Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Rone - Room with a View

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Room with a View

Rone

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, subscribe to Sublime+

Deux ans après son hommage au défunt parc d’attractions parisien Mirapolis, qui confortait sa place dans cette catégorie de producteurs électroniques capables de remplir des salles de concert classiques, Erwan Castex – qui jouait dans les petits clubs parisiens il n’y a pas si longtemps – toque désormais à la porte de la “grande” culture française avec cet album réalisé en collaboration avec le Ballet national de Marseille, à la tête duquel on retrouve depuis septembre 2019 l’iconoclaste collectif de danseurs parisiens contestataires et multimédias (La)Horde. Ces deux infiltrés de l’underground dans le grand bain institutionnel ont monté un spectacle qui s’est joué début mars au théâtre du Châtelet et dont ce disque constitue la bande-son.

Loin d’être une simple BO, Room With a View ressemble plus à un album-concept, centré sur l’urgence écologique et humaine, avec l’intervention sur Nouveau Monde de son ami l’écrivain de SF Alain Damasio et de l’astrophysicien Aurélien Barrau. “J’ouvre une discussion sans vouloir donner de leçon. Je trouve que l’on ne peut pas passer à côté de ce sujet-là”, explique Rone, qui multiplie les chefs-d’œuvre sur cet album, avec notamment ces deux titres sans beat Sophora Japonica et Room with a View. Jusqu’au final Solastalgia, qui sample les “ha ho” de la troupe, preuve de la dimension collaborative de l’album, Rone déroule ses mélodies hypnotiques : Esperanza, qui fait inévitablement penser au classique Time des Pachanga Boys, ou Raverie, avec ce kick techno étouffé qui nous envoie dans un tunnel de bruits industriels, avec, comme toujours avec Rone, la lumière au bout. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

Room with a View

Rone

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Lucid Dream
00:04:53

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

2
La Marbrerie
00:06:22

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

3
Sophora Japonica
00:02:47

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

4
Ginkgo Biloba
00:03:30

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

5
Nouveau Monde
00:06:44

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

6
Room with a View
00:03:30

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

7
Le Crapaud Doré
00:03:29

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

8
Liminal Space
00:04:04

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

9
Human
00:06:54

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

10
Babel
00:04:17

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

11
Esperanza
00:04:22

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

12
Raverie
00:07:56

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

13
Solastalgia
00:04:00

Rone, MainArtist - Erwan Castex, Composer

2020 InFiné 2020 InFiné

Descriptif de l'album

Deux ans après son hommage au défunt parc d’attractions parisien Mirapolis, qui confortait sa place dans cette catégorie de producteurs électroniques capables de remplir des salles de concert classiques, Erwan Castex – qui jouait dans les petits clubs parisiens il n’y a pas si longtemps – toque désormais à la porte de la “grande” culture française avec cet album réalisé en collaboration avec le Ballet national de Marseille, à la tête duquel on retrouve depuis septembre 2019 l’iconoclaste collectif de danseurs parisiens contestataires et multimédias (La)Horde. Ces deux infiltrés de l’underground dans le grand bain institutionnel ont monté un spectacle qui s’est joué début mars au théâtre du Châtelet et dont ce disque constitue la bande-son.

Loin d’être une simple BO, Room With a View ressemble plus à un album-concept, centré sur l’urgence écologique et humaine, avec l’intervention sur Nouveau Monde de son ami l’écrivain de SF Alain Damasio et de l’astrophysicien Aurélien Barrau. “J’ouvre une discussion sans vouloir donner de leçon. Je trouve que l’on ne peut pas passer à côté de ce sujet-là”, explique Rone, qui multiplie les chefs-d’œuvre sur cet album, avec notamment ces deux titres sans beat Sophora Japonica et Room with a View. Jusqu’au final Solastalgia, qui sample les “ha ho” de la troupe, preuve de la dimension collaborative de l’album, Rone déroule ses mélodies hypnotiques : Esperanza, qui fait inévitablement penser au classique Time des Pachanga Boys, ou Raverie, avec ce kick techno étouffé qui nous envoie dans un tunnel de bruits industriels, avec, comme toujours avec Rone, la lumière au bout. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Blue Train John Coltrane
Chopin : Piano Concertos Benjamin Grosvenor
Live In Europe Melody Gardot
À découvrir également
Par Rone
Dans la même thématique...
Articulation Rival Consoles
All Encores Nils Frahm
Empty Nils Frahm
Tides Sunda Arc
Les Grands Angles...
Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Warp, 30 ans de musique risquée

Le catalogue de Warp, la maison de disques qui a permis l’éclosion de certains des artistes les plus exigeants de la musique électronique, comme Aphex Twin, LFO, Boards of Canada, Autechre ou Squarepusher, est désormais disponible sur Qobuz. L’occasion idéale pour revenir sur la destinée du label indépendant le plus respecté d’Angleterre.

Dans l'actualité...