Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

GoGo Penguin - GoGo Penguin

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

GoGo Penguin

GoGo Penguin

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Il y a eu The Beatles par The Beatles, The Stooges par The Stooges, Cypress Hill par Cypress Hill, Metallica par Metallica… Donner son nom à son album indique un premier chapitre ou au contraire une forme d’aboutissement. Pour GoGo Penguin, ce sera l’aboutissement. Non pas une lettre d’adieu mais la consécration d’une petite décennie de recherche captivante pour le pianiste Chris Illingworth, le batteur Rob Turner et le bassiste Nick Blacka. Avec son alliage bien dosé de jazz contemporain, de musique électronique et de minimalisme, le trio de Manchester a imposé sa sémantique singulière, comme magnifiée dans cette cuvée 2020. Avec un tel album, GoGo Penguin gomme de plus en plus l’héritage d’EST (le trio du défunt Esbjörn Svensson), celui des pontes du minimalisme (Steve Reich, Philip Glass) et de ceux de la musique électronique (Aphex Twin, Roni Size), bref, toutes ces influences clés à leurs débuts. Illingworth est on ne peut plus clair : « Ce que j’ai pu réaliser au piano, c’est quelque chose que je cherchais à atteindre depuis des années, une direction dans laquelle je peux clairement m'investir physiquement, qui me permet d’exprimer qui je suis. Et je sais que c’est la même chose pour Rob et Nick, qu’ils sont tout aussi fiers de ce qu’ils ont apporté au disque. Nous avons tous trouvé notre place, nous avons aujourd’hui pleinement confiance en nous, suffisamment pour affirmer : ‘Voilà comment je veux jouer de mon instrument, et voilà comment nous voulons jouer en tant que groupe’. Un but que nous avons cherché à atteindre depuis nos débuts. »

Pour la première fois aussi, GoGo Penguin a pris son temps. Six mois pour l’écriture, deux semaines pour l’enregistrement et des tas d’expérimentations musicales. Un contexte apaisé mais aussi bouleversé comme l’explique Turner : « Aujourd'hui, nous faisons bien plus face à la réalité qui nous entoure, celle de vieillir et d’être mortels, comme tout un chacun, voir les gens que nous apprécions dans des situations très compliquées. C’est à ce moment que Chris est devenu père pour la première fois. Plus tu vis, plus la réalité autour de toi devient complexe et dense, nous avons eu envie d’insuffler cet état d’esprit à notre musique. » Et cela s’entend tant les improvisations comme les envolées lyriques et atmosphériques à forte résonance émotionnelle de ce GoGo Penguin. Dans les choix aussi comme sur F Maj Pixie où la ligne de basse de Nick Blacka possède la puissance d’un cœur battant. Mais le ton général de ce cinquième album studio est surtout de l’ordre de la sensation. De la mélodie à fleur de peau. Et la production est assez épurée comme lestée de ses tics expérimentaux superflus. Car avec GoGo Penguin, GoGo Penguin va à l’essentiel. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

GoGo Penguin

GoGo Penguin

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
1_#
00:02:02

Norman Nitzsche, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Blacka, Composer, Double Bass, AssociatedPerformer - Rob Turner, Composer, Drums, AssociatedPerformer - GoGo Penguin, MainArtist - Chris Illingworth, Composer, Piano, AssociatedPerformer - Joseph Reiser, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Brendan Williams, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Decca Records France

2
Atomised
00:04:23

Norman Nitzsche, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Blacka, Composer, Double Bass, AssociatedPerformer - Rob Turner, Composer, Drums, AssociatedPerformer - GoGo Penguin, MainArtist - Chris Illingworth, Composer, Piano, AssociatedPerformer - Joseph Reiser, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Brendan Williams, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Decca Records France

3
Signal In The Noise
00:06:03

Norman Nitzsche, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Blacka, Composer, Double Bass, AssociatedPerformer - Rob Turner, Composer, Drums, AssociatedPerformer - GoGo Penguin, MainArtist - Chris Illingworth, Composer, Piano, AssociatedPerformer - Joseph Reiser, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Brendan Williams, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Decca Records France

4
Open
00:04:47

Norman Nitzsche, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Blacka, Composer, Double Bass, AssociatedPerformer - Rob Turner, Composer, Drums, AssociatedPerformer - GoGo Penguin, MainArtist - Chris Illingworth, Composer, Piano, AssociatedPerformer - Joseph Reiser, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Brendan Williams, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Decca Records France

5
F Maj Pixie
00:05:48

Norman Nitzsche, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Blacka, Composer, Double Bass, AssociatedPerformer - Rob Turner, Composer, Drums, AssociatedPerformer - GoGo Penguin, MainArtist - Chris Illingworth, Composer, Piano, AssociatedPerformer - Joseph Reiser, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Brendan Williams, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Decca Records France

6
Kora
00:05:35

Norman Nitzsche, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Blacka, Composer, Double Bass, AssociatedPerformer - Rob Turner, Composer, Drums, AssociatedPerformer - GoGo Penguin, MainArtist - Chris Illingworth, Composer, Piano, AssociatedPerformer - Joseph Reiser, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Brendan Williams, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Decca Records France

7
Totem
00:03:54

Norman Nitzsche, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Blacka, Composer, Double Bass, AssociatedPerformer - Rob Turner, Composer, Drums, AssociatedPerformer - GoGo Penguin, MainArtist - Chris Illingworth, Composer, Piano, AssociatedPerformer - Joseph Reiser, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Brendan Williams, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Decca Records France

