Catégories :

Les albums

HI-RES7,99 €
CD6,99 €

Chanson française - Paru le 9 décembre 2019 | Warner (France)

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Disco - Paru le 6 décembre 2019 | Warner (France)

Hi-Res
CD23,99 €

Chanson française - Paru le 26 novembre 2019 | Warner (France)

HI-RES11,49 €
CD9,99 €

Pop - Paru le 22 novembre 2019 | Warner (France)

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Chanson française - Paru le 15 novembre 2019 | Warner (France)

Hi-Res
CD17,49 €

Rock - Paru le 8 novembre 2019 | Warner (France)

CD17,49 €

Rock - Paru le 8 novembre 2019 | Warner (France)

CD17,49 €

Français - Paru le 8 novembre 2019 | Warner (France)

CD17,49 €

Rock - Paru le 8 novembre 2019 | Warner (France)

CD17,49 €

Rock - Paru le 8 novembre 2019 | Warner (France)

CD16,99 €

Rock - Paru le 8 novembre 2019 | Warner (France)

CD13,49 €

Chanson française - Paru le 8 novembre 2019 | Warner (France)

CD13,49 €

Rock - Paru le 8 novembre 2019 | Warner (France)

CD6,99 €

Chanson française - Paru le 8 novembre 2019 | Warner (France)

CD13,49 €

Rock - Paru le 8 novembre 2019 | Warner (France)

CD14,99 €

Chanson française - Paru le 30 octobre 2019 | Warner (France)

CD19,49 €

Chanson française - Paru le 30 octobre 2019 | Warner (France)

CD13,49 €

Chanson française - Paru le 30 octobre 2019 | Warner (France)

HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Chanson française - Paru le 18 octobre 2019 | Warner (France)

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 11 octobre 2019 | Warner (France)

Hi-Res
Impossible d’être déçu par un album d’Erik Truffaz tant chaque enregistrement du trompettiste est un périple sensoriel toujours dense, riche et surtout dépaysant. Et Lune rouge ne déroge pas à la règle, conçu avec ses fidèles Benoît Corboz, Marcello Giuliani et le batteur Arthur Hnatek. Sur les murs du studio d’enregistrement, ils ont accroché les vinyles du quartet depuis vingt ans. Pas comme des trophées mais plutôt les fragments d’une mosaïque en cours. « Pour ce disque, nous avions envie de choses nouvelles. Nous avons confié les clés à Arthur Hnatek et lui avons demandé de composer le matériel de base sur lequel le quartet a pu travailler le son, arranger puis déranger les éléments… Nous avons improvisé tout un tas de petites chroniques qui servent de charnières entre les compositions. » Le matériau final est trituré, étendu, coupé, remonté, jusqu’à obtenir cette envoûtante BO atmosphérique ponctuée de rock ici, de dub là ou d’ambient un peu plus loin. Une séquence répétitive s’éclipse pour un passage lyrique et Truffaz n’oublie jamais de faire rentrer beaucoup d’air et d’espace dans cette musique au ralenti qui déforme le temps, l’espace et les conventions stylistiques. Même son jeu se déconnecte du plancher des vaches pour toper le soleil. Et la filiation avec Miles Davis s’estompe encore plus qu’à l’accoutumée. Magique. © Max Dembo/Qobuz