Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sergio Tiempo|Legacy

Legacy

Sergio Tiempo

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

On peut ne pas se sentir particulièrement intéressé par l’argument extérieur qui, aux dires de l’artiste, a dicté le programme de cet album : des « hommages » familiaux à ses parents, sa sœur, son épouse, ses enfants, sa nièce, étayés par une brouette de photos des uns et des autres, avec « tonton » Nelson (Freire, bien sûr) ou « tante » Martha (Argerich, bien entendu)… Passons. Car c’est surtout le contenu musical de l’enregistrement qui souligne encore une fois que le pianiste argentin Sergio Tiempo est une sorte d’extraterrestre musical : sa lecture de la sonate Appassionata ouvre un monde insoupçonné de sonorités, de couleurs, d’énergies, comme peu de pianistes savent les déchaîner. Il sait étager mille plans sonores différents, comme s’il jouait simultanément de plusieurs pianos (alors qu’il s’agit d’un enregistrement réalisé en public, sur un seul et même piano !), preuve que l’on peut tirer bien plus de cet instrument que de la simple virtuosité, quand bien même épatante, pour en faire un véritable orchestre. Encore faut-il avoir la capacité de lecture des partitions… Tiempo poursuit avec une déchirante lecture de l’un des plus déchirants Intermezzi de Brahms, puis d’une élégantissime vision d’une des plus élégantes valses du même Brahms. Après quelques aperçus de Roméo et Juliette de Prokofiev, là encore sur une planète sonore invraisemblable, Tiempo s’éloigne vers un Debussy rêveur à souhait où le piano devient une sorte de harpe, et atteint Chopin en plein cœur avec quelques Préludes alternant entre émouvant et virtuose, mais toujours dans l’infiniment poétique. Tiempo termine avec l’Amérique du Sud, celle de Villa-Lobos d’abord, puis de ses compatriotes Ginastera et Piazzolla. Un programme fantastique sous les doigts d’un pianiste fantastique, qui a peu enregistré certes, mais dont la carrière se développe aussi, tranquillement mais sûrement, dans les plus prestigieuses salles de la planète. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Legacy

Sergio Tiempo

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Piano Sonata No. 23 in F Minor, Op. 57 “Appassionata”: I. Allegro assai
00:10:24