8
Embers
00:03:00

Norman Nitzsche, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Blacka, Composer, Double Bass, AssociatedPerformer - Rob Turner, Composer, Drums, AssociatedPerformer - GoGo Penguin, MainArtist - Chris Illingworth, Composer, Piano, AssociatedPerformer - Joseph Reiser, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Brendan Williams, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Decca Records France

9
To The Nth
00:04:34

Norman Nitzsche, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Blacka, Composer, Double Bass, AssociatedPerformer - Rob Turner, Composer, Drums, AssociatedPerformer - GoGo Penguin, MainArtist - Chris Illingworth, Composer, Piano, AssociatedPerformer - Joseph Reiser, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Brendan Williams, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Decca Records France

10
Don’t Go
00:03:38

Norman Nitzsche, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Blacka, Composer, Double Bass, AssociatedPerformer - Rob Turner, Composer, Drums, AssociatedPerformer - GoGo Penguin, MainArtist - Chris Illingworth, Composer, Piano, AssociatedPerformer - Joseph Reiser, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Brendan Williams, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Decca Records France

Descriptif de l'album

Il y a eu The Beatles par The Beatles, The Stooges par The Stooges, Cypress Hill par Cypress Hill, Metallica par Metallica… Donner son nom à son album indique un premier chapitre ou au contraire une forme d’aboutissement. Pour GoGo Penguin, ce sera l’aboutissement. Non pas une lettre d’adieu mais la consécration d’une petite décennie de recherche captivante pour le pianiste Chris Illingworth, le batteur Rob Turner et le bassiste Nick Blacka. Avec son alliage bien dosé de jazz contemporain, de musique électronique et de minimalisme, le trio de Manchester a imposé sa sémantique singulière, comme magnifiée dans cette cuvée 2020. Avec un tel album, GoGo Penguin gomme de plus en plus l’héritage d’EST (le trio du défunt Esbjörn Svensson), celui des pontes du minimalisme (Steve Reich, Philip Glass) et de ceux de la musique électronique (Aphex Twin, Roni Size), bref, toutes ces influences clés à leurs débuts. Illingworth est on ne peut plus clair : « Ce que j’ai pu réaliser au piano, c’est quelque chose que je cherchais à atteindre depuis des années, une direction dans laquelle je peux clairement m'investir physiquement, qui me permet d’exprimer qui je suis. Et je sais que c’est la même chose pour Rob et Nick, qu’ils sont tout aussi fiers de ce qu’ils ont apporté au disque. Nous avons tous trouvé notre place, nous avons aujourd’hui pleinement confiance en nous, suffisamment pour affirmer : ‘Voilà comment je veux jouer de mon instrument, et voilà comment nous voulons jouer en tant que groupe’. Un but que nous avons cherché à atteindre depuis nos débuts. »

Pour la première fois aussi, GoGo Penguin a pris son temps. Six mois pour l’écriture, deux semaines pour l’enregistrement et des tas d’expérimentations musicales. Un contexte apaisé mais aussi bouleversé comme l’explique Turner : « Aujourd'hui, nous faisons bien plus face à la réalité qui nous entoure, celle de vieillir et d’être mortels, comme tout un chacun, voir les gens que nous apprécions dans des situations très compliquées. C’est à ce moment que Chris est devenu père pour la première fois. Plus tu vis, plus la réalité autour de toi devient complexe et dense, nous avons eu envie d’insuffler cet état d’esprit à notre musique. » Et cela s’entend tant les improvisations comme les envolées lyriques et atmosphériques à forte résonance émotionnelle de ce GoGo Penguin. Dans les choix aussi comme sur F Maj Pixie où la ligne de basse de Nick Blacka possède la puissance d’un cœur battant. Mais le ton général de ce cinquième album studio est surtout de l’ordre de la sensation. De la mélodie à fleur de peau. Et la production est assez épurée comme lestée de ses tics expérimentaux superflus. Car avec GoGo Penguin, GoGo Penguin va à l’essentiel. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
The Complete Studio Albums Creedence Clearwater Revival
Folk Singer Muddy Waters
Live At The Regal B.B. King
À découvrir également
Par GoGo Penguin
Dans la même thématique...
S3NS Ibrahim Maalouf
What Kinda Music Tom Misch
The Rocket Martin Tingvall
A Certain Trip Guillaume Perret
The Road to Ithaca Shai Maestro Trio
Les Grands Angles...
Kamasi Washington, le sax des Anges

Un triple album l’a placé au sommet en 2015 (“The Eric”), et il est revenu avec un double en 2018, le tout aussi réussi “Heaven and Earth” ! Kamasi Washington intrigue et charme par-delà la jazzosphère. Aux côtés de Kendrick Lamar et Snoop Dogg mais surtout à la tête du collectif West Coast Get Down, le charismatique saxophoniste de Los Angeles souffle un vent de folie sur la scène jazz contemporaine.

La nouvelle scène jazz anglaise en 10 albums

Hard bop ou hip-hop, free ou groovy, électro ou calypso, expérimentale ou caribéenne, la scène jazz britannique contemporaine regorge d’aventuriers aux oreilles bien ouvertes. Des musiciens connaissant leurs classiques qu’ils embarquent sur tous les types de terrains possibles et dont voici 10 albums symbolisant l’éclectisme salvateur.

Jazz : où sont les femmes ?

A l’exception des chanteuses, les femmes du jazz ont dû batailler ferme pour se frayer un chemin vers le devant de la scène. De Mary Lou Williams à Jaimie Branch en passant par Geri Allen ou Alice Coltrane, elles sont finalement assez peu nombreuses à s’être imposées dans un genre resté presque exclusivement masculin. Et toujours aussi macho ?

Dans l'actualité...