Les albums

10,99 €

Musiques du monde - Paru le 26 octobre 2018 | world village

Lorsque le chef de file du renouveau des musiques celtiques des années 70 revient sur son passé, ce n’est pas avec une pointe de nostalgie mais avec l’énergie d’un homme curieux du monde et investi dans l’époque. Alan Stivell revisite ses classiques à travers le large prisme de tout ce qu’il a exploré à travers sa longue carrière en y réajustant les couleurs avec son environnement contemporain. Pour recréer des morceaux emblématiques (Tri Martolod, Reflets, extraits de sa Symphonie celtique…) ou plus discrets de sa carrière, il a mélangé les esthétiques, sa harpe et son chant évoluant en compagnie d’instruments acoustiques, de guitares saturées, d’orchestre symphonique, de beatbox ou de sons électroniques, dont des samples réalisés à partir de ses propres disques. Human / Kelt est une fête des sens à laquelle il a convié de vieux et de récents amis. On retrouve des compagnons de route de longue date (le guitariste Dan Ar Braz ou le flûtiste galicien Carlos Núñez) et des alter ego de la renaissance des traditions européennes (les Bretons Yvon Morvan ou via des documents d’archive, le regretté Glenmor, mais aussi l’Irlandais Donàl Lunny (Planxty), l’Occitan Claude Sicre des Fabulous Trobadors ou l’Italien Angelo Branduardi). Des auteurs-compositeurs qui ont marqué les années 80 ou 90 (Bob Geldof, Murray Head, Francis Cabrel ou Yann Tiersen) sont aussi présents comme des artistes très contemporains telles la Malienne Fatoumata Diawara, la Galloise Catrin Finch, la Corse Lea Antona ou l’Irlandaise Andrea Corr. Croiser les géographies et les époques sur un disque célébrant 50 années de carrière n’était pas un mince défi, mais le résultat est étonnant de cohérence, ce qui prouve qu’Alan Stivell a su évoluer en harmonie avec le temps qui passe, sans jamais étioler son propos ou son exigence artistique d’homme et de Celte. © Benjamin MiNiMuM/ Qobuz
1,49 €

Musiques du monde - Paru le 15 octobre 2018 | world village

1,49 €

Musiques du monde - Paru le 24 septembre 2018 | world village

1,49 €

Musiques du monde - Paru le 3 septembre 2018 | world village

1,49 €

Musiques du monde - Paru le 3 septembre 2018 | world village

1,49 €

Musiques du monde - Paru le 23 juillet 2018 | world village

1,49 €

Musiques du monde - Paru le 23 juillet 2018 | world village

14,99 €
10,99 €

Musiques du monde - Paru le 10 novembre 2017 | world village

Hi-Res
Romancier et musicien multifonction de la scène rennaise (rock, noise, chanson, contemporain), Olivier Mellano a conçu cette œuvre ambitieuse pour détourner le son martial d’un bagad breton et poser un point de vue militant et poétique sur la subjectivité des frontières. Pour porter son message antinationaliste mais respectueux des identités, il a développé un long texte en anglais, traduit en 17 langues sur le site mellanoland.com, en ayant à l’oreille la voix de baryton de Brendan Perry, chanteur du mythique duo Dead Can Dance. Constitué d’une pièce unique de 40 minutes, No Land utilise au mieux ces ingrédients. Binious, cornemuses et roulements de tambours spécifiques de ces orchestres conçus à l’origine pour les parades militaires ouvrent la marche. La puissante voix de Brendan Perry, parfois appuyée par un chœur, module les vers de Mellano et y apporte un saisissant lyrisme. Basse en main, le compositeur souligne et assouplit les mouvements. L’ensemble évolue en un flux régulier et déterminé vers sa conclusion sans appel : « Just one for all or no land (Un pays pour tous ou pas de pays) ». © BM/Qobuz