Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Herbie Hancock - Head Hunters

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Head Hunters

Herbie Hancock

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Avec son ancien « employeur » Miles Davis, Herbie Hancock est l’autre père fondateur du jazz fusion. Et cet album portant le nom de son groupe les Headhunters établit les Saintes Ecritures de l’union la plus réussies entre improvisation jazz et transe funk. L’ère est alors au rock psyché emmené par Jimi Hendrix et au funk groovy de Sly & The Family Stone (le titre Sly lui rend ouvertement hommage). Certains jazzmen prennent alors le train en marche pour goûter eux aussi à cette orgie d’électricité et de rythmique survitaminée. Passionné de nouvelles technologies, Hancock trouve ici un ingénieux prolongement à l’approche pianistique qu’il avait développé dans les 60’s en utilisant de façon inédite ses synthés. L’essence du jazz demeure mais comme embarquée dans un ouragan de textures nouvelles où le groove est furieux (Sly) ou félin (Vein Melter). © MZ

Plus d'informations

Head Hunters

Herbie Hancock

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Chameleon Album Version
00:15:44

H. Mason, Composer - H. Mason, Lyricist - Bennie Maupin, Performer - Material, Producer - Paul Jackson, Acoustic Bass - Herbie Hancock, Composer - Herbie Hancock, Lyricist - Herbie Hancock, Producer - Herbie Hancock, Keyboards - Herbie Hancock, Performer - B. Maupin, Composer - B. Maupin, Lyricist - David Rubinson, Producer - Bill Summers, Percussion - P. Jackson, Composer - P. Jackson, Lyricist - Harvey Mason, Drums

(P) 1973 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

2
Watermelon Man Album Version
00:06:30

Herbie Hancock, Keyboards - Herbie Hancock, Performer - Herbie Hancock, Lyricist - Herbie Hancock, Composer - Mike Clarke, Drums - Unknown, Producer - Paul Jackson, Acoustic Bass - Bill Summers, Percussion

(P) 1973 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

3
Sly Album Version
00:10:21

Herbie Hancock, Composer - Herbie Hancock, Lyricist - Herbie Hancock, Producer - Herbie Hancock, Piano - Herbie Hancock, Synthesizer - Herbie Hancock, Performer - Bennie Maupin, Flute - Bennie Maupin, Tenor Saxophone - Bennie Maupin, Soprano Saxophone - Bennie Maupin, Bass Clarinet - Paul Jackson, Acoustic Bass - Paul Jackson, Marimba - Mark Wilder, Mastering Engineer - Bill Summers, Drums - Bill Summers, Tambourine - Bill Summers, Congas - Harvey Mason, Drums - David Rubinson, Producer

(P) 1973 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

4
Vein Melter Album Version
00:09:09

Herbie Hancock, Composer - Herbie Hancock, Lyricist - Herbie Hancock, Producer - Herbie Hancock, Piano - Herbie Hancock, Synthesizer - Herbie Hancock, Performer - Bennie Maupin, Flute - Bennie Maupin, Tenor Saxophone - Bennie Maupin, Soprano Saxophone - Bennie Maupin, Bass Clarinet - Paul Jackson, Acoustic Bass - Paul Jackson, Marimba - Mark Wilder, Mastering Engineer - Bill Summers, Drums - Bill Summers, Tambourine - Bill Summers, Congas - David Rubinson, Producer - Harvey Mason, Drums

(P) 1973 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Avec son ancien « employeur » Miles Davis, Herbie Hancock est l’autre père fondateur du jazz fusion. Et cet album portant le nom de son groupe les Headhunters établit les Saintes Ecritures de l’union la plus réussies entre improvisation jazz et transe funk. L’ère est alors au rock psyché emmené par Jimi Hendrix et au funk groovy de Sly & The Family Stone (le titre Sly lui rend ouvertement hommage). Certains jazzmen prennent alors le train en marche pour goûter eux aussi à cette orgie d’électricité et de rythmique survitaminée. Passionné de nouvelles technologies, Hancock trouve ici un ingénieux prolongement à l’approche pianistique qu’il avait développé dans les 60’s en utilisant de façon inédite ses synthés. L’essence du jazz demeure mais comme embarquée dans un ouragan de textures nouvelles où le groove est furieux (Sly) ou félin (Vein Melter). © MZ

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
The Complete Studio Albums Creedence Clearwater Revival
Folk Singer Muddy Waters
Live At The Regal B.B. King
À découvrir également
Par Herbie Hancock
Watermelon Man Herbie Hancock
Inventions & Dimensions Herbie Hancock
Takin' Off Herbie Hancock
Maiden Voyage Herbie Hancock
My Point Of View Herbie Hancock

Playlists

Dans la même thématique...
Jazz Is Dead 002 Roy Ayers
Trapeze Noel Mcghie
Across the Universe Al Di Meola
Turn to Clear View Joe Armon-Jones
Les Grands Angles...
Herbie Hancock, chasse au funk

Avec son ancien employeur Miles Davis, le pianiste Herbie Hancock est l’autre père fondateur du jazz fusion. En 1973, son album "Head Hunters" établit les Saintes Ecritures de l’union la plus réussie entre improvisation jazz et transe psychédélique funk. Coupes afro et platform boots pour tous !

Santana, le lézard de Tijuana

Une place au panthéon du rock assurée dès ses débuts avec sa performance ensorcelante à Woodstock, une dizaine de Grammy Awards sous le bras et des millions de disques écoulés grâce à sa renaissance en star de la latin pop, des featurings plus prestigieux les uns que les autres… Santana fait partie de ces artistes qui ont tout raflé : la reconnaissance du public, de la critique et de ses pairs. Portrait d’un artiste comblé qui enchaîne les mues comme un lézard.

ECM en 10 albums

Le plus beau son après le silence. C’est la formule qui colle à la peau d’ECM depuis cinquante ans et la sortie du séminal « Free at Last » du Mal Waldron Trio, en novembre 1969. Manfred Eicher, le charismatique fondateur du label munichois, ne vit pas « hors du temps » mais plus précisément dans « un temps parallèle » à celui de la société, faisant d’ECM une planète de toute beauté où le jazz résonne autrement. Et c’est souvent pour ECM que Keith Jarrett, Charles Lloyd, Jan Garbarek, Chick Corea et tant d’autres ont enregistré leurs disques les plus intenses. Plus encore que pour Blue Note ou Impulse!, se limiter à 10 albums pour raconter toute l’histoire de ce label hors-norme est mission impossible. Aussi, les 10 sélectionnés raconteront « une » histoire d’ECM.

Dans l'actualité...