Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Rodrigo y Gabriela - Rodrigo y Gabriela (Réédition Digitale)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Rodrigo y Gabriela (Réédition Digitale)

Rodrigo y Gabriela

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Un duo de guitaristes acoustiques qui vend 8 million d’albums et remplit les stades à travers le monde, personne n’avait jamais vu ça avant le premier album de Rodrigo y Gabriela. Rodrigo Sánchez et Gabriela Quintero, qui possèdent tous les deux une solide formation de guitaristes classiques, se sont rencontrés au sein d’un groupe de metal dans leur Mexique natal, avant de partir en Irlande à la quête de leur son. Leur aparté virtuose leur a vite paru bien plus prometteur que la poursuite, sans horizon, de leur participation à un combo métallique aztèque. Et à force de joutes et d’inventions, ils ont touché le jackpot. Il ne se sont pas reniés pour autant, leurs reprises des classiques Stairway to Heaven de Led Zep ou Orion de Metallica en attestent.

Ils ne se sont pas non plus renfermés dans un joli classicisme virtuose à deux fois six cordes, ni dans une vision purement latino de la musique, même si l’on sent qu’ils possèdent une profonde connaissance de la guitare flamenca. Leur virtuosité – car ici le terme peut être asséné – est inventive et non orthodoxe. Jazz, rock, musiques classiques ou latines jouent à cache-cache. Rare autre instrument invité, le violon de Roby Lakatos sur Ixtapa diffuse un net parfum de jazz manouche.. A les écouter, on oublie aisément la simplicité de leur appareillage : Gabriela réalise toutes les percussions à partir de sa guitare manufacturée chez un luthier de Dublin, tandis que Rodrigo titille la mélodie sur ses cordes de nylon. Les neufs titres qui composent cet album éponyme forment une suite épique qu’il faut impérativement avoir écouté au moins une fois dans sa vie. © Benjamin MiNiMuM/ Qobuz

Plus d'informations

Rodrigo y Gabriela (Réédition Digitale)

Rodrigo y Gabriela

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Tamacun
00:03:25

Rodrigo y Gabriela, interprète - Rodrigo y Gabriela, compositeur - Rodrigo y Gabriela, auteur

2
Diablo Rojo
00:04:56

Rodrigo y Gabriela, interprète - Rodrigo y Gabriela, compositeur - Rodrigo y Gabriela, auteur

3
Vikingman
00:04:03

Rodrigo y Gabriela, interprète - Rodrigo y Gabriela, compositeur - Rodrigo y Gabriela, auteur

4
Satori
00:05:04

Rodrigo y Gabriela, interprète - Rodrigo y Gabriela, compositeur - Rodrigo y Gabriela, auteur

5
Ixtapa
00:05:14

Rodrigo y Gabriela, interprète - Rodrigo y Gabriela, compositeur - Rodrigo y Gabriela, auteur

6
Stairway To Heaven
00:04:44

Rodrigo y Gabriela, interprète - Jimmy Page / Robert Plant, compositeur - Jimmy Page / Robert Plant, auteur

7
Orion
00:07:44

Rodrigo y Gabriela, interprète - Ulrich / Burton / Hetfield, compositeur - Ulrich / Burton / Hetfield, auteur

8
Juan Loco
00:03:27

Rodrigo y Gabriela, interprète - Rodrigo y Gabriela, compositeur - Rodrigo y Gabriela, auteur

9
Ppa
00:04:12

Rodrigo y Gabriela, interprète - Rodrigo y Gabriela, compositeur - Rodrigo y Gabriela, auteur

Descriptif de l'album

Un duo de guitaristes acoustiques qui vend 8 million d’albums et remplit les stades à travers le monde, personne n’avait jamais vu ça avant le premier album de Rodrigo y Gabriela. Rodrigo Sánchez et Gabriela Quintero, qui possèdent tous les deux une solide formation de guitaristes classiques, se sont rencontrés au sein d’un groupe de metal dans leur Mexique natal, avant de partir en Irlande à la quête de leur son. Leur aparté virtuose leur a vite paru bien plus prometteur que la poursuite, sans horizon, de leur participation à un combo métallique aztèque. Et à force de joutes et d’inventions, ils ont touché le jackpot. Il ne se sont pas reniés pour autant, leurs reprises des classiques Stairway to Heaven de Led Zep ou Orion de Metallica en attestent.

Ils ne se sont pas non plus renfermés dans un joli classicisme virtuose à deux fois six cordes, ni dans une vision purement latino de la musique, même si l’on sent qu’ils possèdent une profonde connaissance de la guitare flamenca. Leur virtuosité – car ici le terme peut être asséné – est inventive et non orthodoxe. Jazz, rock, musiques classiques ou latines jouent à cache-cache. Rare autre instrument invité, le violon de Roby Lakatos sur Ixtapa diffuse un net parfum de jazz manouche.. A les écouter, on oublie aisément la simplicité de leur appareillage : Gabriela réalise toutes les percussions à partir de sa guitare manufacturée chez un luthier de Dublin, tandis que Rodrigo titille la mélodie sur ses cordes de nylon. Les neufs titres qui composent cet album éponyme forment une suite épique qu’il faut impérativement avoir écouté au moins une fois dans sa vie. © Benjamin MiNiMuM/ Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Rodrigo y Gabriela
Mettal EP Rodrigo y Gabriela
Mettavolution Rodrigo y Gabriela
Mettavolution Rodrigo y Gabriela
Mettal EP Rodrigo y Gabriela

Playlists

Dans la même thématique...
Folkesange Myrkur
Live at the Royal Albert Hall Loreena McKennitt
Oumniya Souad Massi
Buena Vista Social Club Buena Vista Social Club
Les Grands Angles...
Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Blues touareg, l’oasis du rock

Depuis la sortie en 2002 du premier album officiel du groupe touareg Tinariwen, “The Radio Tisdas Sessions”, leur musique électrique dominée par les guitares est devenue une catégorie de rock, reconnue et respectée de Bamako à Los Angeles. Ce succès international a permis à de nombreux musiciens originaires du Sahara de se faire connaître. Ces poètes électriques des dunes de sable et des étendues rocailleuses ne cessent d’attirer les rockers occidentaux en quête d’authenticité rebelle.

Le flamenco : danse inépuisable, chant inépuisé

Le 16 novembre 2010, l’Unesco attribuait au flamenco le statut d'art universel en l’inscrivant au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. L’Organisation des Nations unies donnait ainsi au <i>canto jondo</i> (le chant profond, ancêtre du flamenco) une envergure contemporaine, dépassant ses origines historiques et ethniques.

Dans l'actualité...