Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Al Green - Let's Stay Together

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Let's Stay Together

Al Green

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Al Green a naturellement enregistré d’autres merveilleux albums avant celui-ci (à commencer par, l’année précédente, Gets Next To You). Mais c’est avec Let’s Stay Together que sa carrière se retrouve vraiment sur orbite.

Naturellement car le single éponyme est son premier numéro un (et neuf semaines durant, encore), mais également car la paire Mitchell/Green parvient ici, et pratiquement en génération spontanée, à un équilibre entre un son novateur (un orgue en réminiscence du gospel, une guitare qui lorgne vers le rock, une section de cuivres en rafale, une gestion imparable des rythmes binaires, et une basse mise en avant comme jamais auparavant), et la splendide voix du plus grand chanteur de la décennie.

« Let’s Stay Together » (la chanson) fera naturellement de l’ombre aux autres réussites, pratiquement toutes signées par le duo, ou un Green d’une effarante maturité (si l’on excepte une reprise du « I’ve Never Found A Girl (Who Loves Me Like You Do) » signée Eddie Floyd et Booker T. Jones, ainsi qu’un emprunt au répertoire des Bee Gees, « How Can You Mend A Broken Heart ? »), mais le temps qui passe rétablira les perspectives. A savoir que Let’s Stay Together est le meilleur album soul de la décennie. Et, partant, l’un des plus importants de la musique populaire. Outre le triomphe précité, l’album atteindra la première place des classements de musique noire (et la huitième position des charts pop).

 
© ©Copyright Music Story Christian Larrède 2018

Plus d'informations

Let's Stay Together

Al Green

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Let's Stay Together
00:03:19

Al Green, MainArtist

(C) 2009 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records (P) 1972 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records

2
La-La for You
00:03:30

Al Green, MainArtist

(C) 2009 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records (P) 1972 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records

3
So You're Leaving
00:02:55

Al Green, MainArtist

(C) 2009 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records (P) 1972 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records

4
What Is This Feeling
00:03:42

Al Green, MainArtist

(C) 2009 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records (P) 1972 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records

5
Old Time Lovin'
00:03:18

Al Green, MainArtist

(C) 2009 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records (P) 1972 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records

6
I've Never Found a Girl
00:03:40

Al Green, MainArtist

(C) 2009 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records (P) 1972 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records

7
How Can You Mend a Broken Heart
00:06:23

Al Green, MainArtist

(C) 2009 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records (P) 1972 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records

8
Judy
00:03:44

Al Green, MainArtist

(C) 2009 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records (P) 1972 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records

9
It Ain't No Fun to Me
00:03:29

Al Green, MainArtist

(C) 2009 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records (P) 1972 Hi Records Under Exclusive License to Fat Possum Records

Descriptif de l'album

Al Green a naturellement enregistré d’autres merveilleux albums avant celui-ci (à commencer par, l’année précédente, Gets Next To You). Mais c’est avec Let’s Stay Together que sa carrière se retrouve vraiment sur orbite.

Naturellement car le single éponyme est son premier numéro un (et neuf semaines durant, encore), mais également car la paire Mitchell/Green parvient ici, et pratiquement en génération spontanée, à un équilibre entre un son novateur (un orgue en réminiscence du gospel, une guitare qui lorgne vers le rock, une section de cuivres en rafale, une gestion imparable des rythmes binaires, et une basse mise en avant comme jamais auparavant), et la splendide voix du plus grand chanteur de la décennie.

« Let’s Stay Together » (la chanson) fera naturellement de l’ombre aux autres réussites, pratiquement toutes signées par le duo, ou un Green d’une effarante maturité (si l’on excepte une reprise du « I’ve Never Found A Girl (Who Loves Me Like You Do) » signée Eddie Floyd et Booker T. Jones, ainsi qu’un emprunt au répertoire des Bee Gees, « How Can You Mend A Broken Heart ? »), mais le temps qui passe rétablira les perspectives. A savoir que Let’s Stay Together est le meilleur album soul de la décennie. Et, partant, l’un des plus importants de la musique populaire. Outre le triomphe précité, l’album atteindra la première place des classements de musique noire (et la huitième position des charts pop).

 
© ©Copyright Music Story Christian Larrède 2018

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
Talking Book Stevie Wonder
À découvrir également
Par Al Green
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Al Green et Hi Records, la douce révolution soul

Il n’y a pas que Stax et Motown dans la grande saga de la soul music. A Memphis, au début des années 70, le label Hi Records va non seulement révolutionner le genre mais aussi inventer un son unique, une signature née de l’association de deux génies : le producteur Willie Mitchell et le chanteur devenu pasteur Al Green.

La nu soul en 10 albums

Au milieu des 90’s, alors que le hip-hop vit son âge d’or, la soul entame aussi sa révolution. Avec Erykah Badu, D’Angelo, Jill Scott et quelques autres, le genre retrouve la classe, la sobriété et le raffinement qui animaient les albums de Marvin Gaye, Curtis Mayfield ou Roberta Flack. Après les années de règne du R&B sirupeux ultra-commercial, la nu soul, nettement plus underground, ravive la flame de la soul originelle, dans ses arrangements comme dans ses textes. Un mouvement bref mais hautement influent.

Aretha Franklin, reine de l’Atlantic

Entre 1967 et 1979, Aretha Franklin enregistre pour le label Atlantic ses plus grands albums. Des disques imprégnés du gospel de son enfance qu’elle plonge dans le rhythm’n’blues pour redéfinir les contours de la soul moderne.

Dans l'actualité...