Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

22052 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Classique et 24 bits / 96 kHz - Stereo
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - À paraître le 29 novembre 2019 | Rubicon Classics

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - À paraître le 29 novembre 2019 | Paraty

Hi-Res Livret
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Musique de chambre - À paraître le 29 novembre 2019 | Signum Classics

Hi-Res Livret
HI-RES10,49 €
CD6,99 €
Two

Électronique ou concrète - À paraître le 29 novembre 2019 | Editions Mego

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique symphonique - À paraître le 22 novembre 2019 | Onyx Classics

Hi-Res Livret
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | harmonia mundi

Hi-Res Livret
HI-RES26,99 €
CD17,99 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | TRPTK

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES23,99 €
CD15,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - À paraître le 22 novembre 2019 | SKANI

Hi-Res Livret
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Musique de chambre - À paraître le 22 novembre 2019 | Claves Records

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Musique de chambre - À paraître le 22 novembre 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
L’orchestre symphonique de Malmö et son chef Jun Markl défendent un répertoire qu’on n’entend peu en concert, en particulier la musique française du tournant des XIXe et XXe siècles. Après Albéric Magnard (Bis en 1999 et 2000), Vincent d’Indy (Naxos, 2019), ils publient un disque Camille Saint-Saëns (pour Naxos de nouveau). Globe-trotteur infatigable, Saint-Saëns épice sa musique d’effets qui fabriquent autant de décors sonores. À rebours de la Louise de Gustave Charpentier ou du Pelléas de Debussy, Les Barbares de Saint-Saëns (créées en 1901) sont un nouvel exemple de la plus pure tradition lyrique française. La richesse harmonique de cette partition, sa générosité mélodique et l’opulence de son orchestration n’inventent pas un nouveau langage. C’est en effet dans les vieux pots que Saint-Saëns fait la meilleure soupe ! Pourtant, malgré l’anachronisme esthétique de cette œuvre mais aussi celui d’Ascanio, de La Princesse jaune, de la Jota aragonesa, d’Andromaque et de l'Ouverture d'un opéra-comique inachevé, on savoure chaque note. Le programme, qui rassemble les pages orchestrales de ces partitions (ballet, opéra et autre tragédie lyrique), permet à l’orchestre symphonique de Malmö de donner la pleine mesure de ses couleurs : somptueuses cordes, rehaussées de harpe, et irrésistible harmonie sonnent tel un seul super-musicien. Jun Markl sculpte en effet le MSO dans un souci d’homogénéité – la prise de son va également dans ce sens – mettant ainsi en valeur la puissante dimension lyrique de ce répertoire. Cet album est aussi un nécessaire et passionnant témoignage du génie français de l’orchestration. © Elsa Siffert/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | deutsche harmonia mundi

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Onyx Classics

Hi-Res Livret
Conscient de la formation du public de demain, le chef d’orchestre danois Thomas Dausgaard accorde une grande importance au rôle que peut jouer la musique auprès de la jeunesse. À ce titre, il collabore avec des orchestres de jeunes tels que l’Institut Baccarelli au Brésil, le Toronto Youth Symphony et l’Australian Youth Orchestra. Ce chef d’orchestre singulier est un véritable électron libre dans le monde souvent conventionnel de la musique classique. Sa curiosité dépasse largement les frontières de la musique. Il est notamment fasciné par les modes de vie des cultures lointaines ; il a visité des tribus de chasseurs de têtes à Bornéo, fait du bénévolat dans une ferme en Chine et vécu avec des villageois sur une île reculée du Pacifique sud. La création musicale des pays du Nord de l’Europe, d’une richesse absolue et trop méconnue, trouve en Thomas Dausgaard un ambassadeur propre à la faire rayonner. Il est également le chef de l’Orchestre de la BBC d’Écosse et directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Seattle où son approche très personnelle de la programmation est vivement appréciée. C’est avec son orchestre écossais que Thomas Dausgaard propose ici l’alpha et l’oméga de l’œuvre symphonique de Béla Bartók avec l’exubérante Suite n° 1, œuvre de jeunesse et première partition pour orchestre du compositeur, enregistrée pour la première fois dans sa version originale non coupée et non retouchée. Mais le plat de résistance est une splendide version du Concerto pour orchestre. Timbres charnus, rythmes vigoureux, construction rigoureuse, nimbés d’un enchantement un peu magique et mystérieux. Et ce n’est que le début de notre bonheur puisque nous sommes ici en présence du premier volume d’une anthologie à venir des œuvres majeures de Bartók. © François Hudry/Qobuz
HI-RES1,39 €
CD1,07 €

Classique - Paru le 13 novembre 2019 | Art-Pège

Hi-Res