Alpha Blondy Human Race

Human Race

Alpha Blondy

Hi-Res 24 bits – 44.10 kHz

Paru le 31 août 2018 chez Wagram Music - W Lab

Artiste principal : Alpha Blondy

Genre : Musiques du monde > Reggae

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 12 pistes Durée totale : 00:58:38

  1. 1 Political Brouhaha

    Alpha Blondy, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

  2. 2 Kanou (feat. Fally Ipupa)

    Fally Ipupa, FeaturedArtist - Alpha Blondy, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

  3. 3 Life

    Alpha Blondy, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

  4. 4 Alphaman Redemption (feat. Angélique Kidjo)

    Angelique Kidjo, FeaturedArtist - Alpha Blondy, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

  5. 5 Human Race

    Alpha Blondy, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

  6. 6 Nos hôpitaux sont malades

    Alpha Blondy, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

  7. 7 Les païens

    Bob Marley, Composer, Lyricist - Alpha Blondy, MainArtist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

  8. 8 Cigarettes

    Alpha Blondy, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

  9. 9 Whole Lotta Love

    John Bonham, Composer, Lyricist - Alpha Blondy, MainArtist - James Page, Composer, Lyricist - R. A. Plant, Composer, Lyricist - John Train, Composer, Lyricist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

  10. 10 Oté-fê (feat. Youssou N'dour)

    Youssou N'Dour, FeaturedArtist - Alpha Blondy, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

  11. 11 Je suis venu te dire que je m'en vais

    Serge Gainsbourg, Composer, Lyricist - Alpha Blondy, MainArtist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

  12. 12 Black Hole

    Alpha Blondy, Composer, Lyricist, MainArtist Copyright : Alphalliance under exclusive license to Wlab Alphalliance under exclusive license to Wlab

À propos

Alpha Blondy est de retour avec un disque engagé, mais cette fois du bon côté, celui du public. Brouillée avec une partie de la Côte d’Ivoire après son soutien à Laurent Gbagbo lors de la fameuse élection présidentielle de 2010 (dont Alassane Ouattara a fini par sortir vainqueur avec l’aide de la France), la superstar ivoirienne avait choisi la réconciliation de la nation en 2013, ouvrant les bras à l’autre vedette du reggae national Tiken Jah Fakoly, avec lequel il s’était frotté les cornes. Sur Human Race, Alpha Blondy dénonce donc sans parti pris, et met d’ailleurs tous les politiques dans le même sac sur le morceau d’ouverture Political Brouhaha. On y retrouve les marqueurs du reggae ivoirien, guitares saturées et claviers surexposés, comme sur le morceau titre Human Race, sous influence Burning Spear, une de ses idoles.

Chantant en dioula, en français ou en anglais, Alpha s’entoure de featurings de choix, avec la chanteuse béninoise Angélique Kidjo sur Alphaman Redemption, sur lequel il reprend le texte biblique de L’Ecclesiaste avec un petit solo de clavier détraqué, ou le Sénégalais Youssou N'dour sur Oté-fê, un reggae rock accompagné d’une kora. On notera aussi Life, une ballade à la Wailers, et deux covers, Whole Lotta Love de Led Zep, correcte et sans artifice, et, plus inspirée, Je suis venu te dire que je m’en vais de Serge Gainsbourg, pour pimenter un album qui s’inscrit parfaitement dans l’esthétisme décliné par l’Ivoirien depuis trente-cinq ans. © Smaël Bouaici/Qobuz

Hi-Res 24 bits – 44.10 kHz

À découvrir

Dans la même thématique

L'artiste principal

Alpha Blondy dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Reggae dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Musiques du monde dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

  • Toujours TB le TTB Toujours TB le TTB

    Un 4e album de rock roots bouillant et soul pour le Tedeschi Trucks Band...

    Lire l'article
  • Mademoiselle Julie

    Le jeune soprano française Julie Fuchs rend hommage aux héroïnes orphelines de l’opéra du XIXe siècle avec son album "Mademoiselle", publié par Deutsche Grammophon...

    Lire l'article
Plus d'articles