Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Michel Polnareff - Love Me Please Love Me

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Love Me Please Love Me

Michel Polnareff

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Pas moins de quatre tubes figurent sur ce premier album aux accents folk. A l’écoute des guitares rythmiques de « Sous quelle étoile suis-je né » ou de « L’amour avec toi » (censuré à l’époque), on comprend mieux l’association souvent faite avec The Mamas & the Papas. Polnareff connaît ses bases rock par cœur et le montre avec la pop typée Byrds de « La poupée qui fait non » (avec Jimmy Page à la guitare, il fera le carton international que l’on sait), et le rhythm'n'blues de « Love Me Please Me » , slow magique à la Fats Domino et à l’introduction de piano d’anthologie.

Sur le reste de l’album, la leçon continue avec des morceaux en anglais, fruits de la collaboration avec Keith Reid de Procol Harum (rappelons qu’à l’époque , les Beatles mis à part, l’idée que se faisait le public du bouillon de culture britannique se limitait souvent à Sacha Distel et à Petula Clark). « Time Will tell », au psychédélisme couleur Swingin' London, et «You’ll Be On My Mind » qui sonne furieusement comme un hommage au « Not Fade Away » de Buddy Holly. Même si d’un niveau inférieur aux quatre hits, l’ensemble de ces titres n’est pas à déconsidérer, loin s’en faut, pour preuve l’entêtant rythme bohème de « L’oiseau de nuit » ou le charme rétro de « Histoire de cœur ».

Au-delà d’une brochette de référence, Polnareff livre ici un authentique album de chanson française. Il y forge un style pop, reconnaissable à cette voix de fausset appuyée dans les refrains, véhiculant des thèmes romantiques (de l’amoureux éconduit à l’amant libéré), qui fera son miel pour les années à venir. A l’écoute, on imagine que d’aucuns ont du penser qu’ils avaient peut-être trouvé avec lui leur Beatles français.
© ©Copyright Music Story 2016

Plus d'informations

Love Me Please Love Me

Michel Polnareff

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Sous quelle étoile suis-je né?
00:03:51

Michel Polnareff, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - F. Gerald, ComposerLyricist - Jean Bouchety, Producer, Musical Director, Recording Arranger, AssociatedPerformer

℗ 1966 Semi / Meridian

2
Time Will Tell
00:02:21

Michel Polnareff, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Keith Reid, ComposerLyricist - Charles Blackwell, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Jean Bouchety, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer

℗ 1966 Semi / Meridian

3
Ballade pour toi (Ce que je cherche est en toi)
00:02:40

Michel Polnareff, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Charles Blackwell, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Jean Bouchety, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Anouk Kopelman, ComposerLyricist

℗ 1966 Semi / Meridian

4
L'oiseau de nuit
00:02:49

Michel Polnareff, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Charles Blackwell, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer - F. Gerald, ComposerLyricist - Jean Bouchety, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer

℗ 1966 Semi / Meridian

5
Love Me, Please Love Me
00:04:20

Michel Polnareff, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Charles Blackwell, Producer, Musical Director, Recording Arranger, AssociatedPerformer - F. Gerald, Author

℗ 1966 Semi / Meridian

6
Histoire de coeur
00:02:49

Michel Polnareff, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Charles Blackwell, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Jean Bouchety, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer

℗ 1966 Semi / Meridian

7
Ballade pour un puceau
00:02:16

Michel Polnareff, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Charles Blackwell, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Jean Bouchety, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer

℗ 1966 Semi / Meridian

8
You'll Be On My Mind
00:02:30

Michel Polnareff, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Keith Reid, ComposerLyricist - Charles Blackwell, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Jean Bouchety, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer

℗ 1966 Semi / Meridian

9
L'amour avec toi
00:03:07

Michel Polnareff, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Jean Bouchety, Producer, Recording Arranger, AssociatedPerformer

℗ 1966 Semi / Meridian

10
La poupée qui fait non
00:03:13

Michel Polnareff, Composer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - F. Gerald, Author - Jean Bouchety, Producer, Musical Director, Recording Arranger, AssociatedPerformer

