Catégories :

Les albums

HI-RES17,49 €
CD13,99 €

Électronique - À paraître le 26 juin 2020 | XL Recordings

Hi-Res
CD13,99 €

Électronique - À paraître le 26 juin 2020 | XL Recordings

HI-RES1,99 €
CD1,49 €

Électronique - Paru le 20 mai 2020 | XL Recordings

Hi-Res
CD1,49 €

Électronique - Paru le 20 mai 2020 | XL Recordings

CD20,99 €

Électronique - Paru le 6 mai 2020 | XL Recordings

CD13,99 €

Électronique - Paru le 6 mai 2020 | XL Recordings

HI-RES1,99 €
CD1,49 €

Électronique - Paru le 30 avril 2020 | XL Recordings

Hi-Res
CD1,49 €

Électronique - Paru le 30 avril 2020 | XL Recordings

CD13,99 €

Électronique - Paru le 22 avril 2020 | XL Recordings

CD20,99 €

Électronique - Paru le 22 avril 2020 | XL Recordings

CD13,99 €

Électronique - Paru le 3 avril 2020 | XL Recordings

Faiseur de miracles à la tête de XL Recordings, l’un des labels indépendants les plus importants d’Angleterre (et probablement du monde), signant les White Stripes, Thom Yorke, Dizzee Rascal, The Prodigy, Adele ou The xx, Richard Russell s’est lancé dans l’arène en 2017 avec le projet Everything Is Recorded. S’il n’est pas vraiment un débutant dans la production (il était parti enregistrer le dernier album de Gil Scott Heron I'm New Here en 2010, et a bossé avec Bobby Womack et Damon Albarn), le premier jet (Everything Is Recorded) avait fait un carton immédiat entre future R&B, modern soul et hip-hop, avec des featurings de luxe comme Sampha, Ibey ou Kamasi Washington, réunis sur le hit Mountains of Gold, basé sur le riff ultrasamplé du Nightclubbing de Grace Jones.Et comme on ne se refait jamais vraiment, Russell fait briller les autres sur ce second essai, enregistré lui aussi dans son studio de West London, en compagnie notamment d’Infinite Coles, le fils de Ghostface Killah (du Wu-Tang Clan), déjà présent sur le premier album, et d’un chanteur du quartier repéré sur SoundCloud, Berwyn. Ces deux-là se taillent la part du lion sur ce disque nostalgique des sorties du vendredi soir, où l’on retrouve également la rappeuse d’origine nigériane Flohio, révélation de la scène londonienne, sur le beat hybride hip-hop/reggae de I Dont Want This Feeling to Stop, tandis que Russell, DJ de hip-hop dans les 80’s, fait chauffer le sampleur en piochant chez Tangerine Dream, Dozier de Holland-Dozier-Holland (Pretending Nothings Wrong) ou Burt Bacharach (sur le mutant Caviar, avec Ghostface Killah). La puissance, et la maîtrise. © Smaël Bouaici/Qobuz
CD1,49 €

Électronique - Paru le 3 avril 2020 | XL Recordings

CD13,99 €

Électronique - Paru le 2 avril 2020 | XL Recordings

CD1,49 €

Électronique - Paru le 31 mars 2020 | XL Recordings

CD1,49 €

Électronique - Paru le 30 mars 2020 | XL Recordings

CD13,99 €

Électronique - Paru le 20 mars 2020 | XL Recordings

CD1,49 €

Électronique - Paru le 16 mars 2020 | XL Recordings

CD1,49 €

Électronique - Paru le 10 mars 2020 | XL Recordings

CD1,49 €

Électronique - Paru le 25 février 2020 | XL Recordings

CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 21 février 2020 | XL Recordings

Cheveux flamboyants, visage anguleux, taches rousses sur peau nacrée, Archie Marshall confirme depuis longtemps l'adage selon lequel l'habit ne fait pas le moine. L'ex-adolescent baryton qui publiait 6 Feet Beneath the Moon en 2013, puis The Ooz en 2017, est désormais père. Pour son troisième album, King Krule, 25 ans maintenant, édulcore sa mélancolie. Le long de 14 pistes où les cuivres dessinent l’intime, le Londonien exilé à la campagne égaye son blues. La voix paniquée d’hier berce (The Dream), se réverbère (Supermarché), légère (Theme for the Cross), adolescente (Please Complete Thee). Aérienne quand il évoque sa fille sur le planant Airport Antenatal Airplane, aux côtés de celle échantillonnée de Nilüfer Yanya. Et dans cette no wave apaisée, King Krule infuse ce qu’il faut de flow rugueux et de saxophones convulsés (Stoned Again), de noirceur punk (Comet Face) pour sculpter ses fulgurantes 40 minutes. L'angoissé a trouvé la paix. « Je vois de la beauté partout. Je savais qu’elle était là mais aujourd’hui, je la comprends bien plus. » Coproduit par Dilip Harris (Mount Kimbie, Roisin Murphy…), Man Alive! a été enregistré de nuit, comme ces prédécesseurs, entre Londres et, pour la première fois, Stockport, près de Manchester. Un grand disque qui se sublimera sur scène. © Charlotte Saintoin/Qobuz

Le label

XL Recordings dans le magazine