Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Janos Starker - Dvorák : Cello Concerto - Bruch : Kol Nidrei - Tchaikovsky : Variations on a Rococo Theme

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Dvorák : Cello Concerto - Bruch : Kol Nidrei - Tchaikovsky : Variations on a Rococo Theme

János Starker - London Symphony Orchestra - Antal Doráti

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Un disque célèbre réunissant deux artistes "objectifs" Janos Starker et Antal Dorati parlant la même langue au propre et au figuré, puisque tous deux natifs de Budapest. Ils devinrent les purs produits de la prestigieuse Académie Franz Liszt où enseignaient Bartok et Kodaly. Le Concerto de Dvorak est à la fois héroïque, altier et nostalgique. Les Variations Rococo de Tchaïkovski d'une virtuosité sans fioriture inutile. Du très grand art. FH

Plus d'informations

Dvorák : Cello Concerto - Bruch : Kol Nidrei - Tchaikovsky : Variations on a Rococo Theme

Janos Starker

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Cello Concerto in B minor, Op.104 (Antonín Dvořák)

1
1. Allegro
00:15:10

Antonín Dvorák, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Antal Dorati, Conductor, MainArtist - Janos Starker, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Harold Lawrence, Producer, Recording Producer - C. Robert Fine, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 1962 Universal International Music B.V.

2
2. Adagio ma non troppo
00:11:10

Antonín Dvorák, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Antal Dorati, Conductor, MainArtist - Janos Starker, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Harold Lawrence, Producer, Recording Producer - C. Robert Fine, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 1962 Universal International Music B.V.

3
3. Finale (Allegro moderato)
00:11:47

Antonín Dvorák, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Antal Dorati, Conductor, MainArtist - Janos Starker, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Harold Lawrence, Producer, Recording Producer - C. Robert Fine, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 1962 Universal International Music B.V.

Kol Nidrei, Op.47 - Adagio on Hebrew Melodies for Cello and Orchestra (Max Bruch)

4
Bruch: Kol Nidrei, Op.47
00:09:56

Max Bruch, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Antal Dorati, Conductor, MainArtist - Janos Starker, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Harold Lawrence, Producer, Recording Producer - C. Robert Fine, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 1962 Universal International Music B.V.

Variations sur un thème rococo, op. 33 (Pyotr Illitch Tchaïkovski)

5
Tchaikovsky: Variations On A Rococo Theme, Op.33
00:15:46

London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Antal Dorati, Conductor, MainArtist - Janos Starker, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Composer

℗ 1965 Universal International Music B.V.

Descriptif de l'album

Un disque célèbre réunissant deux artistes "objectifs" Janos Starker et Antal Dorati parlant la même langue au propre et au figuré, puisque tous deux natifs de Budapest. Ils devinrent les purs produits de la prestigieuse Académie Franz Liszt où enseignaient Bartok et Kodaly. Le Concerto de Dvorak est à la fois héroïque, altier et nostalgique. Les Variations Rococo de Tchaïkovski d'une virtuosité sans fioriture inutile. Du très grand art. FH

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Janos Starker

Cello - Janos Starker

Janos Starker

Cello - Janos Starker Janos Starker

Œuvres pour violoncelle

Janos Starker

Œuvres pour violoncelle Janos Starker

Pièces romantiques favorites pour violoncelle

Janos Starker

Bach, J.S.: Suites for Solo Cello/2 Cello Sonatas

Janos Starker

Johann Sebastian Bach : Suites for Solo Cello

Janos Starker

Playlists

Dans la même thématique...

On DSCH

Igor Levit

On DSCH Igor Levit

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

El Nour

Fatma Said

El Nour Fatma Said

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter
Les Grands Angles...
Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Dominique Visse ou la nouvelle Renaissance

Avec son look de vieux rockeur paré de bagues et de boucles d’oreilles, ses cheveux longs hirsutes, ses blousons en cuir semblant sortir de “Easy Rider”, le road movie culte de la génération hippie, et sa voix pointue comme une jambe de compas, Dominique Visse promène depuis plus de quarante ans sa personnalité singulière dans le monde souvent conventionnel de la musique classique. En 1978, il a fondé l’Ensemble Clément Janequin qui allait remettre au goût du jour la chanson polyphonique de la Renaissance française. On leur doit l’émergence de tout un répertoire à travers une discographie exceptionnelle pour le label Harmonia Mundi.

Dans l'actualité...