Elsa Dreisig Miroirs

Miroirs

Elsa Dreisig

Paru le 5 octobre 2018 chez Warner Classics

Artiste principal : Elsa Dreisig

Genre : Classique > Opéra > Extraits d'opéra

Distinctions : Qobuzissime ( octobre 2018) - Diapason d'or ( octobre 2018)

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24 Bit – 96.00 kHz

Écoutez cet album en illimité avec nos abonnements streaming. Dès 9,99 € / mois.

Profitez de cet album de Elsa Dreisig sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

10,49 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

Pour son premier album de récital avec orchestre, la jeune soprano franco-danoise Elsa Dreisig a imaginé de présenter, se reflétant en miroir, cinq couples d’airs aux rapports ambigus. Ces mises en regard font s’entrechoquer volontairement styles musicaux, instants dramatiques, périodes historiques et vocalités contrastées : classicisme et romantisme se complètent, terreur et réjouissance se répondent et c’est l’âme féminine sous toutes ses facettes qu’il est ainsi donné à voir. Le premier « couple » implique des miroirs : celui dans lequel s’admire Marguerite du Faust de Gounod, celui de Thaïs dans l’opéra éponyme de Massenet. Vient ensuite Manon Lescaut tel que vu par Puccini, Manon (sans Lescaut) imaginée par Massenet. Juliette ensuite, dans une mise en parallèle assez hardie de Daniel Steibelt, un compositeur allemand quelque peu oublié de la première époque romantique, avec la Juliette de Gounod. Elsa Dreisig poursuit avec les deux celèbres Figaro, celui du Barbier de Rossini et la délicieuse Rosine, celui des Noces de Mozart dans les tendres accents de la comtesse désemparée. Enfin, beaucoup plus hardi encore, elle finit avec la Salomé de Hérodiade de Massenet, tendre jeune femme qui ne cherche absolument pas à se faire servir la tête de qui que ce soit, puis celle de Strauss et ses délires sanguinaires. Sans doute afin d’éviter toute tentation de comparaison avec d’autres enregistrements déjà existants, elle a préféré choisir la version française de 1907 – on rappellera quand même que la pièce d’Oscar Wilde était elle-même conçue en français d’emblée. Voilà un éventail des plus extraordinaires qui se puisse imaginer pour un premier récital discographique. Dreisig est accompagnée par l’Orchestre de Montpellier que dirige Michael Schønwandt. © SM/Qobuz

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 10 pistes Durée totale : 01:10:16

    Faust (Charles Gounod)
  1. 1 Act 3 : "Les grands seigneurs ... Ah ! je ris de me voir si belle" (Marguerite)

    Elsa Dreisig, Soprano - Orchestre National Montpellier Occitanie - Michael Schønwandt, Conductor - Charles Gounod, Composer Copyright : 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

  2. Thaïs (Jules Massenet)
  3. 2 Act 2 : "Ah ! je suis seule ... Dis moi que je suis belle" (Thaïs)

    Elsa Dreisig, Soprano - Orchestre National Montpellier Occitanie - Michael Schønwandt, Conductor - Jules Massenet, Composer Copyright : 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

  4. Manon (Giacomo Puccini)
  5. 3 Act 2 : "In quelle trine morbide" (Manon)

    Elsa Dreisig, Soprano - Orchestre National Montpellier Occitanie - Michael Schønwandt, Conductor - Giacomo Puccini, Composer Copyright : 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

  6. 4 Act 2 : "Allons, il le faut ! ... Adieu notre petite table" (Manon)

    Elsa Dreisig, Soprano - Orchestre National Montpellier Occitanie - Michael Schønwandt, Conductor - Jules Massenet, Composer Copyright : 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

  7. Roméo et Juliette (Daniel Steibelt)
  8. 5 Act 2 : "Je vais donc usurper les droits de la nature" (Juliette)

    Elsa Dreisig, Soprano - Orchestre National Montpellier Occitanie - Michael Schønwandt, Conductor - Daniel Steibelt, Composer Copyright : 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

  9. 6 Act 4 : "Dieu ! Quel frisson court dans mes veines ? ... " (Juliette)

