Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ahmad Jamal - Ballades

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Ballades

Ahmad Jamal

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

A 89 ans, Ahmad Jamal enregistre toujours. Il n’a plus rien à prouver. Guère besoin non plus d’étoffer sa discographie déjà pantagruélique de plus de 70 albums. Mais il grave dans la cire, régulièrement, la musique de son piano plus ample que jamais. Une petite musique inouïe, épurée et rythmée, qui a influencé des hordes de jazzmen. Comme son titre l’indique, le ton de Ballades (en français) est sans équivoque. Avec son fidèle bassiste James Cammack sur trois titres, Jamal réunit ici 10 pièces qu’il interprète en solitaire. Certaines sont même liées à son ADN comme le fameux Poinciana, qui ouvrait en 1958 son non moins fameux Live at the Pershing, et sur lequel il trouve toujours et encore de belles choses à raconter. Avec l’âge (dont aucun stigmate n’orne ses doigts), cette beauté est de plus en plus directe. Et sur Emily de Johnny Mandel, un thème cher à Bill Evans, le pianiste de Pittsburgh atteint de nouveaux sommets d’épure ; et de justesse. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Ballades

Ahmad Jamal

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Marseille
00:04:55

Ahmad Jamal, Composer, Artist, MainArtist - Vincent Mahey, Mixer - Mayah Publishing,Inc., BMI, MusicPublisher

2019 JAZZ VILLAGE 2019 JAZZ VILLAGE

2
Because I Love You
00:06:00

Ahmad Jamal, Composer, Artist, MainArtist - Vincent Mahey, Mixer - Mayah Publishing,Inc., BMI, MusicPublisher

2019 JAZZ VILLAGE 2019 JAZZ VILLAGE

3
I Should Care
00:03:24

Cahn, Composer - Ahmad Jamal, Artist, MainArtist - Weston, Composer - Stordahl, Composer - Vincent Mahey, Mixer - Warner/Chappell Music,Inc., Hanover Music Corp., MusicPublisher

2019 JAZZ VILLAGE 2019 JAZZ VILLAGE

4
Poinciana
00:04:28

Simon, Composer - Bernier, Composer - Ahmad Jamal, Artist, MainArtist - Vincent Mahey, Mixer - Warner/Chappell Music,Inc, MusicPublisher

2019 JAZZ VILLAGE 2019 JAZZ VILLAGE

5
Land of Dreams
00:02:15

Norman Gimbel, Composer - Ahmad Jamal, Artist, MainArtist - Eddie Heywood, Composer - Vincent Mahey, Mixer - Meriden Music Corp., MusicPublisher

2019 JAZZ VILLAGE 2019 JAZZ VILLAGE

6
What's New
00:04:52

Johnny Burke, Composer - Bob Haggart, Composer - Ahmad Jamal, Artist, MainArtist - REGANESQUE MUSIC COMPANY, MusicPublisher - Vincent Mahey, Mixer

2019 JAZZ VILLAGE 2019 JAZZ VILLAGE

7
So Rare
00:03:04

Ahmad Jamal, Artist, MainArtist - Vincent Mahey, Mixer - Herst & Sharpe, Composer - Sherman- Clay-Co., MusicPublisher

2019 JAZZ VILLAGE 2019 JAZZ VILLAGE

8
Whisperings
00:03:29

Ahmad Jamal, Composer, Artist, MainArtist - Vincent Mahey, Mixer - Mayah Publishing, Inc., MusicPublisher

2019 JAZZ VILLAGE 2019 JAZZ VILLAGE

9
Spring is Here / Your Story
00:05:00

Bill Evans, Composer - Ahmad Jamal, Artist, MainArtist - RODGERS & HART, Composer - Vincent Mahey, Mixer - EMI Robbins Catalog,Inc. - TRO-The Richmond Organization, MusicPublisher

2019 JAZZ VILLAGE 2019 JAZZ VILLAGE

10
Emily
00:04:20

Johnny Mercer, Composer - JOHNNY MANDEL, Composer - Ahmad Jamal, Artist, MainArtist - Vincent Mahey, Mixer - EMI Miller Catalog,Inc., MusicPublisher

2019 JAZZ VILLAGE 2019 JAZZ VILLAGE

Descriptif de l'album

A 89 ans, Ahmad Jamal enregistre toujours. Il n’a plus rien à prouver. Guère besoin non plus d’étoffer sa discographie déjà pantagruélique de plus de 70 albums. Mais il grave dans la cire, régulièrement, la musique de son piano plus ample que jamais. Une petite musique inouïe, épurée et rythmée, qui a influencé des hordes de jazzmen. Comme son titre l’indique, le ton de Ballades (en français) est sans équivoque. Avec son fidèle bassiste James Cammack sur trois titres, Jamal réunit ici 10 pièces qu’il interprète en solitaire. Certaines sont même liées à son ADN comme le fameux Poinciana, qui ouvrait en 1958 son non moins fameux Live at the Pershing, et sur lequel il trouve toujours et encore de belles choses à raconter. Avec l’âge (dont aucun stigmate n’orne ses doigts), cette beauté est de plus en plus directe. Et sur Emily de Johnny Mandel, un thème cher à Bill Evans, le pianiste de Pittsburgh atteint de nouveaux sommets d’épure ; et de justesse. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Blue Train John Coltrane
A Love Supreme John Coltrane
Moanin' Art Blakey & The Jazz Messengers
À découvrir également
Par Ahmad Jamal

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

La nouvelle scène jazz anglaise en 10 albums

Hard bop ou hip-hop, free ou groovy, électro ou calypso, expérimentale ou caribéenne, la scène jazz britannique contemporaine regorge d’aventuriers aux oreilles bien ouvertes. Des musiciens connaissant leurs classiques qu’ils embarquent sur tous les types de terrains possibles et dont voici 10 albums symbolisant l’éclectisme salvateur.

Le quartet américain de Keith Jarrett

Au début de sa dense carrière, Keith Jarrett passa sept années à expérimenter comme jamais à la tête de son quartet américain. Avec Charlie Haden, Paul Motian et Dewey Redman, le pianiste dirigera, entre 1971 et 1976, une sorte de laboratoire fou dans lequel se caramboleront hard bop, free-jazz, world et avant-garde. Une parenthèse spontanée à redécouvrir.

Dans l'actualité...