Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Scott Walker - Scott (Édition Studio Masters)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Scott (Édition Studio Masters)

Scott Walker

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Premier album solo du ténor des Walker Brothers, l’austérité de la pochette en noir et blanc contrastant avec la richesse de tout ce qu’elle contient. En fait, sans qu’on s’en doute, la démarche de Scott Walker est alors la même que celle de Serge Gainsbourg en France, mais en sens inverse : si Gainsbourg incorpore des éléments anglo-saxons à son œuvre (productions massives et léchées, rythmiques fortes, textes elliptiques), Scott, dont les musiciens de séances sont d’ailleurs souvent les mêmes que ceux de Gainsbourg, teinte de chanson sa pop atypique, aussi bien dans ses textes que dans sa musique – cf. « Montague Terrace (In Blue) » et ses orchestrations tonitruantes – et le résultat surprend encore par son homogénéité et son audace. Le play-boy du Swingin’ London se permet même de reprendre des standards de son idole le Belge Jacques Brel (« Mathilde », « My Death »), ce qui ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd, a fortiori d’un (faux) borgne, un certain David Bowie.



© Frédéric Régent / Music-Story

Plus d'informations

Scott (Édition Studio Masters)

Scott Walker

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Mathilde
00:02:36

Mort Shuman, ComposerLyricist - Jacques Brel, ComposerLyricist - Gérard Jouannest, ComposerLyricist - John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist - Wally Stott, Conductor, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Peter Olliff, Producer

℗ 1967 Mercury Records Limited

2
Montague Terrace (In Blue)
00:03:27

John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist, ComposerLyricist - Wally Stott, Conductor, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Peter Olliff, Engineer, StudioPersonnel

℗ 1967 Mercury Records Limited

3
Angelica
00:03:59

Barry Mann, ComposerLyricist - Cynthia Weil, ComposerLyricist - John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist - Reg Guest, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Peter Olliff, Producer

℗ 1967 Mercury Records Limited

4
The Lady Came From Baltimore
00:01:57

Tim Hardin, ComposerLyricist - John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist - Reg Guest, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Peter Olliff, Producer

℗ 1967 Mercury Records Limited

5
When Joanna Loved Me
00:03:06

Robert Wells, ComposerLyricist - JACK SEGAL, ComposerLyricist - John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist - Wally Stott, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Peter Olliff, Producer

℗ 1967 Mercury Records Limited

6
My Death
00:04:57

Shuman, ComposerLyricist - Jacques Brel, ComposerLyricist - John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist - Reg Guest, Conductor, Recording Arranger, AssociatedPerformer

℗ 1967 Mercury Records Limited

7
The Big Hurt
00:02:24

Wayne Shanklin, ComposerLyricist - John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist - Wally Stott, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Peter Olliff, Producer

℗ 1967 Mercury Records Limited

8
Such A Small Love
00:04:52

John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist, ComposerLyricist - Wally Stott, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Peter Olliff, Engineer, StudioPersonnel

℗ 1967 Mercury Records Limited

9
You're Gonna Hear From Me
00:02:52

Dory Previn, ComposerLyricist - Andre Previn, ComposerLyricist - Peter Knight, Recording Arranger, AssociatedPerformer - John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist - Peter Olliff, Producer

℗ 1967 London Records Ltd.

10
Through A Long And Sleepless Night
00:04:10

Mack Gordon, ComposerLyricist - Peter Knight, Recording Arranger, AssociatedPerformer - John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist - Nessan, ComposerLyricist - Peter Olliff, Producer

℗ 1967 Mercury Records Limited

11
Always Coming Back To You
00:02:39

John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist, ComposerLyricist - Reg Guest, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Peter Olliff, Producer

℗ 1967 Mercury Records Limited

12
Amsterdam
00:03:06

Shuman, ComposerLyricist - Jacques Brel, ComposerLyricist - John Franz, Producer - Scott Walker, MainArtist - Wally Stott, Conductor - Wally Stott Orchestra, Orchestra - Peter Olliff, Producer

℗ 1967 Mercury Records Limited

Descriptif de l'album

Premier album solo du ténor des Walker Brothers, l’austérité de la pochette en noir et blanc contrastant avec la richesse de tout ce qu’elle contient. En fait, sans qu’on s’en doute, la démarche de Scott Walker est alors la même que celle de Serge Gainsbourg en France, mais en sens inverse : si Gainsbourg incorpore des éléments anglo-saxons à son œuvre (productions massives et léchées, rythmiques fortes, textes elliptiques), Scott, dont les musiciens de séances sont d’ailleurs souvent les mêmes que ceux de Gainsbourg, teinte de chanson sa pop atypique, aussi bien dans ses textes que dans sa musique – cf. « Montague Terrace (In Blue) » et ses orchestrations tonitruantes – et le résultat surprend encore par son homogénéité et son audace. Le play-boy du Swingin’ London se permet même de reprendre des standards de son idole le Belge Jacques Brel (« Mathilde », « My Death »), ce qui ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd, a fortiori d’un (faux) borgne, un certain David Bowie.



© Frédéric Régent / Music-Story

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Scott Walker

Playlists

Dans la même thématique...
Point Yello
Thanks for the Dance Leonard Cohen
Meryem Meryem Aboulouafa
Les Grands Angles...
Norah Jones en 10 chansons

Même si ses albums paraissent sur le label Blue Note, Norah Jones n’a jamais été vraiment jazz. Comme elle n’a jamais vraiment été pop, ni folk, country ou soul… Depuis le début des années 2000, la chanteuse et pianiste américaine a toujours tout fait pour flouter, voire éradiquer, les frontières stylistiques au profit de sa propre musique apatride, qu’elle adore partager avec d’autres musiciens venus d’horizons divers. Petit tour de son monde en 10 titres.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Le monde selon Peter Gabriel

Porte-drapeau du rock progressif britannique avec Genesis, Peter Gabriel, qui fête ses 70 ans le 13 février, est devenu le champion de la world music et la figure de l’artiste engagé à travers son label Real World, la série de festivals Womad et bien sûr la protest song “Biko”, passée à la postérité via la tournée de concerts Amnesty International. Retour sur le parcours d’une pop star pas comme les autres.

Dans l'actualité...