    Elsa Dreisig, Soprano - Orchestre National Montpellier Occitanie - Michael Schønwandt, Conductor - Charles Gounod, Composer Copyright : 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

  10. Il Barbiere di Siviglia (Gioachino Rossini)
  11. 7 Act 1 : "Una voce poco fa" (Rosina)

    Elsa Dreisig, Soprano - Orchestre National Montpellier Occitanie - Michael Schønwandt, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

  12. Le nozze di Figaro, K. 492 (Wolfgang Amadeus Mozart)
  13. 8 Act 2 : "Porgi amor" (Contessa)

    Elsa Dreisig, Soprano - Orchestre National Montpellier Occitanie - Michael Schønwandt, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer Copyright : 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

  14. Hérodiade (Jules Massenet)
  15. 9 Act 1 : "Celui dont la parole efface... Il est doux, il est bon" (Salomé)

    Elsa Dreisig, Soprano - Orchestre National Montpellier Occitanie - Michael Schønwandt, Conductor - Jules Massenet, Composer Copyright : 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

  16. Salome, Op. 54, TrV 215 (Richard Strauss)
  17. 10 Scene 4 : "Ah ! Tu n'as pas voulu ..." (Salome)

    Elsa Dreisig, Soprano - Orchestre National Montpellier Occitanie - Michael Schønwandt, Conductor - Richard Strauss, Composer Copyright : 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2018 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

  • Descriptif de l'album
  • Pour son premier album de récital avec orchestre, la jeune soprano franco-danoise Elsa Dreisig a imaginé de présenter, se reflétant en miroir, cinq couples d’airs aux rapports ambigus. Ces mises en regard font s’entrechoquer volontairement styles musicaux, instants dramatiques, périodes historiques et vocalités contrastées : classicisme et romantisme se complètent, terreur et réjouissance se répondent et c’est l’âme féminine sous toutes ses facettes qu’il est ainsi donné à voir. Le premier « couple » implique des miroirs : celui dans lequel s’admire Marguerite du Faust de Gounod, celui de Thaïs dans l’opéra éponyme de Massenet. Vient ensuite Manon Lescaut tel que vu par Puccini, Manon (sans Lescaut) imaginée par Massenet. Juliette ensuite, dans une mise en parallèle assez hardie de Daniel Steibelt, un compositeur allemand quelque peu oublié de la première époque romantique, avec la Juliette de Gounod. Elsa Dreisig poursuit avec les deux celèbres Figaro, celui du Barbier de Rossini et la délicieuse Rosine, celui des Noces de Mozart dans les tendres accents de la comtesse désemparée. Enfin, beaucoup plus hardi encore, elle finit avec la Salomé de Hérodiade de Massenet, tendre jeune femme qui ne cherche absolument pas à se faire servir la tête de qui que ce soit, puis celle de Strauss et ses délires sanguinaires. Sans doute afin d’éviter toute tentation de comparaison avec d’autres enregistrements déjà existants, elle a préféré choisir la version française de 1907 – on rappellera quand même que la pièce d’Oscar Wilde était elle-même conçue en français d’emblée. Voilà un éventail des plus extraordinaires qui se puisse imaginer pour un premier récital discographique. Dreisig est accompagnée par l’Orchestre de Montpellier que dirige Michael Schønwandt. © SM/Qobuz

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

Le label

Warner Classics

Warner Music Group (anciennement WEA Records) est le troisième plus gros producteur de disque dans le monde. C'est aussi la seule des quatre géants du disque à ne pas avoir comme ancêtre commun Columbia Phonograph Company ou Berliner Gramophone. On date les débuts de WMG à la création de Warner Bros. Records en 1958. À l'époque Warner Bros Pictures n'avait pas de division musicale ou de labels au moment où l'un de ses acteurs, Tab Hunter, enregistre une chanson à succès pour Dot Records qui était la division musicale rivale de Paramount Pictures. Pour éviter que l'un de leurs acteurs n'enregistre pour une compagnie concurrente et pour aussi capitaliser sur l'industrie ...

Voir la page Warner Classics Lire l'article

Le genre

Extraits d'opéra dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles