Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Paavo Järvi - Schumann : Symphony No.4, Overture, Scherzo & Finale...

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schumann : Symphony No.4, Overture, Scherzo & Finale...

Deutsche Kammerphilharmonie Bremen - Paavo Järvi

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

" Le cycle Schumann de Paavo Järvi culmine dans la Symphonie n° 4 en ré mineur.[...] Elisant la deuxième version (1851), Järvi gagne en largeur sans perdre en clarté. Surtout, sa pulsation fondamentale si sûre d'elle ne cède jamais. De ce ressac ininterrompu naît un sentiment de qui-vive tenaillé par la crainte de ce qui pourrait advenir : si folie il y a, elle réside dans cette tension obsessionnelle et canalisée. La "Romance" coule, respire, mais l'inquiétude demeure. Seul le trio du Scherzo s'ouvre à une part de rêve. Cette interprétation décidément sous total contrôle, qui concentre ses forces, avance de manière quasi somnambulique dans le "Langsam" [...] Vision tout d'une pièce en un sens, mais sans conteste passionnante. " (Diapason, janvier 2015 / Rémy Louis)

Plus d'informations

Schumann : Symphony No.4, Overture, Scherzo & Finale...

Paavo Järvi

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Overture, Scherzo & Finale, Op. 52 (Robert Schumann)

1
Overture. Andante Con Moto - Allegro
00:06:20

Paavo Järvi, Conductor, Main Artist - Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Associated Performer, Main Artist - Robert Schumann, Composer

(P) 2014 The Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Under license to Sony Music Japan International Inc.

2
Scherzo. Vivo - Trio
00:04:16

Paavo Järvi, Conductor, Main Artist - Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Associated Performer, Main Artist - Robert Schumann, Composer

(P) 2014 The Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Under license to Sony Music Japan International Inc.

3
Finale. Allegro Molto Vivace
00:06:08

Paavo Järvi, Conductor, Main Artist - Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Associated Performer, Main Artist - Robert Schumann, Composer

(P) 2014 The Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Under license to Sony Music Japan International Inc.

Konzertstück for 4 Horns and Orchestra in F Major, Op. 86 (Robert Schumann)

4
I. Lebhaft
00:07:16

Paavo Järvi, Conductor, Main Artist - Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Associated Performer, Main Artist - Robert Schumann, Composer

(P) 2014 The Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Under license to Sony Music Japan International Inc.

5
II. Romanze. Ziemlich Langsam,
00:04:37

Paavo Järvi, Conductor, Main Artist - Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Associated Performer, Main Artist - Robert Schumann, Composer

(P) 2014 The Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Under license to Sony Music Japan International Inc.

6
III. Sehr Lebhaft
00:05:57

Paavo Järvi, Conductor, Main Artist - Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Associated Performer, Main Artist - Robert Schumann, Composer

(P) 2014 The Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Under license to Sony Music Japan International Inc.

Symphony No. 4 in D Minor, Op. 120 (Version 1851) (Robert Schumann)

7
I. Ziemlich Langsam - Lebhaft
00:10:22

Paavo Järvi, Conductor, Main Artist - Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Associated Performer, Main Artist - Robert Schumann, Composer

(P) 2014 The Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Under license to Sony Music Japan International Inc.

8
II. Romanze. Ziemlich Langsam,
00:03:58

Paavo Järvi, Conductor, Main Artist - Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Associated Performer, Main Artist - Robert Schumann, Composer

(P) 2014 The Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Under license to Sony Music Japan International Inc.

9
III. Scherzo. Lebhaft - Trio
00:05:32

Paavo Järvi, Conductor, Main Artist - Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Associated Performer, Main Artist - Robert Schumann, Composer

(P) 2014 The Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Under license to Sony Music Japan International Inc.

10
IV. Langsam. Lebhaft
00:09:38

Paavo Järvi, Conductor, Main Artist - Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Associated Performer, Main Artist - Robert Schumann, Composer

(P) 2014 The Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Under license to Sony Music Japan International Inc.

Descriptif de l'album

" Le cycle Schumann de Paavo Järvi culmine dans la Symphonie n° 4 en ré mineur.[...] Elisant la deuxième version (1851), Järvi gagne en largeur sans perdre en clarté. Surtout, sa pulsation fondamentale si sûre d'elle ne cède jamais. De ce ressac ininterrompu naît un sentiment de qui-vive tenaillé par la crainte de ce qui pourrait advenir : si folie il y a, elle réside dans cette tension obsessionnelle et canalisée. La "Romance" coule, respire, mais l'inquiétude demeure. Seul le trio du Scherzo s'ouvre à une part de rêve. Cette interprétation décidément sous total contrôle, qui concentre ses forces, avance de manière quasi somnambulique dans le "Langsam" [...] Vision tout d'une pièce en un sens, mais sans conteste passionnante. " (Diapason, janvier 2015 / Rémy Louis)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Paavo Järvi

Stravinsky: The Rite of Spring

Paavo Järvi

Schmidt : Complete Symphonies

Paavo Järvi

Beethoven: Complete Symphonies

Paavo Järvi

Sibelius : Complete Symphonies

Paavo Järvi

Brahms, Schoenberg, Bach, Webern

Paavo Järvi

Dans la même thématique...

Sibelius: Luonnotar, Op. 70 & Other Orchestral Works

Lise Davidsen

Tchaikovsky: Symphony No. 5 & Francesca da Rimini

Tonhalle-Orchester Zürich

Gershwin : Rhapsody in Blue, An American in Paris...

Leonard Bernstein

Debussy: La mer, Prélude à l'après-midi d'un faune – Ravel: Rapsodie espagnole

François-Xavier Roth

Grieg : Peer Gynt, Op. 23 - Piano Concerto

Edward Gardner

Les Grands Angles...
Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la “Symphonie fantastique” de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le “Sacre du printemps” de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés par l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Les atypiques symphonies électroniques de Mason Bates

Comment ça, vous ne connaissez pas (encore) Mason Bates ? C’est pourtant l’un des noms les plus présents sur la scène nord-américaine. Né en 1977, Bates est à la fois compositeur, surtout symphoniste et lyrique, et DJ de musique électronique (sous l'alias DJ Masonic) – deux pôles apparemment opposés mais qu’il se fait un malin plaisir à mêler. Ainsi, environ la moitié de son œuvre symphonique et lyrique comporte, d’une manière ou d’une autre, des sonorités électroniques, pour la plupart des sons « de tous les jours », préenregistrés et restitués en temps réel à mesure de la partition. A l’occasion de la sortie de son génial opéra The (R)evolution of Steve Jobs, Qobuz s’est entretenu avec ce personnage hors-norme.

Dans l'actualité...