Les albums

33,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 5 avril 2019 | Rhino

Distinctions 4F de Télérama
Ian Curtis est au cimetière depuis à peine un an que les trois survivants de Joy Division s’enferment en studio pour sécher leurs larmes et tenter d’écrire une suite. Sur les cendres encore rougeoyantes du plus emblématique groupe post-punk naît donc New Order. Une nouvelle venue, Gillian Gilbert, est aux claviers. Le guitariste Bernard Sumner enfile le brassard de capitaine. Et Martin Hannett, déjà producteur de Joy Division, est toujours derrière la console… Enregistré entre le 24 avril et le 4 mai 1981 et publié le 11 novembre de la même année sur Factory Records, leur premier album est une transition impeccable que le temps rend encore plus impressionnante. La raideur et la froideur du rock anthracite de Joy Division est toujours au cœur des compositions. Rythmique en angle droit, guitares claires et chétives sur chant dépressif de zombie en phase terminale, Movement renferme pourtant déjà un embryon de groove atypique chez ses jeunes Mancuniens qui ne sourient jamais. On est encore loin de la new wave électronique et dance que New Order concoctera par la suite mais le rôle des claviers/synthés montrent ici un nouveau chemin à suivre. Cette édition Definitive de 2019 propose, en plus d’un remasterisation parfaite, 18 démos et mix alternatifs. © Marc Zisman/Qobuz
15,99 €
13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 octobre 2017 | Rhino

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Pour leur troisième album, les Smiths sont au sommet de leur art : voix de crooner torturé, arpèges cristallins suintant d’une guitare limpide, paroles romantiques et cyniques, tout est là pour faire une pop 100% britannique, comme les Kinks, les Who et les Jam surent en engendrer en leur temps… The Queen Is Dead, Bigmouth Strikes Again, The Boy With The Thorn In His Side, There Is A Light That Never Goes Out ou Some Girls Are Bigger Than Others sont autant de perles introspectives que le chant du charismatique Morrissey transforme en poésie pure. Tracas adolescents, peintures sociales, caricatures subtiles, la plume du Moz trempe ici dans l’encre de la perfection. © MD/Qobuz
16,99 €

Soul - Paru le 4 août 2000 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Curtis Mayfield est loin d’être un bleu lorsque parait son premier album solo à l’automne 1970. Guitariste esthète vénéré par Jimi Hendrix, chanteur au falsetto magique adulé par Prince, songwriter de haute volée, ce natif de Chicago s’est fait un nom à la tête des Impressions durant plus d’une décennie. Pour ce premier essai en solitaire, Curtis Mayfield voit grand et signe une symphonie lançant de solides ponts entre funk alors naissant, rock psychédélique, tradition gospel et soul en cinémascope. De sa plume engagée, il offre avec ce disque son What’s Going On à lui. Comme un chapelet de mini-tragédies gorgées de soul et richement arrangées. Une guitare wah-wah par ici, une rivière de violons par-là, une rafale de percussions un peu plus loin, la richesse de Curtis est un véritable électrochoc au point que certains le qualifieront de Sgt. Pepper’s de la soul music ! © MZ/Qobuz
15,99 €
13,49 €

Punk - New Wave - Paru le 24 juillet 2015 | Rhino

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
15,99 €
13,49 €

Metal - Paru le 1 juin 1970 | Rhino

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
In Hard Rock aurait été plus judicieux comme titre, tant ce quatrième album de Deep Purple paru en juin 1970 fait office de Tables de la Loi du genre. Un disque référence traversant les décennies sans prendre la moindre ride… La guitare de Ritchie Blackmore, ici on ne peut plus habitée, entame un corps à corps furieux avec la voix déchainée de Ian Gillan. Le guitariste virtuose de Weston-super-Mare, ne cachant guère sa fascination pour la musique classique, entame aussi de beaux échanges avec l’orgue Hammond de Jon Lord. A l’arrivée, In Rock est une grande messe de solos furieux, de tsunamis électriques et de rythmiques cataclysmiques (l’impeccable tandem basse/batterie avec Roger Glover et Ian Paice est une pièce elle aussi maîtresse de ce disque) accouchera d’hymnes dantesques comme Speed King et Child In Time, grande symphonie hard jamais égalée. Enfin, cerise sur ce beau gâteau rock'n'roll, une pochette mythique et mégalo montrant les membres de Deep Purple dans une sculpture inspirée du mont Rushmore. Bref, aussi puissant qu’une invasion de Huns ! © MD/Qobuz
14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 23 septembre 2011 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
22,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 1970 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
16,99 €

