Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Serge Gainsbourg - A La Maison de la Radio

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

A La Maison de la Radio

Serge Gainsbourg

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

En 1964 et 1966, Serge Gainsbourg est l’invité de la Maison de la Radio pour deux concerts qui marquent en quelque sorte de le point final de ce qu’il appelait lui-même sa « période bleue » - entre chanson « rive gauche », influences du jazz et rythmes exotiques. Passant sans crier gare du cynisme le plus mordant à l’émotion la plus vibrante, seul au piano ou accompagné d’une guitare et d’une contrebasse, Gainsbourg offre au public un magnifique condensé de la première décennie de sa carrière. Si des chansons comme Elaeudanla teïtéïa ou Ces petits rien sont très proches des arrangements gravés sur disque (signés Alain Goraguer), on sera surpris d’entendre Les Goémons ou La Javanaise dans des versions plus dépouillées, renforçant la mélancolie des textes et des mélodies. Idem pour Intoxicated man, où le piano solo donne un aspect particulièrement glaçant à ce portrait sublime d’un alcoolique désabusé. Certes Gainsbourg n’est alors pas aussi à l’aise sur scène que lors des shows mémorables qu’il donnera dans les années 1980, mais c’est précisément cette gracieuse gaucherie qui donne tout son charme à ces deux live intimistes. ©Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'informations

A La Maison de la Radio

Serge Gainsbourg

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Le rock de nerval
00:01:37

Serge Gainsbourg, Composer, MainArtist

2020 INA 2020 INA

2
Le Recette de l'Amour Fou
00:01:53

Serge Gainsbourg, Composer, MainArtist

2020 INA 2020 INA

3
Les Goémons
00:02:12

Serge Gainsbourg, Composer, MainArtist

2020 INA 2020 INA

4
La javanaise
00:02:19

Serge Gainsbourg, Composer, MainArtist

2020 INA 2020 INA

5
Le Talkie Walkie
00:02:23

Serge Gainsbourg, Composer, MainArtist

2020 INA 2020 INA

6
Elaeudanla Téïtéïa
00:01:45

Serge Gainsbourg, Composer, MainArtist

2020 INA 2020 INA

7
Intoxicated Man
00:01:56

Serge Gainsbourg, Composer, MainArtist

2020 INA 2020 INA

8
Ces Petits Riens
00:02:18

Serge Gainsbourg, Composer, MainArtist

2020 INA 2020 INA

Descriptif de l'album

En 1964 et 1966, Serge Gainsbourg est l’invité de la Maison de la Radio pour deux concerts qui marquent en quelque sorte de le point final de ce qu’il appelait lui-même sa « période bleue » - entre chanson « rive gauche », influences du jazz et rythmes exotiques. Passant sans crier gare du cynisme le plus mordant à l’émotion la plus vibrante, seul au piano ou accompagné d’une guitare et d’une contrebasse, Gainsbourg offre au public un magnifique condensé de la première décennie de sa carrière. Si des chansons comme Elaeudanla teïtéïa ou Ces petits rien sont très proches des arrangements gravés sur disque (signés Alain Goraguer), on sera surpris d’entendre Les Goémons ou La Javanaise dans des versions plus dépouillées, renforçant la mélancolie des textes et des mélodies. Idem pour Intoxicated man, où le piano solo donne un aspect particulièrement glaçant à ce portrait sublime d’un alcoolique désabusé. Certes Gainsbourg n’est alors pas aussi à l’aise sur scène que lors des shows mémorables qu’il donnera dans les années 1980, mais c’est précisément cette gracieuse gaucherie qui donne tout son charme à ces deux live intimistes. ©Nicolas Magenham/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
ARTEMIS Artemis
A Love Supreme John Coltrane
Ballads John Coltrane
À découvrir également
Par Serge Gainsbourg

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Melody Nelson vue de l’intérieur

Le 2 avril 2018, Serge Gainsbourg aurait eu 90 ans. L’occasion de revenir sur la conception et la carrière atypiques d’un de ses plus grands albums, « Histoire de Melody Nelson », conçu avec son complice Jean-Claude Vannier au tout début des années 70.

Le musée imaginaire de Christophe

Au fil de sa carrière, Christophe, qui a nous a quittés le 16 avril dernier, s’est construit une sorte de petit musée intérieur, étincelant et hors d’âge, dans lequel il errait la nuit. Entre l’amour de la musique et la cinéphilie, Christophe y dévoile ses fétiches, ses obsessions, ses passions, sans jamais perdre de vue son émerveillement enfantin.

Bashung, les pensées d'Alain

Il malaxait les mots et les lettres, hypnotisait l’érudit comme le néophyte, touchait la plèbe comme les experts. Du rock ? De la chanson ? Juste du Bashung !

Dans l'actualité...