Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

248 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Johannes Brahms et 10,00 € à 20,00 €
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - À paraître le 29 novembre 2019 | La Dolce Volta

Hi-Res Livret
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 15 novembre 2019 | Mirare

Hi-Res Livret
C’est l’histoire romantique d’une amitié amoureuse à trois qui nous est ici contée en musique. On sait que le jeune Brahms, beau comme un astre, a fait une irruption très remarquée au sein du couple Schumann. « Arrivée de Brahms, un génie ! », note Robert dans son journal intime avec une extraordinaire intuition. La suite est racontée par Shuichi Okada au violon et Clément Lefebvre au piano, deux jeunes musiciens du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, coproducteur du présent, où ils tissent adroitement les liens entre les trois personnages. La Première Sonate en la mineur, Op. 105 de Schumann ouvre les feux, suivie par deux extraits de la fameuse Sonate F-A-E, composée par Schumann, Brahms et Dietrich, ce dernier étant malheureusement systématiquement laissé de côté par les violonistes. Prise en étau entre les deux hommes qui l’aiment, voici Clara avec ses Trois Romances, Op. 22 qui précèdent la très mélancolique Sonate n° 1, Op. 78, « Regen-Sonate » de Brahms. La musique réunie ici dit mieux que des mots combien les trois compositeurs se répondent et se fécondent en une sorte de langage commun, celui des élans du cœur, de l’effusion des sentiments et des non-dits. © François Hudry/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Pop - Paru le 15 novembre 2019 | Los Paraisos Desiertos

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 1 novembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 1 novembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 1 novembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 novembre 2019 | Challenge Classics

Hi-Res
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 25 octobre 2019 | Alpha

Hi-Res Livret
Après la parution (2018) d’une somptueuse interprétation du Deuxième Concerto captée en concert à Tokyo en 2009, revoici le grand pianiste Nelson Goerner dans Brahms, un récital où éclatent sa sonorité de miel et une technique lui permettant de tout oser. Dès les mesures introductives de la très symphonique Sonate en fa mineur, Op. 5 on comprend qu'on est en présence d’une version d’exception grâce à une construction rigoureuse dans son architecture et dans ses plans sonores. Le reste de cette œuvre de jeunesse vient confirmer la première impression par son mélange d’intériorité et de santé conquérante. Dans les deux cahiers des Variations sur un thème de Paganini, Op. 35, si redoutés des pianistes, Brahms déploie une intense exigence digitale mettant à l’épreuve les interprètes les plus chevronnés. Issu de la même école pianistique argentine que son amie Martha Argerich qui l’a découvert lorsqu’il était encore un adolescent, Nelson Goerner se joue des nombreuses embûches d’une partition qu’il conçoit comme un jeu aux multiples facettes, exaltant une sonorité tantôt sombre, tantôt soyeuse, d’une puissance fascinante. Dommage qu’un léger bruit de pédale (entre autres dans les Variations 11 et 12 du Premier Cahier) vienne parfois parasiter une prise de son par ailleurs fort réussie. © François Hudry/Qobuz
HI-RES23,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 25 octobre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 18 octobre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES17,99 €
CD12,99 €

Classique - Paru le 18 octobre 2019 | Myrios Classics

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 11 octobre 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 11 octobre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 4 octobre 2019 | RCA Red Seal

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 4 octobre 2019 | RCA Red Seal

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 27 septembre 2019 | Chandos

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 13 septembre 2019 | Avanticlassic

Hi-Res Livret
Pour certains, Evgeni Bozhanov est l’un des pianistes les plus extraordinaires de la nouvelle génération. Il reste un peu avare en parutions discographiques. Un récital Chopin avait paru sur Fuga Libera, dans le sillage de ses Prix aux Concours Reine Elisabeth de Bruxelles et Chopin de Varsovie en 2010, avant qu’il n’autorise en 2012 la parution d’un magnifique récital à Varsovie, original et inspiré, d’une beauté de son inouïe. À l’été 2018 paraît un étonnant doublé Mozart-Chostakovitch où il interprète deux concertos avec l’Orchestre de chambre du Symphonique de la Radio Bavaroise dirigé par Radoslaw Szulc. Evgeni Bozhanov a son propre monde d’interprète, ses visions poétiques peuvent déstabiliser, par leurs audaces voire leurs excès. Ici, le pianiste bulgare nous convie à un voyage au cœur du romantisme musical, avec ce superbe programme composé de transcriptions de pages célèbres de Brahms (Poco Allegretto de la Troisième Symphonie, Op. 90, Andante sostenuto de la Première Symphonie, Op. 68) et Richard Strauss (la fameuse mélodie Morgen prisée de tant de sopranos) qui entourent la dernière sonate de Schubert, en si bémol majeur (D. 960), très enregistrée depuis quelques années par les pianistes de la nouvelle génération. Dans le chef-d’œuvre tardif de Schubert, Evgeni Bozhanov est moins singulier qu’on n’aurait pu penser. Il en offre une interprétation très douce, tendre. Evgeni Bozhanov a-t-il signé un partenariat avec la maison belge Avanti Classic, dans le sillage de sa participation au dernier festival hambourgeois de Martha Argerich ? Il serait temps. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Messes, Passions, Requiems - Paru le 6 septembre 2019 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Achevé en 1868, ce Requiem de Brahms se nourrit de l’héritage des anciens, Heinrich Schütz et Jean-Sébastien Bach. Composé sur des extraits de la Bible en allemand, il s’éloigne délibérément des modèles de la liturgie catholique et impose une douloureuse et consolante méditation sur les fins dernières, à la manière d’une poignante et grandiose berceuse funèbre. © harmonia mundi
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 6 septembre 2019 | Le Palais des Dégustateurs

Hi-Res Livret
Après un éblouissant coffret dédié à Debussy et salué par un Choc de la revue Classica, le Label Le Palais des Dégustateurs et Boris Berman poursuivent leur collaboration et proposent un nouveau projet discographique de référence avec les Klavierstucke de Brahms enregistrés à la Goillotte du Domaine de La Romanée Conti. Un lieu mythique pour une interprétation de légende.