Ludwig van Beethoven, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

2
Piano Sonata No. 23 in F Minor, Op. 57 “Appassionata”: II. Andante con moto
00:05:37

Ludwig van Beethoven, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

3
Piano Sonata No. 23 in F Minor, Op. 57 “Appassionata”: III. Allegro ma non troppo - Presto
00:07:51

Ludwig van Beethoven, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

4
Intermezzo No. 1 in B Minor, Op. 119
00:04:33

Johannes Brahms, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

5
Waltz No. 15 in A-Flat Major, Op. 39
00:01:41

Johannes Brahms, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

6
Romeo and Juliet, Ten Pieces for Piano, Op. 75: IV. Juliet as a young girl
00:03:27

Sergei Prokofiev, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

7
Romeo and Juliet, Ten Pieces for Piano, Op. 75: VI. Montagues and Capulets
00:03:36

Sergei Prokofiev, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

8
Romeo and Juliet, Ten Pieces for Piano, Op. 75: IX. Dance of the girls with the lilies
00:02:21

Sergei Prokofiev, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

9
Romeo and Juliet, Ten Pieces for Piano, Op. 75: VIII. Mercutio
00:02:08

Sergei Prokofiev, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

10
Images L. 110, Book I: Reflets dans l’eau
00:04:57

Claude Debussy, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

11
24 Preludes, Op. 28: VI. Prelude in B Minor
00:02:02

FryderyK Chopin, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

12
24 Preludes, Op. 28: III. Prelude in G Major
00:00:54

FryderyK Chopin, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

13
24 Preludes, Op. 28: IV. Prelude in E Minor
00:02:12

FryderyK Chopin, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

14
24 Preludes, Op. 28: VIII. Prelude in F-sharp Minor
00:01:51

FryderyK Chopin, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

15
24 Preludes, Op. 28: XV. Prelude in D-flat Major
00:04:38

FryderyK Chopin, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

16
24 Preludes, Op. 28: XVI. Prelude in B-flat Minor
00:01:06

FryderyK Chopin, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

17
A Prole do bebê, Book I: Branquinha
00:02:32

Heitor Villa-Lobos, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

18
A Prole do bebê, Book I: Moreninha
00:01:33

Heitor Villa-Lobos, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

19
A Prole do bebê, Book I: O Polichinelo
00:01:23

Heitor Villa-Lobos, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

20
A Prole do bebê, Book I: A Pobrezinha
00:01:50

Heitor Villa-Lobos, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

21
Malambo, Op. 7
00:02:20

Alberto Ginastera, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

22
Fuga y Misterio
00:04:53

Astor Piazzolla, Composer - Sergio Tiempo, MainArtist

(C) 2017 Avanticlassic (P) 2017 Avanticlassic

Descriptif de l'album

On peut ne pas se sentir particulièrement intéressé par l’argument extérieur qui, aux dires de l’artiste, a dicté le programme de cet album : des « hommages » familiaux à ses parents, sa sœur, son épouse, ses enfants, sa nièce, étayés par une brouette de photos des uns et des autres, avec « tonton » Nelson (Freire, bien sûr) ou « tante » Martha (Argerich, bien entendu)… Passons. Car c’est surtout le contenu musical de l’enregistrement qui souligne encore une fois que le pianiste argentin Sergio Tiempo est une sorte d’extraterrestre musical : sa lecture de la sonate Appassionata ouvre un monde insoupçonné de sonorités, de couleurs, d’énergies, comme peu de pianistes savent les déchaîner. Il sait étager mille plans sonores différents, comme s’il jouait simultanément de plusieurs pianos (alors qu’il s’agit d’un enregistrement réalisé en public, sur un seul et même piano !), preuve que l’on peut tirer bien plus de cet instrument que de la simple virtuosité, quand bien même épatante, pour en faire un véritable orchestre. Encore faut-il avoir la capacité de lecture des partitions… Tiempo poursuit avec une déchirante lecture de l’un des plus déchirants Intermezzi de Brahms, puis d’une élégantissime vision d’une des plus élégantes valses du même Brahms. Après quelques aperçus de Roméo et Juliette de Prokofiev, là encore sur une planète sonore invraisemblable, Tiempo s’éloigne vers un Debussy rêveur à souhait où le piano devient une sorte de harpe, et atteint Chopin en plein cœur avec quelques Préludes alternant entre émouvant et virtuose, mais toujours dans l’infiniment poétique. Tiempo termine avec l’Amérique du Sud, celle de Villa-Lobos d’abord, puis de ses compatriotes Ginastera et Piazzolla. Un programme fantastique sous les doigts d’un pianiste fantastique, qui a peu enregistré certes, mais dont la carrière se développe aussi, tranquillement mais sûrement, dans les plus prestigieuses salles de la planète. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3

Yannick Nézet-Séguin

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3 Yannick Nézet-Séguin

John Williams in Vienna

John Williams

John Williams in Vienna John Williams

Delta Kream

The Black Keys

Delta Kream The Black Keys
À découvrir également
Par Sergio Tiempo

Mozart

Sergio Tiempo

Mozart Sergio Tiempo

Fantasia for Piano Four Hands in F Minor, D. 940

Sergio Tiempo

Sergio Tiempo plays Liszt and Tchaikovsky

Sergio Tiempo

Sergio Tiempo

Sergio Tiempo

Sergio Tiempo Sergio Tiempo

Playlists

Dans la même thématique...

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

BD Music Presents Erik Satie

Various Artists

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
8 femmes qui ont marqué la musique électronique

Des pionnières de la musique concrète aux vedettes du clubbing du XXIe siècle, Qobuz revient sur le parcours de huit femmes qui ont marqué, chacune à leur manière, la musique électronique des cinquante dernières années.

L’Oratorio de Noël de Bach

Encore lui ! Chaque fin d’année, c’est simple : l’Oratorio de Noël (BWV 248) de J. S. Bach est indétrônable. Au vu du nombre de concerts, mais aussi d’enregistrements, aucune autre œuvre sacrée n’a atteint un tel niveau de popularité et de diffusion. Trois cents ans après, Qobuz revient sur la genèse d’une des œuvres les plus connues du compositeur allemand.

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Dans l'actualité...