Les débats sur l'avenir du spectacle vivant avec les professionnels du secteur et les collectivités locales débuteront le 11 février et non le 1er.

Les Entretiens de Valois, promis par Christine Albanel pour discuter de l'avenir du spectacle vivant avec les professionnels du secteur et les collectivités locales, débuteront le 11 février et non le 1er, a annoncé lundi 28 janvier le Ministère de la Culture.

Christine Albanel doit en effet participer vendredi 1er février à un séminaire gouvernemental sur le rapport de la commission présidée par Jacques Attali, a précisé à l'AFP l'entourage de la ministre.

« Cela l'empêchait d'assister à l'intégralité des débats de ces premiers Entretiens de Valois, or elle tient à les mener du début à la fin », a-t-on ajouté de même source. Les milieux du spectacle vivant (musique, théâtre, danse...) s'alarment depuis plusieurs mois du budget de leur ministère de tutelle pour 2008, jugé insuffisant (environ 640 millions d'euros pour la création). En décembre, la Ministre de la Culture a tenté d'apaiser les tensions en annonçant une double rallonge budgétaire (34,8 millions d'euros pour la création et 4,07 millions d'euros pour les établissements supérieurs de la culture). Elle a aussi dit sa préférence pour des Entretiens de Valois consacrés au spectacle vivant, en réponse au «Grenelle de la culture» demandé par les professionnels. Le ministère, situé rue de Valois, entend engager lors de ces Entretiens, prévus pour durer jusqu'au début du mois de juin, un « mouvement de réflexion et de réforme » du secteur du spectacle vivant avec les organisations professionnelles et les collectivités locales.

Christine Albanel a évoqué cinq grands axes de travail : l'amélioration des outils statistiques pour mieux observer le secteur, l'examen des différents labels (scènes nationales, conventionnées, etc.), la généralisation des contrats d'objectifs dans toutes les structures subventionnées, la révision des systèmes d'aide à la production et à la diffusion ainsi que la valorisation de la dimension européenne de la création.