Folk - Paru le 1 juin 2003 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
7,99 €

Rock - Paru le 30 juin 1975 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
13,49 €

Folk - Paru le 30 juin 1975 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Parmi la vingtaine d’albums de Joni Mitchell, Blue est un vrai sommet. Dépouillé à l’extrême, ce disque d’une grande pureté publié en juin 1971 symbolise à la perfection la singularité de sa voix dans la scène folk des 70's. Sur dix thèmes, la Canadienne âgée de 28 ans embarque son art dans des harmonies virginales, sur les rives d’une poésie désabusée mais jamais plombante. Joni, pleine de grâce, évite l’introspection ridicule ou gênante grâce à son ton juste pour chanter la solitude, la désillusion, la perte ou l’amour déçu (elle vient de quitter Graham Nash). La guitare et la voix de son complice d’alors James Taylor, la basse de Stephen Stills mais aussi la pedal steel impressionniste de Sneaky Pete Kleinow des Flying Burrito Brothers viennent enrichir avec finesse un disque qui laisse entrevoir quelques inflexions jazz vers lesquelles Joni Mitchell (qui joue également ici du dulcimer des Appalaches) tendra par la suite sur d’autres albums. Rarement une œuvre n’aura dégagé une telle puissance avec si peu de moyens… © Marc Zisman/Qobuz
20,49 €
17,49 €

Rock - Paru le 16 juillet 2002 | Rhino

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
22,49 €
19,49 €

Rock - Paru le 16 juillet 2002 | Rhino

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 23 septembre 2011 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
14,99 €

Soul - Paru le 10 août 2004 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
7,99 €

Pop - Paru le 1 septembre 1977 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Pour le grand public mais aussi pour bon nombre de ses fans, Harvest demeure le sommet de la discographie de Neil Young. Sur fond de country rock et folk on ne peut plus mélancolique, l’art du Loner canadien brille de mille feux tout au long de ce quatrième album paru en février 1972. Sorte de Saint Graal baba bucolique et champêtre, ce chef d’œuvre offre aussi d’impressionnantes zones d’ombres comme sur The Needle And The Damage Done, ballade évoquant clairement la dépendance à l’héroïne de son guitariste Danny Whitten qui mourra d’ailleurs d’overdose en novembre de la même année. Mais derrière sa béatitude, Harvest reste une œuvre riche et mélodiquement parfaite. Un disque qui influencera de nombreuses générations… © MD/Qobuz
20,49 €
17,49 €

Pop - Paru le 22 février 2011 | Rhino

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
16,99 €

Rock - Paru le 3 mai 1994 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
14,99 €

Jazz - Paru le 8 avril 2008 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Le troisième album de ce musicien ovni des années 70 est un live qui fait référence pour beaucoup de chanteurs de jazz, de soul et de pop. Paru en 1977, l'album Look To The Rainbow permet de retrouver en public d'anciens titre mais surtout, une version fort prisée des amateurs, le fameux Take 5 de Paul Desmond. JMP©Qobuz
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 12 novembre 1991 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Maintenant ! Now ! Tout de suite ! La révolution est là ! Pulvérisé le rêve hippie ! Plastiqué le pacifisme West Coast ! Avec ce premier album (un live) des grands terroristes soniques du Michigan, le rock’n’roll entre corps et âme dans une violence salvatrice et méchamment furibarde. Lors de ce concert enregistré au Grande Ballroom de Detroit en octobre 1968, Wayne Kramer et Fred ‘Sonic’ Smith tabassent leurs guitares comme des bouchers de génie. Micro au poing, Rob Tyner est un James Brown d’ivoire en transe. Evidemment, le génie rock’n’roll du Five ne se limite pas à ce simple tsunami électrique. Il puise son énergie comme sa folie dans le rock primitif des Troggs, le jazz libertaire de Sun Ra et le blues cru de John Lee Hooker. Avec les Stooges d’Iggy Pop, le MC5 fait régner sur l’industrielle Detroit la loi du bruit et de la fureur. Comme ils le scandaient alors, Motor City Is Burning : des décennies plus tard, les braises sont encore incandescentes… © Marc Zisman/Qobuz
13,49 €

Rap - Paru le 26 mai 1992 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz