Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nicolas Michaux - Amour Colère

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Amour Colère

Nicolas Michaux

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

Sous son nom passe-partout, Nicolas Michaux assemblent des chansons particulières. Après la dissolution de son groupe Eté 67, il sort en solitaire chez Tôt ou Tard A la vie, à la mort, qui déjà fait transparaître une certaine passion pour la grâce au présent. Titré Amour colère et passé sous son propre étendards via le label collectif Capitane Records, ce second album développe à travers cette dualité sentimentale son regard sur la vie courante. Comme sur Cancer, où le Belge qui partage sa vie entre Bruxelles et l’île de Samsø au Danemark, joue adroitement sur les mots pour mieux cerner la maladie. C’est écrit au cordeau, en français et anglais, puisque Michaux verse dans les deux avec une poésie légère, jamais caricaturale ou boursouflée. On pense à Bashung dans la diction et la voix, pataude, qui traîne, mélancolique, jamais conquérante mais toujours simple. Le fond calque la forme. Eclectique mais brillamment homogène, ces dix morceaux font s’accorder chanson française nonchalante (A nouveau), pop romantique (Amour colère, Nos retrouvailles) ou tonique (Parrots, dont le clip vaut son pesant d’or), post-punk romantique (Every Word, Harvesters) et même glam rock à la T-Rex sur Factory. L’enregistrement sonne maison, mais offre la générosité de l’instantané plutôt que le défaut de paraître mal fait. En somme, Michaux s’écoute inlassablement, encore et encore. Surtout, cela fait un bien fou d’entendre la langue si bien habillée. Enorme coup de cœur. © Charlotte Saintoin/Qobuz

Plus d'informations

Amour Colère

Nicolas Michaux

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Harvesters
00:03:03

Nicolas Michaux, Composer, Lyricist, MainArtist

2020 Capitane Records 2020 Capitane Records

2
A nouveau
00:04:43

Nicolas Michaux, Composer, Lyricist, MainArtist - Capitane Records, Producer

2020 Capitane Records 2020 Capitane Records

3
Enemies
00:04:24

Nicolas Michaux, Composer, Lyricist, MainArtist - Capitane Records, Producer

2020 Capitane Records 2020 Capitane Records

4
Parrot
00:03:39

Nicolas Michaux, Composer, Lyricist, MainArtist

2020 Capitane Records 2020 Capitane Records

5
Amour colère
00:03:56

Nicolas Michaux, Composer, MainArtist - Capitane Records, Producer

2020 Capitane Records 2020 Capitane Records

6
Une seconde chance
00:03:25

Nicolas Michaux, Composer, Lyricist, MainArtist - Capitane Records, Producer

2020 Capitane Records 2020 Capitane Records

7
Factory Town
00:03:58

Nicolas Michaux, Composer, Lyricist, MainArtist - Capitane Records, Producer

2020 Capitane Records 2020 Capitane Records

8
Cancer
00:03:39

Nicolas Michaux, Composer, Lyricist, MainArtist - Capitane Records, Producer

2020 Capitane Records 2020 Capitane Records

9
Nos retrouvailles
00:03:28

Nicolas Michaux, Composer, Lyricist, MainArtist

2020 Capitane Records 2020 Capitane Records

10
Every Word
00:02:42

Nicolas Michaux, Composer, Lyricist, MainArtist - Capitane Records, Producer

2020 Capitane Records 2020 Capitane Records

Descriptif de l'album

Sous son nom passe-partout, Nicolas Michaux assemblent des chansons particulières. Après la dissolution de son groupe Eté 67, il sort en solitaire chez Tôt ou Tard A la vie, à la mort, qui déjà fait transparaître une certaine passion pour la grâce au présent. Titré Amour colère et passé sous son propre étendards via le label collectif Capitane Records, ce second album développe à travers cette dualité sentimentale son regard sur la vie courante. Comme sur Cancer, où le Belge qui partage sa vie entre Bruxelles et l’île de Samsø au Danemark, joue adroitement sur les mots pour mieux cerner la maladie. C’est écrit au cordeau, en français et anglais, puisque Michaux verse dans les deux avec une poésie légère, jamais caricaturale ou boursouflée. On pense à Bashung dans la diction et la voix, pataude, qui traîne, mélancolique, jamais conquérante mais toujours simple. Le fond calque la forme. Eclectique mais brillamment homogène, ces dix morceaux font s’accorder chanson française nonchalante (A nouveau), pop romantique (Amour colère, Nos retrouvailles) ou tonique (Parrots, dont le clip vaut son pesant d’or), post-punk romantique (Every Word, Harvesters) et même glam rock à la T-Rex sur Factory. L’enregistrement sonne maison, mais offre la générosité de l’instantané plutôt que le défaut de paraître mal fait. En somme, Michaux s’écoute inlassablement, encore et encore. Surtout, cela fait un bien fou d’entendre la langue si bien habillée. Enorme coup de cœur. © Charlotte Saintoin/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Nicolas Michaux
À la vie, à la mort Nicolas Michaux
Parrot Nicolas Michaux
Harvesters Nicolas Michaux
Nicolas Michaux Nicolas Michaux
Enemies Nicolas Michaux

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Nick Cave, mauvaise graine de star

Nick Cave et ses Bad Seeds restent l’une des aventures les plus prolifiques de l’ère postpunk. Dès la fin des années 80, le magnétisme caverneux du chanteur australien atteignait un certain paroxysme, entre reprises furibardes, ballades au piano et rock’n’roll en sueur. Au fil des ans, le Cave s’est fait de plus en plus crooner, entre un Frank Sinatra punk et un Johnny Cash austère...

Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Ian Curtis, poète industriel et universel

Le suicide du chanteur de Joy Division il y a tout juste quarante ans continue de hanter le post-punk et la new wave comme l’histoire du rock tout entière. En seulement deux albums, le groupe culte de Manchester a rendu magnifiques la grisaille, la dépression et l’industrialisation urbaine grâce à son leader charismatique, toujours aussi influent aujourd’hui.

Dans l'actualité...