Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jeanne Cherhal|L'An 40

L'An 40

Jeanne Cherhal

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Pour son sixième album studio, Jeanne Cherhal se fait introspective, au son d’une pop orchestrale mais néanmoins intime. C’est avant tout la quarantaine qu’elle aborde ici (L’an 40), un âge qu’elle considère comme une porte ouvrant vers une lumière revigorante (« On dirait quelquefois qu’elle a des ailes/Ou comme une audace, l’insolente »). Tout au long de ces dix chansons, c’est toujours de sa voix douce qu’elle nous dévoile ses pensées et expériences personnelles – mais cette douceur cache très souvent un volcan en ébullition, comme l’atteste Le Feu aux joues.

Tout en chantant un présent qu’elle veut optimiste, Jeanne Cherhal se remémore son enfance avec une pointe de nostalgie dans les Racines d’or  J’y reviens, j’en repars/Qu’il est doux d’être de quelque part »), avant de revenir vers une réalité plus brutale et auto-critique dans Fausse Parisienne. Dans cette chanson, elle évoque un Paris stressant, mondain, qui ne lui ressemble pas. Cette Nantaise est personnifiée par un solo de flute traversière, noyé au sein d’une formation de cuivres frénétiques et d’un piano saccadé, qui, eux, représentent naturellement la capitale française. Dans un style plus détendu, elle évoque aussi le plaisir d’une certaine position sexuelle dans Soixante-neuf (Gainsbourg n’est pas loin). Les images et métaphores plus ou moins subtiles sont légion dans ce morceau emmené par un piano minimaliste dont le rythme est, comme souvent chez Jeanne Cherhal, au centre de tout.

C’est avec une émotion immense que la chanteuse prend congé de l’auditeur puisque la plage Un adieu rend hommage à l’un de ses mentors, Jacques Higelin, disparu en 2018. Accompagnée d’un chœur de gospel, de quelques cuivres et de son éternel piano, Jeanne Cherhal se souvient de l’adieu au chanteur au Cirque d’Hiver juste avant son inhumation. Mais malgré la douleur, la musique et les mots ne se laissent jamais aller à la mélancolie. © Nicolas Magenham/Qobuz    

Plus d'informations

L'An 40

Jeanne Cherhal

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
L'An 40
00:03:08

Jim Keltner, Drums, AssociatedPerformer - Carmen Carter, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Maxine Waters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Dominique Ledudal, Mixer, StudioPersonnel - Jeanne Cherhal, Piano, Recording Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - François Delabrière, Recording Engineer, StudioPersonnel - Terry Young, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Ryan Freeland, Recording Engineer, StudioPersonnel - Tata Vega, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Nicolas Puisais, Trumpet, Bugle, AssociatedPerformer - Rémy Galichet, Trombone, AssociatedPerformer - Julia Waters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Ben O'Neil, Recording Engineer, StudioPersonnel - Sebastien Hoog, Producer, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Luther Waters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Benjamin Scott, Editor, StudioPersonnel - Mathieu Bameulle, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Etienne Clauzel, Recording Engineer, StudioPersonnel - Camille Lebrequier, English Horn, AssociatedPerformer - Oren Walters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Josef Powells, Background Vocalist, AssociatedPerformer

℗ 2019 Barclay

2
Fleur de peau
00:03:24

Jim Keltner, Drums, AssociatedPerformer - Carmen Carter, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Maxine Waters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Dominique Ledudal, Mixer, StudioPersonnel - Jeanne Cherhal, Piano, Recording Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - François Delabrière, Recording Engineer, StudioPersonnel - Terry Young, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Ryan Freeland, Recording Engineer, StudioPersonnel - Tata Vega, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Nicolas Puisais, Trumpet, Bugle, AssociatedPerformer - Rémy Galichet, Trombone, AssociatedPerformer - Julia Waters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Ben O'Neil, Recording Engineer, StudioPersonnel - Sebastien Hoog, Producer, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Luther Waters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Benjamin Scott, Editor, StudioPersonnel - Mathieu Bameulle, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Etienne Clauzel, Recording Engineer, StudioPersonnel - Camille Lebrequier, English Horn, AssociatedPerformer - Oren Walters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Josef Powells, Background Vocalist, AssociatedPerformer

℗ 2019 Barclay

3
Le feu aux joues
00:03:25

Matt Chamberlain, Drums, Percussion, AssociatedPerformer - Dominique Ledudal, Mixer, StudioPersonnel - Jeanne Cherhal, Piano, Recording Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - François Delabrière, Recording Engineer, StudioPersonnel - Ryan Freeland, Recording Engineer, StudioPersonnel - Nicolas Puisais, Trumpet, Bugle, AssociatedPerformer - Rémy Galichet, Trombone, AssociatedPerformer - Ben O'Neil, Recording Engineer, StudioPersonnel - Sebastien Hoog, Producer, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Benjamin Scott, Editor, StudioPersonnel - Mathieu Bameulle, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Etienne Clauzel, Recording Engineer, StudioPersonnel - Camille Lebrequier, English Horn, AssociatedPerformer

℗ 2019 Barclay

4
Fausse parisienne
00:03:46

Matt Chamberlain, Drums, Percussion, AssociatedPerformer - Dominique Ledudal, Mixer, StudioPersonnel - Jeanne Cherhal, Piano, Recording Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - François Delabrière, Recording Engineer, StudioPersonnel - Ryan Freeland, Recording Engineer, StudioPersonnel - Nicolas Puisais, Trumpet, Bugle, AssociatedPerformer - Rémy Galichet, Trombone, AssociatedPerformer - Ben O'Neil, Recording Engineer, StudioPersonnel - Sebastien Hoog, Producer, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Benjamin Scott, Editor, StudioPersonnel - Mathieu Bameulle, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Etienne Clauzel, Recording Engineer, StudioPersonnel - Camille Lebrequier, English Horn, AssociatedPerformer - Nicolas Tuaillon, Flute, AssociatedPerformer

℗ 2019 Barclay

5
Racines d'or
00:05:03

Jim Keltner, Drums, AssociatedPerformer - Matt Chamberlain, Percussion, AssociatedPerformer - Jeanne Cherhal, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist

℗ 2019 Barclay

6
Soixante-neuf
00:04:28

Matt Chamberlain, Drums, Percussion, AssociatedPerformer - Erwin Autrique, Mixer, StudioPersonnel - Jeanne Cherhal, Piano, Recording Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - François Delabrière, Recording Engineer, StudioPersonnel - Ryan Freeland, Recording Engineer, StudioPersonnel - Nicolas Puisais, Trumpet, Bugle, AssociatedPerformer - Rémy Galichet, Trombone, AssociatedPerformer - Ben O'Neil, Recording Engineer, StudioPersonnel - Sebastien Hoog, Producer, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Benjamin Scott, Editor, StudioPersonnel - Mathieu Bameulle, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Etienne Clauzel, Recording Engineer, StudioPersonnel - Camille Lebrequier, English Horn, AssociatedPerformer

℗ 2019 Barclay

7
Ton souvenir me prend ce soir
00:04:42

Jim Keltner, Drums, AssociatedPerformer - Dominique Ledudal, Mixer, StudioPersonnel - Jeanne Cherhal, Piano, Recording Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - François Delabrière, Recording Engineer, StudioPersonnel - Ryan Freeland, Recording Engineer, StudioPersonnel - Nicolas Puisais, Trumpet, Bugle, AssociatedPerformer - Rémy Galichet, Trombone, AssociatedPerformer - Ben O'Neil, Recording Engineer, StudioPersonnel - Sebastien Hoog, Producer, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Benjamin Scott, Editor, StudioPersonnel - Mathieu Bameulle, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Etienne Clauzel, Recording Engineer, StudioPersonnel - Camille Lebrequier, English Horn, AssociatedPerformer

℗ 2019 Barclay

8
César
00:04:13

Matt Chamberlain, Drums, Percussion, AssociatedPerformer - Dominique Ledudal, Mixer, StudioPersonnel - Jeanne Cherhal, Piano, Recording Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - François Delabrière, Recording Engineer, StudioPersonnel - Ryan Freeland, Recording Engineer, StudioPersonnel - Nicolas Puisais, Trumpet, Bugle, AssociatedPerformer - Rémy Galichet, Trombone, AssociatedPerformer - Ben O'Neil, Recording Engineer, StudioPersonnel - Sebastien Hoog, Producer, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Benjamin Scott, Editor, StudioPersonnel - Mathieu Bameulle, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Etienne Clauzel, Recording Engineer, StudioPersonnel - Camille Lebrequier, English Horn, AssociatedPerformer - Nicolas Tuaillon, Flute, AssociatedPerformer

℗ 2019 Barclay

9
L'art d'aimer
00:02:24

Dominique Ledudal, Mixer, StudioPersonnel - Jeanne Cherhal, Piano, Recording Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - François Delabrière, Recording Engineer, StudioPersonnel - Sebastien Hoog, Producer - Mathieu Bameulle, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Etienne Clauzel, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 Barclay

10
Un adieu
00:04:28

Matt Chamberlain, Drums, Percussion, AssociatedPerformer - Carmen Carter, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Maxine Waters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Dominique Ledudal, Mixer, StudioPersonnel - Jeanne Cherhal, Piano, Recording Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - François Delabrière, Recording Engineer, StudioPersonnel - Terry Young, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Ryan Freeland, Recording Engineer, StudioPersonnel - Tata Vega, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Nicolas Puisais, Trumpet, Bugle, AssociatedPerformer - Rémy Galichet, Trombone, AssociatedPerformer - Julia Waters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Ben O'Neil, Recording Engineer, StudioPersonnel - Sebastien Hoog, Producer, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Luther Waters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Benjamin Scott, Editor, StudioPersonnel - Mathieu Bameulle, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Etienne Clauzel, Recording Engineer, StudioPersonnel - Camille Lebrequier, English Horn, AssociatedPerformer - Oren Walters, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Josef Powells, Background Vocalist, AssociatedPerformer

℗ 2019 Barclay

Descriptif de l'album

Pour son sixième album studio, Jeanne Cherhal se fait introspective, au son d’une pop orchestrale mais néanmoins intime. C’est avant tout la quarantaine qu’elle aborde ici (L’an 40), un âge qu’elle considère comme une porte ouvrant vers une lumière revigorante (« On dirait quelquefois qu’elle a des ailes/Ou comme une audace, l’insolente »). Tout au long de ces dix chansons, c’est toujours de sa voix douce qu’elle nous dévoile ses pensées et expériences personnelles – mais cette douceur cache très souvent un volcan en ébullition, comme l’atteste Le Feu aux joues.

Tout en chantant un présent qu’elle veut optimiste, Jeanne Cherhal se remémore son enfance avec une pointe de nostalgie dans les Racines d’or  J’y reviens, j’en repars/Qu’il est doux d’être de quelque part »), avant de revenir vers une réalité plus brutale et auto-critique dans Fausse Parisienne. Dans cette chanson, elle évoque un Paris stressant, mondain, qui ne lui ressemble pas. Cette Nantaise est personnifiée par un solo de flute traversière, noyé au sein d’une formation de cuivres frénétiques et d’un piano saccadé, qui, eux, représentent naturellement la capitale française. Dans un style plus détendu, elle évoque aussi le plaisir d’une certaine position sexuelle dans Soixante-neuf (Gainsbourg n’est pas loin). Les images et métaphores plus ou moins subtiles sont légion dans ce morceau emmené par un piano minimaliste dont le rythme est, comme souvent chez Jeanne Cherhal, au centre de tout.

C’est avec une émotion immense que la chanteuse prend congé de l’auditeur puisque la plage Un adieu rend hommage à l’un de ses mentors, Jacques Higelin, disparu en 2018. Accompagnée d’un chœur de gospel, de quelques cuivres et de son éternel piano, Jeanne Cherhal se souvient de l’adieu au chanteur au Cirque d’Hiver juste avant son inhumation. Mais malgré la douleur, la musique et les mots ne se laissent jamais aller à la mélancolie. © Nicolas Magenham/Qobuz    

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Jeanne Cherhal

L'eau

Jeanne Cherhal

L'eau Jeanne Cherhal

Histoire de J.

Jeanne Cherhal

Histoire de J. Jeanne Cherhal

Douze fois par an

Jeanne Cherhal

Douze fois par an Jeanne Cherhal

Charade

Jeanne Cherhal

Charade Jeanne Cherhal

L'An 40

Jeanne Cherhal

L'An 40 Jeanne Cherhal

Playlists

Dans la même thématique...

Opex

Arno

Opex Arno

Multitude

Stromae

Multitude Stromae

Brûler le feu

Juliette Armanet

Brûler le feu Juliette Armanet

Nonante-Cinq

Angèle

Nonante-Cinq Angèle

Cœur

Clara Luciani

Cœur Clara Luciani
Les Grands Angles...
Le petit théâtre d’Alain Souchon

Chroniques du quotidien dont la mélancolie est souvent masquée par un humour nonchalant ou enfantin, les chansons d’Alain Souchon s’articulent autour des mêmes thèmes et procédés depuis son premier album, au milieu des années 1970. Dans un mélange singulier de douceur et de fermeté, de nostalgie rêveuse et d’ancrage dans le réel, les différents éléments de l’univers souchonien s’apparentent à un petit théâtre de la vie.

Rachid Taha, itinéraire d’un chanteur populaire

“Je suis Africain”, l’album posthume de Rachid Taha, contient tous les éléments qui ont forgé son identité musicale. Chaâbi, raï, rock, électro, chanson franco-arabe, violons égyptiens, rhythm’n’blues, country-rock ou poésie soufie… Un chant du cygne à l’image de la carrière d’un artiste qui marqué l’histoire de la musique populaire.

Charles Aznavour : que le spectacle continue

La vie de Charles Aznavour pourrait se résumer aux deux mots « chanson » et « comédie ». Tel un artisan passionné, l’interprète de « Comme ils disent », qui nous a quittés en 2018, à l’âge de 94 ans, a tout donné au spectacle. Tant et si bien qu’il a fait de ce thème l’un des piliers de son œuvre.

Dans l'actualité...