Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Chet Baker - Chet Baker Sings

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Chet Baker Sings

Chet Baker

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Alors que les exégètes s’interrogent douloureusement depuis sa sortie pour savoir si Chet Baker Sings est l’expression d’un trompettiste qui chante ou d’un chanteur qui joue de la trompette, il est bon de rappeler que cet album a bénéficié de deux accueils excessivement distincts. L’homme de la rue (enfin… surtout la femme) en a raffolé, positivement. Conquis par la délicatesse, la fragilité du bonhomme, mais son élégance aussi à poser ses phrases d’amour au cœur même du micro, comme un soupir de désir.

Les amateurs de jazz, quant à eux, ont purement et simplement voué aux gémonies cette « voix de fiotte » (comme on disait délicatement dans les magazines de l’époque), arachnéenne et en suspension, pour eux aux antipodes de ce que doit être un jazz tranché, vif et implacable. Il est pourtant surprenant que les auditeurs soient surpris : après tout, Chet Baker, alors nouvelle petite merveille de la trompette, jeune homme de vingt-quatre ans s’essayant pour la première fois au chant, module exactement de la même manière qu’il pratique son instrument : avec un sens inouï de l’espace et dans la brillance d’un vibrato en liberté.

Beaucoup de sucre et de chantilly, donc, mais les copains réquisitionnés pour l’occasion (trois batteurs, deux contrebassistes et, surtout, le pianiste Russ Freeman) semblent parfaitement s’amuser à créer la plus pertinente ambiance de jazz West Coast de l’époque. Et si vous vous voulez entendre la plus belle version de « My Funny Valentine » jamais enregistrée (même les créateurs Lorenz Hart et Richard Rodgers ne se rêvaient pas telle soierie), c’est ici que cela se passe.


© Christian Larrède / Music-Story

Plus d'informations

Chet Baker Sings

Chet Baker

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
That Old Feeling
00:03:03

Jimmy Bond, Bass, AssociatedPerformer - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Lew Brown, ComposerLyricist - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Sammy Fain, ComposerLyricist - Chet Baker, Piano, Trumpet, Vocals, Celesta, MainArtist, AssociatedPerformer - Peter Littman, Drums, AssociatedPerformer - James Bond, Bass, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1956 Blue Note Records

2
It's Always You (Vocal Version)
00:03:35

Jimmy Bond, Bass, AssociatedPerformer - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Johnny Burke, Author - Chet Baker, Piano, Trumpet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Jimmy Van Heusen, Composer - Peter Littman, Drums, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1956 Blue Note Records

3
Like Someone In Love (Vocal Version)
00:02:26

Jimmy Bond, Bass, AssociatedPerformer - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Johnny Burke, Author - Chet Baker, Piano, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Jimmy Van Heusen, Composer - Lawrence Marable, Drums, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1956 Blue Note Records

4
My Ideal
00:04:22

Jimmy Bond, Bass, AssociatedPerformer - Russ Freeman, Celesta, AssociatedPerformer - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Leo Robin, Author - Richard Bock, Producer - Chet Baker, Trumpet, Vocals, Celesta, MainArtist, AssociatedPerformer - Newell Chase, Composer - Larance Marable, Drums, AssociatedPerformer - Richard A. Whiting, Composer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1956 Blue Note Records

5
I've Never Been In Love Before (Vocal Version)
00:04:29

Jimmy Bond, Bass, AssociatedPerformer - FRANK LOESSER, ComposerLyricist - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Chet Baker, Piano, Trumpet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Peter Littman, Drums, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1956 Blue Note Records

6
My Buddy (Vocal Version)
00:03:19

Jimmy Bond, Bass, AssociatedPerformer - Walter Donaldson, Composer - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Gus Kahn, Author - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Chet Baker, Piano, Trumpet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Peter Littman, Drums, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1956 Blue Note Records

7
But Not For Me (Vocal Version)
00:03:04

George Gershwin, Composer - Ira Gershwin, Author - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bob Neel, Drums, AssociatedPerformer - Chet Baker, Piano, Trumpet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Carson Smith, Bass, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1954 Capitol Records, LLC

8
Time After Time (Vocal Version)
00:02:46

Jule Styne, Composer - Sammy Cahn, Author - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bob Neel, Drums, AssociatedPerformer - Chet Baker, Piano, Trumpet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Carson Smith, Bass, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1954 Blue Note Records

9
I Get Along Without You Very Well (Except Sometimes) (Vocal Version)
00:02:59

HOAGY CARMICHAEL, ComposerLyricist - Russ Freeman, Piano, Celesta, AssociatedPerformer - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bob Neel, Drums, AssociatedPerformer - Chet Baker, Piano, Vocals, Celesta, MainArtist, AssociatedPerformer - Carson Smith, Bass, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1954 Capitol Records, LLC

10
My Funny Valentine
00:02:21

Richard Rodgers, ComposerLyricist - Lorenz Hart, ComposerLyricist - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bob Neel, Drums, AssociatedPerformer - Chet Baker, Piano, Trumpet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Carson Smith, Bass, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1954 Blue Note Records

11
There Will Never Be Another You (Vocal Version)
00:03:00

Harry Warren, Composer - Mack Gordon, Author - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bob Neel, Drums, AssociatedPerformer - Chet Baker, Piano, Trumpet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Carson Smith, Bass, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1954 Blue Note Records

12
The Thrill Is Gone (Vocal Version)
00:02:51

Ray Henderson, Composer - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Lew Brown, Author - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bob Neel, Drums, AssociatedPerformer - Chet Baker, Piano, Trumpet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Carson Smith, Bass, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1954 Blue Note Records

13
I Fall In Love Too Easily (Vocal Version)
00:03:21

Jule Styne, Composer - Sammy Cahn, Author - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bob Neel, Drums, AssociatedPerformer - Chet Baker, Piano, Trumpet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Carson Smith, Bass, AssociatedPerformer

(C) 1998 Blue Note Records ℗ 1954 Capitol Records, LLC

14
Look For The Silver Lining
00:02:39

Jerome Kern, Composer - Russ Freeman, Piano, AssociatedPerformer - Michael Cuscuna, Producer - Ron McMaster, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Richard Bock, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bob Neel, Drums, AssociatedPerformer - Chet Baker, Piano, Trumpet, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Carson Smith, Bass, AssociatedPerformer - Buddy DeSylva, Author

(C) 1998 Blue Note Records A Blue Note Records Release; ℗ 1954 Capitol Records, LLC

Descriptif de l'album

Alors que les exégètes s’interrogent douloureusement depuis sa sortie pour savoir si Chet Baker Sings est l’expression d’un trompettiste qui chante ou d’un chanteur qui joue de la trompette, il est bon de rappeler que cet album a bénéficié de deux accueils excessivement distincts. L’homme de la rue (enfin… surtout la femme) en a raffolé, positivement. Conquis par la délicatesse, la fragilité du bonhomme, mais son élégance aussi à poser ses phrases d’amour au cœur même du micro, comme un soupir de désir.

Les amateurs de jazz, quant à eux, ont purement et simplement voué aux gémonies cette « voix de fiotte » (comme on disait délicatement dans les magazines de l’époque), arachnéenne et en suspension, pour eux aux antipodes de ce que doit être un jazz tranché, vif et implacable. Il est pourtant surprenant que les auditeurs soient surpris : après tout, Chet Baker, alors nouvelle petite merveille de la trompette, jeune homme de vingt-quatre ans s’essayant pour la première fois au chant, module exactement de la même manière qu’il pratique son instrument : avec un sens inouï de l’espace et dans la brillance d’un vibrato en liberté.

Beaucoup de sucre et de chantilly, donc, mais les copains réquisitionnés pour l’occasion (trois batteurs, deux contrebassistes et, surtout, le pianiste Russ Freeman) semblent parfaitement s’amuser à créer la plus pertinente ambiance de jazz West Coast de l’époque. Et si vous vous voulez entendre la plus belle version de « My Funny Valentine » jamais enregistrée (même les créateurs Lorenz Hart et Richard Rodgers ne se rêvaient pas telle soierie), c’est ici que cela se passe.


© Christian Larrède / Music-Story

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Chet Baker

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Chet Baker, ange et démon

Le trompettiste tourmenté à la vie agitée aura signé une des œuvres les plus à part de l’histoire du jazz. Comme une bulle de mélancolie. Comme un songe sans fin, perpétuellement rappelé à l’ordre par l’addiction aux paradis artificiels. Il était une fois l’ange anthracite du jazz...

Bossa-nova, la vague éternelle

Depuis sa création à la fin des années 1950, la bossa-nova est devenue un ingrédient indispensable à la riche palette musicale brésilienne. Cette musique au fort pouvoir évocateur a conquis des artistes du monde entier et révélé des musiciens de premier ordre dont les compositions sont devenues des classiques.

Chris Connor, une voix oubliée

Et si la plus grande chanteuse du jazz cool, c’était elle ? Presque dix ans après sa disparition, Chris Connor reste l’une des voix les plus sensuelles de sa génération. Comme quoi, il n’y a pas qu’Anita O’Day et June Christy dans la vie…

Dans l'actualité...