Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Lomepal - Jeannine

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Jeannine

Lomepal

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Le Flip n’a pas fait flop. Un an et demi après avoir sorti l’album qui l’a fait roi, et ce bien au-delà de la raposphère, Antoine Valentinelli alias Lomepal convoque Jeannine. Baptisée du prénom de sa grand-mère disparue en 2000, cette suite attendue au tournant pour le MC skateur parisien conjugue à tous les temps la singularité de sa plume et de ses punchlines. Une fois de plus, Lomepal chante plus qu’il ne rappe, prouvant la porosité entre les genres ; ou simplement la mutation d’un certain hip-hop contemporain. Dans ce no man’s land qui définit son style, il ne ressemble à aucun de ses collègues. En cela, Lomepal est à nouveau spécial, original et impérial. Comme sur Flip, l’essentiel Pierrick Devin est toujours aux manettes de nombreux sons et à la production, où l’on croise aussi Stwo, VM The Don, Mohave et Superpoze. Côté featurings, JeanJass, Roméo Elvis, Orelsan et même Philippe Katerine ont fait le déplacement.

Lomepal chahute le rap français. Encore plus introspectif que sur Flip et un brin moins azimuté, il peaufine son univers à 360°. Contrairement à d'autres, jongler avec la quincaillerie bling bling ne l’intéresse pas vraiment. Lomepal est un mélancolique. Une sorte de rêveur capable de briller en étant aussi bien cynique que romantique. Il balance même des séquences incroyablement intimes sur Beau la folie ou proches de l’ovni en baptisant un titre Dave Grohl… Un autre temps fort de Jeannine ne s’écoute pas mais se lit : le texte qu’il a rédigé pour le livret. Un témoignage aussi touchant qu’essentiel sur la genèse de ce second album. Souvenirs familiaux et réflexions sur son rapport avec son public s’y croisent. On s’en doutait en sortant de Flip et Jeannine le confirme : Lomepal est là pour durer. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Jeannine

Lomepal

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Ne me ramène pas
00:02:16

Lomepal, MainArtist - Stwo, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

2
Mômes
00:02:56

Pierrick Devin, Composer - Lomepal, MainArtist - Stwo, Composer - Antoine Valentinelli, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

3
X-men (feat. JeanJass)
00:04:09

Pierrick Devin, Composer - Lomepal, MainArtist - VM The Don, Composer - JeanJass, FeaturedArtist

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

4
Plus de larmes
00:03:34

Pierrick Devin, Composer - Lomepal, MainArtist - VM The Don, Composer - Mohave, Composer - Vladimir Cauchemar, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

5
1000°C (feat. Roméo Elvis)
00:03:55

Pierrick Devin, Composer - Superpoze, Composer - Lomepal, MainArtist - VM The Don, Composer - Roméo Elvis, MainArtist - Vladimir Cauchemar, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

6
Le vrai moi
00:03:21

Sage, Composer - Pierrick Devin, Composer - Lomepal, MainArtist - VM The Don, Composer - Antoine Valentinelli, Composer - Mohave, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

7
Skit Roman
00:00:31

Lomepal, MainArtist

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

8
La vérité (feat. Orelsan)
00:03:48

Orelsan, FeaturedArtist - Pierrick Devin, Composer - Superpoze, Composer - Lomepal, MainArtist - VM The Don, Composer - Antoine Valentinelli, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

9
Trop beau
00:04:04

Pierrick Devin, Composer - Lomepal, MainArtist - Stwo, Composer - VM The Don, Composer - Antoine Valentinelli, Composer - Vladimir Cauchemar, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

10
Le lendemain de l'orage
00:02:43

Pierrick Devin, Composer - Lomepal, MainArtist - Stwo, Composer - Antoine Valentinelli, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

11
Skit Mamaz
00:00:30

Lomepal, MainArtist

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

12
Beau la folie
00:03:10

Pierrick Devin, Composer - Lomepal, MainArtist - Mohave, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

13
Évidemment
00:03:18

Pierrick Devin, Composer - Superpoze, Composer - Lomepal, MainArtist - VM The Don, Composer - Vladimir Cauchemar, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

14
Dave Grohl
00:03:34

Pierrick Devin, Composer - Lomepal, MainArtist - Stwo, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

15
Ma cousin
00:04:29

Pierrick Devin, Composer - Lomepal, MainArtist - Stwo, Composer - VM The Don, Composer - Antoine Valentinelli, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

16
Cinq doigts (feat. Katerine)
00:03:58

Katerine, FeaturedArtist - Pierrick Devin, Composer - Lomepal, MainArtist - VM The Don, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

17
Dans le livret
00:02:03

Pierrick Devin, Composer - Lomepal, MainArtist - Antoine Valentinelli, Composer

2018 Grand Musique Management 2018 Grand Musique Management

Descriptif de l'album

Le Flip n’a pas fait flop. Un an et demi après avoir sorti l’album qui l’a fait roi, et ce bien au-delà de la raposphère, Antoine Valentinelli alias Lomepal convoque Jeannine. Baptisée du prénom de sa grand-mère disparue en 2000, cette suite attendue au tournant pour le MC skateur parisien conjugue à tous les temps la singularité de sa plume et de ses punchlines. Une fois de plus, Lomepal chante plus qu’il ne rappe, prouvant la porosité entre les genres ; ou simplement la mutation d’un certain hip-hop contemporain. Dans ce no man’s land qui définit son style, il ne ressemble à aucun de ses collègues. En cela, Lomepal est à nouveau spécial, original et impérial. Comme sur Flip, l’essentiel Pierrick Devin est toujours aux manettes de nombreux sons et à la production, où l’on croise aussi Stwo, VM The Don, Mohave et Superpoze. Côté featurings, JeanJass, Roméo Elvis, Orelsan et même Philippe Katerine ont fait le déplacement.

Lomepal chahute le rap français. Encore plus introspectif que sur Flip et un brin moins azimuté, il peaufine son univers à 360°. Contrairement à d'autres, jongler avec la quincaillerie bling bling ne l’intéresse pas vraiment. Lomepal est un mélancolique. Une sorte de rêveur capable de briller en étant aussi bien cynique que romantique. Il balance même des séquences incroyablement intimes sur Beau la folie ou proches de l’ovni en baptisant un titre Dave Grohl… Un autre temps fort de Jeannine ne s’écoute pas mais se lit : le texte qu’il a rédigé pour le livret. Un témoignage aussi touchant qu’essentiel sur la genèse de ce second album. Souvenirs familiaux et réflexions sur son rapport avec son public s’y croisent. On s’en doutait en sortant de Flip et Jeannine le confirme : Lomepal est là pour durer. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par Lomepal
Amina Lomepal
FLIP (Deluxe) Lomepal
FLIP Lomepal
1000°C Lomepal

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
La trap, mode d'emploi

Où commence et où s'arrête la trap ? Comment un sous-genre très codé du rap du Sud des États-Unis en est-il venu à muter au point d'innerver la pop mondiale et de presque se confondre avec elle ? Historique et controverses.

Le roman de MF DOOM

Daniel Dumile alias MF DOOM a eu mille vies et sa trajectoire a été une succession de faux départs et de fulgurances. Avant de vivre une semi-retraite dorée bien méritée (dont il ressort volontiers à la faveur d'invitations prestigieuses), il fut tour à tour un jeune rappeur virtuose accueilli à bras ouverts par l'industrie musicale, un indésirable revenu sur la scène par la petite porte (et masqué) après des années d'errance, le “go-to guy” du rap indépendant des années 2000 et une sorte de messie indie adoubé par Thom Yorke ou Flying Lotus. Insaisissable, fantasque et volontiers fraudeur et cachetonneur, DOOM a dynamité les codes du rap, fait grincer des dents et ouvert la voie à toute une génération de MC's.

Comment le reggae a conquis la pop américaine

Jamais le reggae n’avait été aussi exposé depuis Bob Marley. Depuis trois ans, les tubes des stars de la pop américaine ont pris des saveurs jamaïcaines. De Beyonce à Rihanna en passant par Drake, Ed Sheeran ou Justin Bieber, ils sont de plus en plus nombreux à avoir posé leur voix sur un morceau de dancehall, la version « club » du reggae popularisée par le légendaire producteur King Jammy au milieu des années 80 avec le Sleng Teng, le premier reggae électronique de l’histoire. Retour sur une infiltration en douceur.

Dans l'actualité...