Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

AC/DC - Back In Black

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Back In Black

AC/DC

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Lorsqu’en février 1980, Bon Scott, ivre comme jamais, meurt étouffé dans son vomi, personne ne mise un kopeck sur une quelconque suite de l’aventure AC/DC. Pourtant, le gang australo-britannique embauche un remplaçant à leur mythique chanteur. Brian Johnson, échappé du groupe Geordie, relève le défi en imposant un style puissant, éloigné de celui de son prédécesseur en se positionnant vocalement nettement plus dans les aigus. Avec sa mythique pochette noire de deuil, ce Back in Black, acte de naissance du nouvel AC/DC, aligne des compositions imparables, A la guitare, les frères Young – Malcolm et sa Gretsch, Angus et son indéboulonnable Gibson SG – rivalisent de génie aussi bien dans l’efficacité des riffs basiques et épurés que dans les solos (notamment sur Back in Black et You Shook Me All Night Long), faisant du pur AC/DC quand il faut (What Do You Do for Money Honey) mais aussi du boogie graisseux tendance ZZ Top (Have a Drink on Me), du hard théâtral à la Led Zep (Shake a Leg) sans oublier l’allégeance de rigueur au Dieu blues (Rock and Roll Ain't Noise Pollution). Cliff Williams et Phil Rudd finissent le travail en construisant le socle en béton armé d’une rythmique efficace, à défaut d’être d’une grande finesse… A la sortie de Back in Black le 25 juillet 1980, les fans s’étriperont, sans surprise, sur le cas Brian Johnson. Fallait-il continuer sans Bon Scott ? Le succès du disque et de la tournée mondiale qui suivra calmera vite un débat qui n'a plus lieu d'être. Avec ses 50 millions d'unités, ce sera surtout le deuxième album le plus vendu de tous les temps, juste derrière un certain Thriller de Michael Jackson… © Marc Zisman/Qobuz.

Plus d'informations

Back In Black

AC/DC

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Hells Bells
00:05:12

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Brian Johnson, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1980 Leidseplein Presse B.V.

2
Shoot to Thrill
00:05:18

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Brian Johnson, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1980 Leidseplein Presse B.V.

3
What Do You Do for Money Honey
00:03:35

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Brian Johnson, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1980 Leidseplein Presse B.V.

4
Givin the Dog a Bone
00:03:32

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Brian Johnson, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1980 Leidseplein Presse B.V.

5
Let Me Put My Love Into You
00:04:16

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Brian Johnson, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1980 Leidseplein Presse B.V.

6
Back In Black
00:04:16

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Brian Johnson, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1980 Leidseplein Presse B.V.

7
You Shook Me All Night Long
00:03:30

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Brian Johnson, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1980 Leidseplein Presse B.V.

8
Have a Drink on Me
00:03:59

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Brian Johnson, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1980 Leidseplein Presse B.V.

9
Shake a Leg
00:04:06

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Brian Johnson, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1980 Leidseplein Presse B.V.

10
Rock and Roll Ain't Noise Pollution
00:04:15

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Brian Johnson, Composer, Lyricist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1980 Leidseplein Presse B.V.

Descriptif de l'album

Lorsqu’en février 1980, Bon Scott, ivre comme jamais, meurt étouffé dans son vomi, personne ne mise un kopeck sur une quelconque suite de l’aventure AC/DC. Pourtant, le gang australo-britannique embauche un remplaçant à leur mythique chanteur. Brian Johnson, échappé du groupe Geordie, relève le défi en imposant un style puissant, éloigné de celui de son prédécesseur en se positionnant vocalement nettement plus dans les aigus. Avec sa mythique pochette noire de deuil, ce Back in Black, acte de naissance du nouvel AC/DC, aligne des compositions imparables, A la guitare, les frères Young – Malcolm et sa Gretsch, Angus et son indéboulonnable Gibson SG – rivalisent de génie aussi bien dans l’efficacité des riffs basiques et épurés que dans les solos (notamment sur Back in Black et You Shook Me All Night Long), faisant du pur AC/DC quand il faut (What Do You Do for Money Honey) mais aussi du boogie graisseux tendance ZZ Top (Have a Drink on Me), du hard théâtral à la Led Zep (Shake a Leg) sans oublier l’allégeance de rigueur au Dieu blues (Rock and Roll Ain't Noise Pollution). Cliff Williams et Phil Rudd finissent le travail en construisant le socle en béton armé d’une rythmique efficace, à défaut d’être d’une grande finesse… A la sortie de Back in Black le 25 juillet 1980, les fans s’étriperont, sans surprise, sur le cas Brian Johnson. Fallait-il continuer sans Bon Scott ? Le succès du disque et de la tournée mondiale qui suivra calmera vite un débat qui n'a plus lieu d'être. Avec ses 50 millions d'unités, ce sera surtout le deuxième album le plus vendu de tous les temps, juste derrière un certain Thriller de Michael Jackson… © Marc Zisman/Qobuz.

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

The Blues And The Abstract Truth

Oliver Nelson

À découvrir également
Par AC/DC

Power Up

AC/DC

Power Up AC/DC

Highway To Hell

AC/DC

The Razors Edge

AC/DC

High Voltage

AC/DC

High Voltage AC/DC

Johnson City 1988

AC/DC

Playlists

Dans la même thématique...

Fortitude

Gojira

Fortitude Gojira

S&M2

Metallica

S&M2 Metallica

Metallica

Metallica

Metallica Metallica

Violence Unimagined

Cannibal Corpse

Violence Unimagined Cannibal Corpse

In Rock

Deep Purple

In Rock Deep Purple
Les Grands Angles...
La révolution des Talking Heads

Quarante ans après, la folie funky du “Remain in Light” de la bande de David Byrne a conservé toute sa force. Ce post-punk cérébral propulsé sur un dancefloor cosmopolite a même nourri l’ADN de milliers de groupes comme LCD Soundsystem, Vampire Weekend ou Arcade Fire. Avec ce 4e album produit par Brian Eno, les Talking Heads ont fait leur révolution. Et celle du rock.

Metallica, le sentier de la gloire

Avec 125 millions d’albums vendus à travers le monde, dont une trentaine de millions pour le “Black Album”, Metallica est l’un des phénomènes pop les plus inattendus des 50 dernières années. Comment un groupe de metal aux chansons structurées de manière aussi alambiquée est-il parvenu à se jucher au niveau des produits de Madonna ou Michael Jackson ? Avec de l’intuition et beaucoup de détermination. Retour aux sources du groupe de metal le plus important de l’histoire.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Dans l'actualité...