce à son thème de déchéance et rédemption et son arrangement à l’immédiate périphérie de la grandiloquence, saura arracher des larmes au cœur le plus endurci. « Shit On the Radio » le bien nommé déploie sur un rythme entraînant (et une couleur de synthétiseur empruntée au « Jump » de Van Halen) toutes les capacités requises pour, justement, escalader les charts. « Hunting For You » constitue le meilleur exercice qui soit pour faire chanter à gorge déployée un stade entier alors que « Into the Silence » fait de nouveau vibrer, à grand renfort de cavalcades de guitares, la fibre sentimentale qui réside en chacun de nous. Enfin, le chanteur parvient dans « Hey Wow Yeah Yeah » à faire tressauter les pistes de danse sur un rythme d’actualité (et démontre par ailleurs que les paroles insanes ne l’effarouchent pas outre mesure).

Assez paradoxalement, on pourrait presque considérer que l’extrême efficience avec laquelle notre ami aborde des styles, des émotions et des types d’interprétation (la guitare acoustique et les harmonies vocales à la Everly Brothers dans « Losers », reprise du duo américain et familial The Belle Brigade et chanté avec la chanteuse de folk-rock Lissie Maurus) particulièrement contrastés, ne relèvent que d’une certaine prétention exhibitionniste. Á contrario, cela fait peut-être de Take The Crown l’exemple parfait d’album pop comme on peut en attendre en 2012.
© ©Copyright Music Story Christian Larrède 2016

Plus d'informations

Take The Crown

Robbie Williams

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Be A Boy
00:04:38

Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer - Tim Metcalfe, Writer - Flynn Francis, Writer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

2
Gospel
00:04:25

Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer, Writer - Tim Metcalfe, Writer - Flynn Francis, Writer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

3
Candy
00:03:21

Gary Barlow, Writer - Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer - Terje Olsen, Writer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

4
Different
00:04:52

Gary Barlow, Writer - Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer, Writer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

5
Shit On The Radio
00:02:53

Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer, Writer - Tim Metcalfe, Writer - Flynn Francis, Writer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

6
All That I Want
00:03:30

Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer - Tim Metcalfe, Writer - Flynn Francis, Writer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

7
Hunting For You
00:03:58

Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer, Writer - Tim Metcalfe, Writer - Flynn Francis, Writer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

8
Into The Silence
00:04:48

Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer - Tim Metcalfe, Writer - Flynn Francis, Writer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

9
Hey Wow Yeah Yeah
00:02:52

Boots Ottestad, Writer - Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

10
Not Like The Others
00:04:15

Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer - Tim Metcalfe, Writer - Flynn Francis, Writer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher - Universal Music Corp. (ASCAP), MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

11
Losers
00:04:08

Lissie, FeaturedArtist - Robbie Williams, MainArtist - Jacknife Lee, Producer - Barbara Gruska, Writer - Ethan Gruska, Writer - Otis Redhead Music, MusicPublisher - Pear People Music, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

12
Reverse
00:03:56

Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer - Tim Metcalfe, Writer - Flynn Francis, Writer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

13
Eight Letters
00:04:40

Gary Barlow, Writer - Mark Owen, Writer - Howard Donald, Writer - Jason Orange, Writer - Chris Cross, Writer - Warren Cann, Writer - Robbie Williams, Writer, MainArtist - Jacknife Lee, Producer - William Currie, Writer - James Ure, Writer - Farrell Music Ltd, MusicPublisher

2012 Farrell Music ltd 2012 Farrell Music Limited

Descriptif de l'album

Ce neuvième album studio interrompt un silence discographique de trois années essentiellement employé à la parenthèse de la reformation de Take That. L’édition standard en onze chansons bénéficie naturellement d’une version deluxe incluant deux chansons en bonus (« Eight Letters » et « Reverse ») ainsi que plusieurs pistes vidéos dont un making of the l’album.

De manière évidente conçu comme un come-back – donc d’excitantes retrouvailles avec les frissons originels, et, pourquoi pas une certaine innocence perdue – Take The Crown ne peut toutefois pas être considéré comme un disque spontané. Particulièrement bien conçu et réalisé, certes considérablement malin et assez fédérateur, tout à fait mais spontané certes pas. Le premier single extrait du programme (« Candy »), co-composé en compagnie du frère ennemi de toujours le Take That Gary Barlow, enroule son refrain entêtant et roboratif autour de cordes en haute énergie. Auparavant, c’est sur un mode assez revanchard que débute la sélection (« Be A Boy ») avec une chanson dans laquelle, après voir flageolé dans l’ouverture, Robbie Williams assure – écho au « I’m Still Standing » d’Elton John qu’il est toujours, et présent, et talentueux.