℗ 1966 Semi / Meridian

Descriptif de l'album

Pas moins de quatre tubes figurent sur ce premier album aux accents folk. A l’écoute des guitares rythmiques de « Sous quelle étoile suis-je né » ou de « L’amour avec toi » (censuré à l’époque), on comprend mieux l’association souvent faite avec The Mamas & the Papas. Polnareff connaît ses bases rock par cœur et le montre avec la pop typée Byrds de « La poupée qui fait non » (avec Jimmy Page à la guitare, il fera le carton international que l’on sait), et le rhythm'n'blues de « Love Me Please Me » , slow magique à la Fats Domino et à l’introduction de piano d’anthologie.

Sur le reste de l’album, la leçon continue avec des morceaux en anglais, fruits de la collaboration avec Keith Reid de Procol Harum (rappelons qu’à l’époque , les Beatles mis à part, l’idée que se faisait le public du bouillon de culture britannique se limitait souvent à Sacha Distel et à Petula Clark). « Time Will tell », au psychédélisme couleur Swingin' London, et «You’ll Be On My Mind » qui sonne furieusement comme un hommage au « Not Fade Away » de Buddy Holly. Même si d’un niveau inférieur aux quatre hits, l’ensemble de ces titres n’est pas à déconsidérer, loin s’en faut, pour preuve l’entêtant rythme bohème de « L’oiseau de nuit » ou le charme rétro de « Histoire de cœur ».

Au-delà d’une brochette de référence, Polnareff livre ici un authentique album de chanson française. Il y forge un style pop, reconnaissable à cette voix de fausset appuyée dans les refrains, véhiculant des thèmes romantiques (de l’amoureux éconduit à l’amant libéré), qui fera son miel pour les années à venir. A l’écoute, on imagine que d’aucuns ont du penser qu’ils avaient peut-être trouvé avec lui leur Beatles français.
© ©Copyright Music Story 2016

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Deloused in the Comatorium

The Mars Volta

Ommadawn

Mike Oldfield

Ommadawn Mike Oldfield

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull
À découvrir également
Par Michel Polnareff

Michel Polnareff

Michel Polnareff

Michel Polnareff Michel Polnareff

Polnarevolution

Michel Polnareff

Polnarevolution Michel Polnareff

Polnabest

Michel Polnareff

Polnabest Michel Polnareff

Pop rock en stock

Michel Polnareff

Pop rock en stock Michel Polnareff

La folie des grandeurs

Michel Polnareff

La folie des grandeurs Michel Polnareff
Dans la même thématique...

I Still Have Faith In You / Don't Shut Me Down

Abba

Random Access Memories (Hi-Res Version)

Daft Punk

Chemtrails Over The Country Club

Lana Del Rey

Reprise

Moby

Reprise Moby

...‘Til We Meet Again - Live

Norah Jones

Les Grands Angles...
Le musée imaginaire de Christophe

Au fil de sa carrière, Christophe, qui a nous a quittés le 16 avril dernier, s’est construit une sorte de petit musée intérieur, étincelant et hors d’âge, dans lequel il errait la nuit. Entre l’amour de la musique et la cinéphilie, Christophe y dévoile ses fétiches, ses obsessions, ses passions, sans jamais perdre de vue son émerveillement enfantin.

Le Prince des années 80

Dans la famille funk, Prince Rogers Nelson, qui a nous a quittés il y a cinq ans, en avril 2016, fut un genre à lui seul. En presque 40 ans de carrière, il a réussi à mêler l’héritage des pères fondateurs (James Brown, Sly Stone et George Clinton) à des influences aussi bien rock’n’roll qu’électroniques voire jazz. Un groove exubérant et bluffant qui brilla essentiellement entre 1978 et 1988…

Nashville au féminin

Pas facile de jouer des coudes sur la scène de la machiste Music City, berceau de la country music, lorsqu’on est une femme. Au fil des ans, certaines ont tout de même réussi à faire bouger les lignes et les mentalités. Comme ces dix-là, pionnières et révolutionnaires ayant posé – et imposé – leurs santiags sur la table de Nashville.

Dans l'actualité...