Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Serge Reggiani|Serge Reggiani chante Boris Vian

Serge Reggiani chante Boris Vian

Serge Reggiani

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Il fallait bien la force de conviction de Jacques Canetti (initiateur de toute une génération de chanteurs francophones, de Brel à Serge Gainsbourg, en passant par Barbara et Félix Leclerc), et le parfum inédit de la découverte d’une œuvre comme celle de Vian, pour convaincre un quadragénaire, néophyte dans l’univers de la chanson, mais vedette de cinéma adulée, comme Serge Reggiani, de sauter le pas, et de franchir, pour la première fois, une porte de studio d’enregistrement.



En 1964, Boris Vian n’a en effet pas encore bénéficié de la réédition (de romans, sous son nom, ou sous le pseudonyme de Vernon Sullivan avec J’Irai Cracher Sur Vos Tombes, de poèmes, ou d’articles de critique musical) en éditions de poche de son œuvre. On a oublié qu’il a composé (avec Henri Salvador, sous le pseudonyme d’Henri Cording), les premiers rocks en français. Et il n’est pas encore l’écrivain salué par une jeunesse séduite par son approche libertaire de la chanson, et les interactions permanentes entre jazz et poésie, qu’on peut retrouver dans ses vers.



Reggiani contribue donc à une authentique relecture d’un univers bouleversant, et original. Dandy désespéré (« Je bois »), pessimiste actif (« Que tu es impatiente, la mort »), maître avéré de la chanson de genre (« Le Régiment des mal-aimés »), ou antimilitariste avéré (l’emblématique « Le Déserteur »), Vian aborde tous ces registres, et Reggiani l’incarne de brillante manière.



Certes, les orchestrations choisies dénotent un goût particulier pour une certaine chanson française de qualité. Mais on peut considérer que le talent de comédien du jeune chanteur, ici mis au service de son galop d’essai, et de maître, se déploie dans le plus pur talent dans « Arthur où t’as mis le corps » : cette chanson de rôles (comme on dit d’un jeu) permet à Reggiani d’incarner tour à tour plusieurs personnages (donc, plusieurs voix), dans un climat très proche des Tontons flingueurs, aux dialogues ciselés deux années auparavant par Michel Audiard. Le résultat, prodigieux, est hilarant, en évocation finalement assez nostalgique d’un temps où les bandits étaient d’honneur, et les policiers susceptibles.



La réédition en CD de cet album bénéficie de l’ajout de quatre chansons supplémentaires.


©Copyright Music Story 2015

Plus d'informations

Serge Reggiani chante Boris Vian

Serge Reggiani

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Arthur ou t'as mis le corps ?
00:04:05

Serge Reggiani, Performer - Louis Bessieres, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

2
Le regiment des mal aimes
00:02:32

Serge Reggiani, Performer - Michèle Auzepy, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

3
Valse dingue
00:02:49

Serge Reggiani, Performer - Boris Vian, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

4
Je bois
00:02:44

Serge Reggiani, Performer - Alain Goraguer, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

5
Sermonette
00:01:59

Serge Reggiani, Performer - M. Philippe-Gerard, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

6
Sans blague
00:03:07

Serge Reggiani, Performer - Jimmy Walter, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

7
J'ai pas de regrets
00:03:56

Serge Reggiani, Performer - Jimmy Walter, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

8
Fugue
00:01:54

Serge Reggiani, Performer - Jimmy Walter, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

9
Le déserteur
00:03:15

Serge Reggiani, Performer - H. Berg, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

10
De velours et de soie
00:02:04

Serge Reggiani, Performer - Jimmy Walter, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

11
La dernière valse
00:02:20

Serge Reggiani, Performer - Boris Vian, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

12
Que tu es impatiente la mort
00:02:18

Serge Reggiani, Performer - Louis Bessieres, Composer

2012 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music 1965 Jacques Canetti Productions distributed by Because Music

Descriptif de l'album

Il fallait bien la force de conviction de Jacques Canetti (initiateur de toute une génération de chanteurs francophones, de Brel à Serge Gainsbourg, en passant par Barbara et Félix Leclerc), et le parfum inédit de la découverte d’une œuvre comme celle de Vian, pour convaincre un quadragénaire, néophyte dans l’univers de la chanson, mais vedette de cinéma adulée, comme Serge Reggiani, de sauter le pas, et de franchir, pour la première fois, une porte de studio d’enregistrement.