« Different »
grâce à son thème de déchéance et rédemption et son arrangement à l’immédiate périphérie de la grandiloquence, saura arracher des larmes au cœur le plus endurci. « Shit On the Radio » le bien nommé déploie sur un rythme entraînant (et une couleur de synthétiseur empruntée au « Jump » de Van Halen) toutes les capacités requises pour, justement, escalader les charts. « Hunting For You » constitue le meilleur exercice qui soit pour faire chanter à gorge déployée un stade entier alors que « Into the Silence » fait de nouveau vibrer, à grand renfort de cavalcades de guitares, la fibre sentimentale qui réside en chacun de nous. Enfin, le chanteur parvient dans « Hey Wow Yeah Yeah » à faire tressauter les pistes de danse sur un rythme d’actualité (et démontre par ailleurs que les paroles insanes ne l’effarouchent pas outre mesure).

Assez paradoxalement, on pourrait presque considérer que l’extrême efficience avec laquelle notre ami aborde des styles, des émotions et des types d’interprétation (la guitare acoustique et les harmonies vocales à la Everly Brothers dans « Losers », reprise du duo américain et familial The Belle Brigade et chanté avec la chanteuse de folk-rock Lissie Maurus) particulièrement contrastés, ne relèvent que d’une certaine prétention exhibitionniste. Á contrario, cela fait peut-être de Take The Crown l’exemple parfait d’album pop comme on peut en attendre en 2012.
© ©Copyright Music Story Christian Larrède 2016

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Deloused in the Comatorium

The Mars Volta

Ommadawn

Mike Oldfield

Ommadawn Mike Oldfield

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull
À découvrir également
Par Robbie Williams

The Christmas Present (Deluxe)

Robbie Williams

The Christmas Present (Deluxe)

Robbie Williams

Live At Knebworth

Robbie Williams

Live At Knebworth Robbie Williams

Swing When You're Winning

Robbie Williams

Swing When You're Winning Robbie Williams

Angels

Robbie Williams

Angels Robbie Williams

Playlists

Dans la même thématique...

I Still Have Faith In You / Don't Shut Me Down

Abba

Random Access Memories (Hi-Res Version)

Daft Punk

Chemtrails Over The Country Club

Lana Del Rey

Reprise

Moby

Reprise Moby

...‘Til We Meet Again - Live

Norah Jones

Les Grands Angles...
Le Prince des années 80

Dans la famille funk, Prince Rogers Nelson, qui a nous a quittés il y a cinq ans, en avril 2016, fut un genre à lui seul. En presque 40 ans de carrière, il a réussi à mêler l’héritage des pères fondateurs (James Brown, Sly Stone et George Clinton) à des influences aussi bien rock’n’roll qu’électroniques voire jazz. Un groove exubérant et bluffant qui brilla essentiellement entre 1978 et 1988…

Alice Cooper n’évite pas le danger

Le parcours d’Alice Cooper est avant tout un cas exceptionnel de dédoublement de personnalité. Comme dans “L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde”, le chanteur Vincent Furnier s’est abandonné à la domination du showman Alice Cooper. Mais de son propre aveu, celui qui parle toujours d’Alice à la troisième personne dans les interviews reste un homme tout à fait simple et normal en privé, loin de cette scène où il a multiplié excès et provocations. Tout au long de ses plus de 50 ans de carrière, on pourra déceler une certaine schizophrénie dans ses nombreux changements de style. Si on lui attribue l’invention du shock rock, il a touché à tout, ou presque, avec plus ou moins de réussite, de la pop aux prémices du hard rock en passant par le heavy metal, la new wave ou l’indus…

Les 10 titres qui ont fait la French Touch

Il y a vingt ans, la French Touch envahissait les clubs et les ondes radio du monde entier, installant l’Hexagone en bonne place sur la carte des musiques électroniques. Qobuz vous raconte l’histoire des 10 titres qui ont marqué cette période dorée pour les producteurs français.

Dans l'actualité...