Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sébastien Daucé - Etienne Moulinié : Meslanges pour la Chapelle d'un Prince

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Etienne Moulinié : Meslanges pour la Chapelle d'un Prince

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Et de quel prince s’agit-il, je vous prie, dont Etienne Moulinié (1599 – 1676) orne la chapelle de ses meslanges ? Tout bonnement le frère unique de Louis XIII (puis oncle de Louis XIV à la mort de monsieur XIII), Gaston de France (1908 – 1660), duc d’Orléans, un grand protecteur des arts. Pendant plusieurs décennies, Etienne Moulinié fut attaché au duc, avec le titre de « Chef de la Musique de Son Altesse royale » ; c’est vers 1658 qu’il compose le présent « Meslange de sujets chrétiens, cantiques, litanies et motets, mis en musique à 2, 3, 4 ou 5 parties ». Le style musical, fort fantasque, témoigne de l’art avec lequel Moulinié a entouré les textes sacrés d’intentions quasiment dramatiques. Ainsi qu’il l’annonce dans sa préface : « Je suis obligé de remarquer icy touchant ma façon particulière de composer, qu’en quelques endroits j’ay effectué certains traits, et toutes fois en petit nombre, qui sont assez hardis, et qui passeront peut-être pour des licences dans l’opinion de ceux qui préfèrent l’austérité de l’ancienne manière aux agréments de la nouvelle. » L’auditeur est donc informé qu’il assiste ici à une magnifique démonstration de ce qui se faisait à la cour princière française en 1650, une musique d’une intense richesse polyphonique, avec de vertigineux contrastes inscrits dans la partition elle-même, le tout transposé par l’Ensemble Correspondances que dirige de main de maître Sébastien Daucé. (MT)

Plus d'informations

Etienne Moulinié : Meslanges pour la Chapelle d'un Prince

Sébastien Daucé

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
O bone Jesu
Ensemble Correspondances
00:01:52

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

2
Lauda Sion salvatorem
Ensemble Correspondances
00:01:43

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

3
Caro mea vere est cibus
Ensemble Correspondances
00:02:21

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

4
Jesu nostra redemptio
Ensemble Correspondances
00:03:26

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

5
Cantate Domino
Ensemble Correspondances
00:03:05

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

6
O bone Jesu
Ensemble Correspondances
00:01:50

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

7
Magi videntes stellam
Ensemble Correspondances
00:01:49

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

8
O dulce nomen
Ensemble Correspondances
00:02:56

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

9
Ecce video
Ensemble Correspondances
00:01:50

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

10
Allemande
Ensemble Correspondances
00:01:55

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

11
Popule meus quid fecit tibi & Pie Jesu
Ensemble Correspondances
00:09:45

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

12
Ne reminiscaris Domine
Ensemble Correspondances
00:03:39

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

13
Allemande
Ensemble Correspondances
00:02:06

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

14
Ego flos campi
Ensemble Correspondances
00:02:30

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

15
Dum esset rex
Ensemble Correspondances
00:01:19

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

16
La Pacifique
Ensemble Correspondances
00:02:37

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

17
Veni sponsa mea
Ensemble Correspondances
00:05:40

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

18
O salutaris hostia
Ensemble Correspondances
00:01:37

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

19
Litanies de la Vierge
Ensemble Correspondances
00:10:50

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

20
Flores apparuerunt
Ensemble Correspondances
00:03:03

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Étienne Moulinié, Composer

2014 harmonia mundi

Descriptif de l'album

Et de quel prince s’agit-il, je vous prie, dont Etienne Moulinié (1599 – 1676) orne la chapelle de ses meslanges ? Tout bonnement le frère unique de Louis XIII (puis oncle de Louis XIV à la mort de monsieur XIII), Gaston de France (1908 – 1660), duc d’Orléans, un grand protecteur des arts. Pendant plusieurs décennies, Etienne Moulinié fut attaché au duc, avec le titre de « Chef de la Musique de Son Altesse royale » ; c’est vers 1658 qu’il compose le présent « Meslange de sujets chrétiens, cantiques, litanies et motets, mis en musique à 2, 3, 4 ou 5 parties ». Le style musical, fort fantasque, témoigne de l’art avec lequel Moulinié a entouré les textes sacrés d’intentions quasiment dramatiques. Ainsi qu’il l’annonce dans sa préface : « Je suis obligé de remarquer icy touchant ma façon particulière de composer, qu’en quelques endroits j’ay effectué certains traits, et toutes fois en petit nombre, qui sont assez hardis, et qui passeront peut-être pour des licences dans l’opinion de ceux qui préfèrent l’austérité de l’ancienne manière aux agréments de la nouvelle. » L’auditeur est donc informé qu’il assiste ici à une magnifique démonstration de ce qui se faisait à la cour princière française en 1650, une musique d’une intense richesse polyphonique, avec de vertigineux contrastes inscrits dans la partition elle-même, le tout transposé par l’Ensemble Correspondances que dirige de main de maître Sébastien Daucé. (MT)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Sébastien Daucé

Les Plaisirs du Louvre. Airs pour la Chambre de Louis XIII

Sébastien Daucé

Charpentier : Histoires sacrées

Sébastien Daucé

Charpentier: Pastorale de Noël - Antiennes O de l’Avent

Sébastien Daucé

Antoine Boesset : Messe & motets (L'Archange & le Lys)

Sébastien Daucé

M.-A. Charpentier : Litanies de la Vierge - Motets

Sébastien Daucé

Playlists

Dans la même thématique...

On DSCH

Igor Levit

On DSCH Igor Levit

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

El Nour

Fatma Said

El Nour Fatma Said

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter
Les Grands Angles...
Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la “Symphonie fantastique” de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le “Sacre du printemps” de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés par l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Picasso & la Musique

Le génie moderniste de Picasso a très vite dépassé le cadre pictural pour irradier la musique et la danse, deux arts avec lesquels le peintre espagnol a toujours entretenu un rapport étroit, allant jusqu’à influencer ses amis compositeurs rencontrés en cours de route.

Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Dans l'actualité...