Bertrand Belin Persona

Persona

Bertrand Belin

Paru le 25 janvier 2019 chez Wagram Music - Cinq 7

Artiste principal : Bertrand Belin

Genre : Variété francophone

Distinctions : 4F de Télérama ( janvier 2019)

  • hi-res logo
  • 24 Bit – 44.10 kHz

Écoutez cet album en illimité avec nos abonnements streaming. Dès 9,99 € / mois.

Profitez de cet album de Bertrand Belin sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

10,99 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

À quelle chapelle appartient Bertrand Belin ? Le Parisien d’origine bretonne est tellement épris de liberté que rien ne peut véritablement le relier à une famille musicale précise. De la pop folk si l’on veut, mais avec des bouts d’électro, comme l’attestent les basses de Choses nouvelles et autres interventions synthétiques ponctuelles et insolites (CamaradeVertical). Quant aux nappes de cordes qui surgissent avec force mais parcimonie (rappelant parfois celles de Jean-Claude Vannier dans Melody Nelson), elles apportent une petite dose de lyrisme (et d’espoir) à ce paysage atypique, globalement épuré et apparemment désenchanté.

Belin semble vouloir parler avant tout des antihéros, des laissés pour compte et des travailleurs déshumanisés dans cet album, comme l’atteste la (sublime) chanson Glissé redressé: « J’ai glissé/Je n’ai plus de paix de paye de pays/Me donner du pain/M’en faire don. » Mais cette lecture sociale du disque n’est pas si évidente car l’artiste aime entretenir une certaine ambiguïté quant à ses intentions réelles. Il laisse volontiers flotter ses paroles dans un certain flou artistique. Les silences, la lenteur et la suavité de la plupart des morceaux trahissent-ils une peinture dépressive ou, au contraire, un espoir apaisant quant à l’avenir du monde contemporain ? Sans doute les deux à la fois… Quant à la voix de Bertrand Belin, elle s’intègre parfaitement à ce tableau à la fois élégant et mélancolique. On pense parfois à Alain Bashung et Gérard Manset (notamment dans Nuits bleues), même si l’intéressé cite plutôt Bill Callahan. Contrairement à ses deux précédents opus (Parcs et Cap Wallers, enregistrés à Sheffield), Persona est le fruit d’une longue maturation dans le home studio de Belin à Montreuil. Et on imagine en effet qu’il a fallu du temps pour que cette poésie nonsensique et prolétarienne parvienne à éclore et à dévoiler toute sa beauté. ©Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 13 pistes Durée totale : 00:46:12

  1. 1 Bec

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  2. 2 Glissé redressé

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  3. 3 De corps et d'esprit

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  4. 4 Bronze

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  5. 5 Grand duc

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  6. 6 Choses nouvelles

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  7. 7 Sous les lilas

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  8. 8 Sur le cul

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  9. 9 Camarade

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist - Tatiana Mladenovitch, Composer - Thibault Frisoni, Composer Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  10. 10 Vertical (Dindon)

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist - Tatiana Mladenovitch, Composer - Thibault Frisoni, Composer Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  11. 11 Nuits bleues

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  12. 12 L'Opéra

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  13. 13 En rang (Euclide)

    Bertrand Belin, Composer, Lyricist, MainArtist - Tatiana Mladenovitch, Composer - Thibault Frisoni, Composer Copyright : 2018 Cinq 7 / Wagram Music 2018 Cinq 7 / Wagram Music

  • Descriptif de l'album
  • À quelle chapelle appartient Bertrand Belin ? Le Parisien d’origine bretonne est tellement épris de liberté que rien ne peut véritablement le relier à une famille musicale précise. De la pop folk si l’on veut, mais avec des bouts d’électro, comme l’attestent les basses de Choses nouvelles et autres interventions synthétiques ponctuelles et insolites (CamaradeVertical). Quant aux nappes de cordes qui surgissent avec force mais parcimonie (rappelant parfois celles de Jean-Claude Vannier dans Melody Nelson), elles apportent une petite dose de lyrisme (et d’espoir) à ce paysage atypique, globalement épuré et apparemment désenchanté.

    Belin semble vouloir parler avant tout des antihéros, des laissés pour compte et des travailleurs déshumanisés dans cet album, comme l’atteste la (sublime) chanson Glissé redressé: « J’ai glissé/Je n’ai plus de paix de paye de pays/Me donner du pain/M’en faire don. » Mais cette lecture sociale du disque n’est pas si évidente car l’artiste aime entretenir une certaine ambiguïté quant à ses intentions réelles. Il laisse volontiers flotter ses paroles dans un certain flou artistique. Les silences, la lenteur et la suavité de la plupart des morceaux trahissent-ils une peinture dépressive ou, au contraire, un espoir apaisant quant à l’avenir du monde contemporain ? Sans doute les deux à la fois… Quant à la voix de Bertrand Belin, elle s’intègre parfaitement à ce tableau à la fois élégant et mélancolique. On pense parfois à Alain Bashung et Gérard Manset (notamment dans Nuits bleues), même si l’intéressé cite plutôt Bill Callahan. Contrairement à ses deux précédents opus (Parcs et Cap Wallers, enregistrés à Sheffield), Persona est le fruit d’une longue maturation dans le home studio de Belin à Montreuil. Et on imagine en effet qu’il a fallu du temps pour que cette poésie nonsensique et prolétarienne parvienne à éclore et à dévoiler toute sa beauté. ©Nicolas Magenham/Qobuz

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

L'artiste principal

Bertrand Belin dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Variété francophone dans le magazine

  • La pépite Pépite La pépite Pépite

    Comme un héritier de Christophe, le duo parisien signe un premier album de chansons pop sentimentales, bouleversantes et addictives...

    Lire l'article
  • Brel est vivant !

    Pour le 90e anniversaire de sa naissance, le Grand Jacques est revisité par un casting fou avec Melody Gardot, Carla Bruni, Thomas Dutronc, Marianne Faithfull, Jonasz, Lavilliers, Zaz, Slimane...

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles