Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Vox Luminis - Bach (Heinrich, J. Christoph, J. Michael, J. Sebastian) : Kantaten

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Bach (Heinrich, J. Christoph, J. Michael, J. Sebastian) : Kantaten

Vox Luminis - Lionel Meunier

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Après avoir exploré les motets conservés des ancêtres de Johann Sebastian Bach, Vox Luminis et Lionel Meunier réalisent ici l’enregistrement des compositions vocales sacrées accompagnées d’instruments, des pièces qui s’apparentent encore aux principes du « concert spirituel » (Geistliches Konzert) ou qui, par leur structure en plusieurs parties, peuvent appartenir aux débuts du genre de la cantate sacrée. C’est à travers Johann Sebastian soi-même que l’on doit la connaissance de ses ancêtres musiciens. Vers l’âge de cinquante ans, il éprouve le besoin de collecter et de retracer la généalogie de sa famille, probablement originaire de Hongrie, où le meunier Vitus Bach emportait toujours avec lui un petit cistre pour aller moudre son blé.
Les œuvres de la famille Bach présentées ici représentent les premières cantates sacrées allemandes avec celles de Bruhns, Buxtehude ou Pachelbel. On y entend des œuvres des prédécesseurs pour aboutir à une des premières œuvres similaires de Johann Sebastian, sa cantate Christ lag in Todesbanden BWV 4, considérée depuis longtemps comme l’une de ses premières compositions dans le genre. Outre la similitude frappante avec la forme de la cantate éponyme de Pachelbel, cette composition contient de très nombreux éléments dont les modèles se trouvent notamment dans les oeuvres de ses ancêtres. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Bach (Heinrich, J. Christoph, J. Michael, J. Sebastian) : Kantaten

Vox Luminis

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Ach bleib bei uns, Herr Jesu Christ
00:06:23

Johann Michael Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist - Philippe Froeliger, MainArtist - Zsuzsi Tóth, MainArtist - Daniel Elgersma, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

2
Die Furcht des Herren
00:07:51

Johann Christoph Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist - Kristen Witmer, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

3
Ich danke dir Gott
00:05:44

Heinrich Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

4
Herr, der König freuet sich
00:05:39

Johann Michael Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

5
Herr, wende dich und sei mir gnädig
00:12:53

Johann Christoph Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist - Stefanie True, MainArtist - Robert Buckland, MainArtist - Sebastian Myrus, MainArtist - Jan Kullmann, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

Christ lag in Todesbanden, BWV 4 (Johann Sebastian Bach)

6
I. Sinfonia
00:01:08

Johann Sebastian Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

7
II. Christ lag in Todesbanden
00:03:58

Johann Sebastian Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

8
III. Den Tod niemand zwingen kunnt
00:03:38

Johann Sebastian Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist - Zsuzsi Tóth, MainArtist - Victoria Cassano, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

9
IV. Jesus Christus, Gottes Sohn
00:02:01

Johann Sebastian Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist - Robert Buckland, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

10
V. Es war ein wunderlicher Krieg
00:02:31

Johann Sebastian Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

11
VI. Hie ist das rechte Osterlamm
00:02:58

Johann Sebastian Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist - Sebastian Myrus, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

12
VII. So feiern wir das hohe Fest
00:01:41

Johann Sebastian Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist - Philippe Froeliger, MainArtist - Zsuzsi Tóth, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

13
VIII. Wie essen und wir leben wohl
00:01:30

Johann Sebastian Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

14
Es erhub sich ein Streit
00:09:12

Johann Christoph Bach, Composer - Vox Luminis, MainArtist - Lionel Meunier, MainArtist

2019 Outhere 2019 Outhere

Descriptif de l'album

Après avoir exploré les motets conservés des ancêtres de Johann Sebastian Bach, Vox Luminis et Lionel Meunier réalisent ici l’enregistrement des compositions vocales sacrées accompagnées d’instruments, des pièces qui s’apparentent encore aux principes du « concert spirituel » (Geistliches Konzert) ou qui, par leur structure en plusieurs parties, peuvent appartenir aux débuts du genre de la cantate sacrée. C’est à travers Johann Sebastian soi-même que l’on doit la connaissance de ses ancêtres musiciens. Vers l’âge de cinquante ans, il éprouve le besoin de collecter et de retracer la généalogie de sa famille, probablement originaire de Hongrie, où le meunier Vitus Bach emportait toujours avec lui un petit cistre pour aller moudre son blé.
Les œuvres de la famille Bach présentées ici représentent les premières cantates sacrées allemandes avec celles de Bruhns, Buxtehude ou Pachelbel. On y entend des œuvres des prédécesseurs pour aboutir à une des premières œuvres similaires de Johann Sebastian, sa cantate Christ lag in Todesbanden BWV 4, considérée depuis longtemps comme l’une de ses premières compositions dans le genre. Outre la similitude frappante avec la forme de la cantate éponyme de Pachelbel, cette composition contient de très nombreux éléments dont les modèles se trouvent notamment dans les oeuvres de ses ancêtres. © François Hudry/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Vox Luminis

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Giovanni Antonini & Il Giardino Armonico, la liberté retrouvée

A la tête de l’ensemble Il Giardino Armonico, qu’il a fondé avec Luca Pianca en 1985, Giovanni Antonini a commencé l’enregistrement des 107 symphonies de Joseph Haydn. Cette monumentale entreprise en est actuellement à son 8e volume et s’achèvera en 2032, à l’occasion des 300 ans de la naissance du Père de la symphonie. Retour sur le parcours de l’audacieux chef milanais.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Dans l'actualité...