Les albums

13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 juin 2011 | Polydor Records

Distinctions Sélection Les Inrocks
Kaiser Chief sort son quatrième album, The Future Is Medieval, après un hiatus de trois ans qui fit suite à l'album de 2008 Off with Their Heads. Le novateur groupe de Leeds a lancé une opération interactive avec ses fans "crée ton propre album" leur permettant de mettre au point une track-list de dix morceaux parmi une vingtaine et de dessiner la pochette. Le CD propose 13 de ces titres et inclut le single "Little Shocks", offrant une sonorité plus sombre emmenée par un riff de clavier inquiétant et la voix singulière de Ricky Wilson.
13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 2011 | Polydor Records

Distinctions Sélection Les Inrocks
Chanteur, auteur et autoproducteur de 27 ans, Jamie Woon s’est fait un nom en faisant beaucoup de lives, notamment en première partir d’Amy Winehouse et de La Roux ! Issu de la scène Dubstep anglaise, il est inspiré par des courants Blues, Soul et Rhythm’n Blues qui font de sa pop une musique nouvelle, et originale. Le voici aujourd’hui avec son premier album Mirrorwriting très planant et agréable.
14,49 €

Dance - Paru le 1 janvier 2011 | Polydor Records

Livret Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music - Sélection Les Inrocks - 3 étoiles Technikart - Sélection du Mercury Prize
James Blake n’a que 21 ans, quelques titres seulement à son actif et son nom circule déjà partout. Nouveau bidouilleur expert en dubstep, le Britannique a d'abord livré un EP envoûtant, Klavierwerke, sur le label R&S. Entre l’emblématique Burial, Kode9 ou le jeune binôme Mount Kimbie, Blake (dé)construit une techno climatique, faite de nuages de pianos floutés, de beats maladifs et de voix venues d’un autre monde. Il revisite même Feist parfois… Un nom qui risque de marquer la scène électro des années 2010's. © MZ/Qobuz
20,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2010 | Polydor Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Sélection Les Inrocks
Obscure et lumineux. Comme une cave sur la Côte d’Azur. C’est là que la bande de Jagger et Richards – fuite fiscale oblige – met en boîte le gargantuesque Exile on Main Street, festin de toute une vie où les plats sont country (Sweet Black Angel, Sweet Virginia), gospel (Shine A Light), blues (Shake Your Hips) et viscéralement rock’n’roll (le Rocks Off d’ouverture ou cultissime Happy braillé par Keith Richards). Les Rolling Stones ont beau être au sommet de leur gloire et du star-system, ce chef-d’œuvre est sculpté dans la tripe, sombre et sale côté son, sincère et brut côté style. Rarement les musiques roots américaines (country, blues, folk) n’auront été conjuguées avec autant d’originalité. Jagger chante comme un gourou habité. Richards taille des riffs de guitare plus sublimes et tranchants les uns que les autres. On cherche encore la moindre faille dans ce double album considéré par beaucoup comme le plus grand de leurs auteurs… © Marc Zisman/Qobuz
13,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2010 | Polydor Records

Distinctions Sélection Les Inrocks
Obscure et lumineux. Comme une cave sur la Côte d’Azur. C’est là que la bande de Jagger et Richards – fuite fiscale oblige – met en boîte le gargantuesque Exile on Main Street, festin de toute une vie où les plats sont country (Sweet Black Angel, Sweet Virginia), gospel (Shine A Light), blues (Shake Your Hips) et viscéralement rock’n’roll (le Rocks Off d’ouverture ou cultissime Happy braillé par Keith Richards). Les Rolling Stones ont beau être au sommet de leur gloire et du star-system, ce chef-d’œuvre est sculpté dans la tripe, sombre et sale côté son, sincère et brut côté style. Rarement les musiques roots américaines (country, blues, folk) n’auront été conjuguées avec autant d’originalité. Jagger chante comme un gourou habité. Richards taille des riffs de guitare plus sublimes et tranchants les uns que les autres. On cherche encore la moindre faille dans ce double album considéré par beaucoup comme le plus grand de leurs auteurs… © Marc Zisman/Qobuz
13,49 €

Electro - Paru le 1 janvier 2010 | Polydor Records

Distinctions Sélection Les Inrocks