Les albums

14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 février 2019 | Universal Records

1,99 €

Pop - Paru le 18 janvier 2019 | Universal Records

21,49 €
14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 14 décembre 2018 | Universal Records

Hi-Res
14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 14 décembre 2018 | Universal Records

14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 30 novembre 2018 | Universal Records

1,99 €

R&B - Paru le 30 novembre 2018 | Universal Records

1,99 €

Rap - Paru le 10 août 2018 | Universal Records

13,99 €

Pop - Paru le 20 juillet 2018 | Universal Records

21,49 €
14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 mai 2018 | Universal Records

Hi-Res
14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 mai 2018 | Universal Records

Paru en 2018, Electric Light est le deuxième opus studio du britannique James Bay. Succédant à Chaos and the Calm, publié en 2015, ce nouvel effort s'éloigne de l'approche classiciste de son prédécesseur, adoptant une nouvelle approche plus variée des arrangements, offrant un canevas aux accents groove à un album sous-tendu par un concept, celui de la naissance et de la déchéance d'une histoire d'amour. Porté par les singles "Pink Lemonade", "Us" et "Wild Love", Electric Light offre notamment à son auteur une seconde place dans les charts anglais ainsi que de belles entrées dans la plupart des charts européens.
3,99 €

Pop - Paru le 4 mai 2018 | Universal Records

9,99 €
6,99 €

Rap - Paru le 4 mai 2018 | Universal Records

Hi-Res
6,99 €

Rap - Paru le 4 mai 2018 | Universal Records

1,99 €

Pop - Paru le 4 mai 2018 | Universal Records

1,99 €

Rap - Paru le 4 mai 2018 | Universal Records

21,49 €
14,99 €

Rap - Paru le 27 avril 2018 | Universal Records

Hi-Res
Post Malone est arrivé en trombe en 2015 avec ses succès automatiques White Iverson et Too Young, mélangeant trap sautillante et country folk hérité de son Texas chéri. Depuis, le rappeur oscille entre stoner rock à batterie synthétique et ballade R&B chargée de guitare blues, terminant le genre avec son plus grand hit, Congratulations. Toujours inclassable, il représente aisément toutes les contradictions de l’Amérique actuelle, entre passion pour les armes à feu, dépression de masse, imagerie de catch professionnel, autodestruction joviale et immersion dans les jeux vidéo en ligne. Après l’ouragan Rockstar en compagnie de 21 Savage s’ouvre la page du deuxième album pour Post Malone. Documentant à sa manière les excès en tout genre de sa génération, Beerbongs & Bentleys sonne comme un lendemain de soirée trop chargée. Le réveil est dur dans le fond mais à la fois tout en douceur avec des voix entremêlées de Swae Lee, G-Eazy ou Ty Dolla Sign. La force de Post Malone réside toujours dans ces mélodies évidentes à la croisée des chemins, comme si Justin Bieber faisait un bœuf avec les musiciens de Lynyrd Skynyrd. Cette sensation rock FM des années 70 permet à Post Malone de tester d’autres terrains et de repousser encore les frontières des genres par exemple sur Blame It on Me ou le psychédélique Jonestown (interlude). Pourtant, sur la longueur de ces 18 titres, c’est plutôt l’efficacité calibrée qui permet à l’artiste de tenir la barre haute sans flancher avec Over Now construit pour les stades ou le retour réussi de London On tha Track sur la production de 92 Explorer par exemple. Continuant son épopée unique, Post Malone propose un deuxième album dense et gorgé de tubes en puissance qui l’installe plus profondément sur son trône fait sur mesure. © Aurélien Chapuis/Qobuz
1,99 €
Us

Alternatif et Indé - Paru le 27 avril 2018 | Universal Records

1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 avril 2018 | Universal Records

1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 avril 2018 | Universal Records

1,99 €

Rap - Paru le 6 avril 2018 | Universal Records