En 1964, Boris Vian n’a en effet pas encore bénéficié de la réédition (de romans, sous son nom, ou sous le pseudonyme de Vernon Sullivan avec J’Irai Cracher Sur Vos Tombes, de poèmes, ou d’articles de critique musical) en éditions de poche de son œuvre. On a oublié qu’il a composé (avec Henri Salvador, sous le pseudonyme d’Henri Cording), les premiers rocks en français. Et il n’est pas encore l’écrivain salué par une jeunesse séduite par son approche libertaire de la chanson, et les interactions permanentes entre jazz et poésie, qu’on peut retrouver dans ses vers.



Reggiani contribue donc à une authentique relecture d’un univers bouleversant, et original. Dandy désespéré (« Je bois »), pessimiste actif (« Que tu es impatiente, la mort »), maître avéré de la chanson de genre (« Le Régiment des mal-aimés »), ou antimilitariste avéré (l’emblématique « Le Déserteur »), Vian aborde tous ces registres, et Reggiani l’incarne de brillante manière.



Certes, les orchestrations choisies dénotent un goût particulier pour une certaine chanson française de qualité. Mais on peut considérer que le talent de comédien du jeune chanteur, ici mis au service de son galop d’essai, et de maître, se déploie dans le plus pur talent dans « Arthur où t’as mis le corps » : cette chanson de rôles (comme on dit d’un jeu) permet à Reggiani d’incarner tour à tour plusieurs personnages (donc, plusieurs voix), dans un climat très proche des Tontons flingueurs, aux dialogues ciselés deux années auparavant par Michel Audiard. Le résultat, prodigieux, est hilarant, en évocation finalement assez nostalgique d’un temps où les bandits étaient d’honneur, et les policiers susceptibles.



La réédition en CD de cet album bénéficie de l’ajout de quatre chansons supplémentaires.


©Copyright Music Story 2015

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Serge Reggiani

Reggiani a 100 ans

Serge Reggiani

Reggiani a 100 ans Serge Reggiani

Best Of

Serge Reggiani

Best Of Serge Reggiani

12 succès originaux

Serge Reggiani

12 succès originaux Serge Reggiani

100 Plus Belles chansons

Serge Reggiani

100 Plus Belles chansons Serge Reggiani

50 plus belles chansons

Serge Reggiani

50 plus belles chansons Serge Reggiani

Playlists

Dans la même thématique...

L'Emprise

Mylène Farmer

L'Emprise Mylène Farmer

Multitude

Stromae

Multitude Stromae

Nonante-Cinq

Angèle

Nonante-Cinq Angèle

Brûler le feu

Juliette Armanet

Brûler le feu Juliette Armanet

Cœur

Clara Luciani

Cœur Clara Luciani
Les Grands Angles...
Jacques Canetti, l’accoucheur de talents

Impresario, directeur artistique, producteur… les casquettes de Jacques Canetti étaient nombreuses. À l’occasion du vingtième anniversaire de sa mort, retour sur la carrière prestigieuse de cet homme dans l’ombre des grands noms de la chanson française du siècle dernier.

Melody Nelson vue de l’intérieur

Cinquante ans après sa sortie, le 24 mars 1971, et trente après la mort de son auteur, retour sur la conception et la carrière atypique d’un des plus grands albums de Serge Gainsbourg, “Histoire de Melody Nelson”, récit conceptuel mis en musique avec son complice Jean-Claude Vannier.

Brigitte Bardot, des chansons au soleil

Entre le doux farniente de “La Madrague” et la liberté insolente de “Harley Davidson”, Brigitte Bardot incarne une chanson pop française à plusieurs facettes, comme elle. Qobuz dresse le panorama de la carrière de la Brigitte Bardot chanteuse.

Dans l'actualité...