Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Benjamin Grosvenor - Chopin : Piano Concertos

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Chopin : Piano Concertos

Benjamin Grosvenor, Royal Scottish National Orchestra, Elim Chan

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

Personnalité hors du commun, Benjamin Grosvenor nous livre une version très personnelle de deux œuvres essentielles du répertoire pianistique. Premier Britannique à signer un contrat exclusif avec Decca Classics depuis soixante ans, il s’est fait remarquer en remportant, en 2004 à l’âge de 11 ans, le Concours de la BBC, qui lui ouvrit aussitôt les portes d’une carrière internationale. Réalisé avec la jeune et talentueuse cheffe d’orchestre hongkongaise Elim Chan, directrice musicale du Royal Scottish National Orchestra, ce nouveau disque consacré à Chopin remonte aux premières amours musicales adolescentes du jeune prodige anglais. C’est à la suite d’un concert très réussi avec Elim Chan qu’ils décidèrent tous les deux d’enregistrer les deux Concertos pour piano de Frédéric Chopin.
On retrouve dans ce cinquième album (pour Decca) les qualités de chant de Grosvenor alliées à une virtuosité lui permettant d’exprimer pleinement une musique qu’il aime entre toutes. « Chopin a été le premier compositeur avec lequel j'ai ressenti une forte connexion quand j'étais enfant. J'ai toujours été attiré par sa musique, et ses concertos pour piano sont parmi les meilleurs du répertoire », dit-il. Outre sa sonorité déjà légendaire ainsi qu’un parfait équilibre des plans sonores, sa vision souligne le romantisme rêveur nimbant délicatement les deux œuvres concertantes du compositeur polonais alors âgé de 20 ans. © François Hudry/Qobuz


Cet album a été proclamé "Gramophone Recording of the year 2020" dans la catégorie "Concerto". 

Plus d'informations

Chopin : Piano Concertos

Benjamin Grosvenor

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Piano Concerto No. 1 in E minor, Op. 11 (Frédéric Chopin)

1
I. Allegro maestoso
00:19:07

Benjamin Grosvenor, Piano - Royal Scottish National Orchestra - Elim Chan, Conductor - Frederic Chopin, Composer - John Fraser, Recording Producer - Philip Siney, Recording Engineer - Hedd Morfett-Jone, Asst. Recording Engineer - Julia Thomas, Editor

℗ 2020 Decca Music Group Limited

2
II. Romance. Larghetto
00:09:46

Benjamin Grosvenor, Piano - Royal Scottish National Orchestra - Elim Chan, Conductor - Frederic Chopin, Composer - John Fraser, Recording Producer - Philip Siney, Recording Engineer - Hedd Morfett-Jone, Asst. Recording Engineer - Julia Thomas, Editor

℗ 2020 Decca Music Group Limited

3
III. Rondo. Vivace
00:09:32

Benjamin Grosvenor, Piano - Royal Scottish National Orchestra - Elim Chan, Conductor - Frederic Chopin, Composer - John Fraser, Recording Producer - Philip Siney, Recording Engineer - Hedd Morfett-Jone, Asst. Recording Engineer - Julia Thomas, Editor

℗ 2020 Decca Music Group Limited

Piano Concerto No. 2 in F minor, Op. 21 (Frédéric Chopin)

4
I. Maestoso
00:14:09

Benjamin Grosvenor, Piano - Royal Scottish National Orchestra - Elim Chan, Conductor - Frederic Chopin, Composer - John Fraser, Recording Producer - Philip Siney, Recording Engineer - Hedd Morfett-Jone, Asst. Recording Engineer - Julia Thomas, Editor

℗ 2020 Decca Music Group Limited

5
II. Larghetto
00:09:11

Benjamin Grosvenor, Piano - Royal Scottish National Orchestra - Elim Chan, Conductor - Frederic Chopin, Composer - John Fraser, Recording Producer - Philip Siney, Recording Engineer - Hedd Morfett-Jone, Asst. Recording Engineer - Julia Thomas, Editor

℗ 2020 Decca Music Group Limited

6
III. Allegro vivace
00:08:34

Benjamin Grosvenor, Piano - Royal Scottish National Orchestra - Elim Chan, Conductor - Frederic Chopin, Composer - John Fraser, Recording Producer - Philip Siney, Recording Engineer - Hedd Morfett-Jone, Asst. Recording Engineer - Julia Thomas, Editor

℗ 2020 Decca Music Group Limited

Descriptif de l'album

Personnalité hors du commun, Benjamin Grosvenor nous livre une version très personnelle de deux œuvres essentielles du répertoire pianistique. Premier Britannique à signer un contrat exclusif avec Decca Classics depuis soixante ans, il s’est fait remarquer en remportant, en 2004 à l’âge de 11 ans, le Concours de la BBC, qui lui ouvrit aussitôt les portes d’une carrière internationale. Réalisé avec la jeune et talentueuse cheffe d’orchestre hongkongaise Elim Chan, directrice musicale du Royal Scottish National Orchestra, ce nouveau disque consacré à Chopin remonte aux premières amours musicales adolescentes du jeune prodige anglais. C’est à la suite d’un concert très réussi avec Elim Chan qu’ils décidèrent tous les deux d’enregistrer les deux Concertos pour piano de Frédéric Chopin.
On retrouve dans ce cinquième album (pour Decca) les qualités de chant de Grosvenor alliées à une virtuosité lui permettant d’exprimer pleinement une musique qu’il aime entre toutes. « Chopin a été le premier compositeur avec lequel j'ai ressenti une forte connexion quand j'étais enfant. J'ai toujours été attiré par sa musique, et ses concertos pour piano sont parmi les meilleurs du répertoire », dit-il. Outre sa sonorité déjà légendaire ainsi qu’un parfait équilibre des plans sonores, sa vision souligne le romantisme rêveur nimbant délicatement les deux œuvres concertantes du compositeur polonais alors âgé de 20 ans. © François Hudry/Qobuz


Cet album a été proclamé "Gramophone Recording of the year 2020" dans la catégorie "Concerto". 

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Benjamin Grosvenor
Homages Benjamin Grosvenor
Chopin - Liszt - Ravel Benjamin Grosvenor
Chopin Piano Concertos Benjamin Grosvenor

Playlists

Dans la même thématique...
some kind of peace Ólafur Arnalds
Seasons: Orchestral Music of Michael Fine The Royal Scottish National Orchestra
Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson
Les Grands Angles...
Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

John Barry, factotum de génie

Composer pour l’écran nécessite un goût et un savoir-faire pour tous les styles : du disco pour une scène de night-club ou un madrigal pour un film en costumes, le musicien de cinéma doit pouvoir répondre présent partout ! Et John Barry est sans doute l’un des compositeurs de BO qui a su se fondre le mieux dans tous les genres cinématographiques et musicaux.

Dans l'actualité...