Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

A partir de :
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 19 mars 2021 | Phi

Hi-Res Livret
Dans ce nouvel opus d’une discographie abondante, Philippe Herreweghe (sur son label Phi) et le Collegium Vocale Gent nous plongent au cœur de deux cantates lumineuses de Johann Sebastian Bach. L’une, écrite en 1726 (Es ist dir gesagt, Mensch, was gut ist, BWV 45), s’articule autour d’une citation du Christ, interprétée par une voix de basse très virtuose, presque opératique, comme en témoigne l’étonnant Arioso central, Es werden viele zu mir sagen an jenem Tage, d’inspiration fortement italienne, avec vocalises à foison, en imitations des violons – sans doute l’une des pages les plus rapidement enivrantes du Cantor ! L’autre cantate, la célèbre Trauerode (Laß, Fürstin, laß noch einen Strahl, BWV 198), écrite l’année suivante, fut composée à l’occasion des funérailles de Christiane Eberhardine, fille du margrave de Brandebourg-Bayreuth et ardente luthérienne, dont la mort avait profondément affecté la population de Leipzig. Il s’agit bien ici de nouveaux enregistrements, réalisés les 23-25 janvier 2020 à la Waalse Kerk d’Amsterdam, aux Pays-Bas. La prise de son est exemplaire, d’un naturel étourdissant – un bonheur pour les oreilles. La direction de Philippe Herreweghe est d’une fluidité et d’une souplesse irrésistibles. Les quatre solistes (la soprano Dorothee Mields, le contre-ténor Alex Potter, le ténor Thomas Hobbs et la basse Peter Kooij) forment un quatuor de grande beauté, les voix sont généreuses, investies sur le plan de l’expressif, et convaincantes du point de vue du « verbe » ; ils rappellent souvent les meilleurs solistes de l’intégrale Das alte Werk, à laquelle Herreweghe avait participé et à laquelle il semble plus que jamais vouloir rendre ici hommage (c’est Gustav Leonhardt qui avait dirigé les deux cantates ici présentes). De grands moments en particulier ? L’air Wer Gott bekennt (BWV 45) chanté par un Alex Potter puissamment expressif, l’air Verstummt, verstummt, ihr holden Saiten! (BWV 45) de Dorothee Mields, d’une grande ferveur théâtrale, ou encore le plus rare Motet BWV 118 ( O Jesu Christ, mein's Lebens Licht). Bref, un vrai enchantement ! À ne manquer sous aucun prétexte. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz
A partir de :
HI-RES23,99 €
CD15,99 €

Classique - Paru le 7 février 2020 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
La Passion selon saint Jean de Bach, avec son célébrissime chœur d’ouverture traversé d’ombre et de lumière, est une puissante réflexion musicale et spirituelle. Dramatique, grandiose, complexe, résolument théâtral, les superlatifs ne manquent pas pour décrire ce chef-d’œuvre absolu de la musique occidentale. Philippe Herreweghe et le Collegium Vocale Gent en proposent une lecture aboutie qui reflète leur connaissance du compositeur, fondée sur d’abondantes recherches et approfondie par d’innombrables concerts. Les solistes Krešimir Stražanac et Maximilian Schmitt démontrent l’étendue de leurs talents dans les rôles de Jésus et de l’Évangéliste. © Phi« C'est la troisième fois que Philippe Herreweghe enregistre la Johannes-Passion. [...] Pour célébrer le cinquantième anniversaire de son Collegium Vocale de Gand et inscrire l'œuvre dans son propre label, le chef belge revient à la partition de 1724. [...] Comme il y a près de quarante ans, Herreweghe se montre plus réservé, avant tout au service du récit, avec un hédonisme et une mobilité expressive qui nous comblent. La ferveur frémissante du premier chœur, la finesse des courbes mélodiques dans les arias, la somptuosité instrumentale [...] compensent le lissage passager des récitatifs. [...] Incontournable actuellement chez Bach, Dorothee Mields illumine toutes ses interventions. [...] » (Diapason, mars 2020 / Jean-Luc Macia) 
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Cantates sacrées - Paru le 21 septembre 2018 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Deux des trois cantates de Bach ici présentées par Philippe Herreweghe et son Collegium Musicum datent, certes, de la première période du pas-encore-Cantor ; certes, elles suivent le modèle luthérien d’assez près, et le langage en est délibérément un peu archaïque. Mais quelle maturité d’architecture, de conception, d’harmonie et de conduite thématique, dans le strict cahier des charges contrapuntiques que l’on imagine ! Ce n’est pas pour rien que Christ lag in Todesbanden, BWV 4 est l’une des plus célèbres cantates de nos jours. L’aria Jesus Christus, Gottes Sohn met en scène le ténor dans une extravagante peinture sonore dans laquelle le mot « nichts » (« rien ») est figuré par… rien : le discours s’arrête en plein milieu de mesure, comme si l’on avait coupé la sono. Que nenni. Bach décrit le « rien » de la manière la plus saisissante qui se puisse imaginer. Autant d’imagination dans les autres cantates, bourrées d’arias mémorables, de récitatifs ébouriffants qui n’ont rien d’ennuyeux, et de chorals de toute beauté. Décidément, les cantates de Bach sont une des plus inépuisables sources de splendeurs chez Bach, que l’on a tort de ne pas mieux connaître. © SM/Qobuz
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Cantates sacrées - Paru le 8 septembre 2017 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 5 étoiles de Classica
Pour la troisième fois sur le label Phi, Philippe Herreweghe propose de vous faire (re)découvrir trois cantates de Johann Sebastian Bach – "Nimm von uns, Herr, du treuer Gott, BWV 101, "Ihr werdet weinen und heulen", BWV 103 et "Mache dich, mein Geist, bereit", BWV 115. Après les deux premiers albums consacrés aux cantates écrites durant la première année de Bach à Leipzig, le chef gantois et son Collegium Vocale Gent, orchestre et chœur, s’attaquent à trois cantates composées durant sa deuxième année en tant que Kantor de l’église Saint-Thomas. La subtilité et la virtuosité fine à laquelle chœur et solistes vocaux sont confrontés sont cette fois encore de mise, et l’instrumentarium aussi fourni et riche en couleurs que les précédentes. © Phi« [...] trois cantates que Philippe Herreweghe n'avait pas encore enregistrées, où Bach oppose à l'inquiétude des croyants, confrontés à la mort et au péché, la perspective consolatrice et joyeuse de la résurrection promise. La force d'Herreweghe est de faire sentir avec subtilité ces nuances accompagnant une forme de pénitence réparatrice. La BWV 1 ("Ecarte de nous, Seigneur, Dieu fidèle, le grand châtiment") [...] exprime parfaitement cette ambivalence. [...] Le Collegium Vocale se surpasse, tant les choristes que les instruments. [...] Dans les deux autres cantates, l'opposition entre l'inquiétude des fidèles et leur soulagement est plus marquée encore : la trompette enjouée de l'air pour ténor de la BWV 103 rompt avec éclat la sinistrose ambiante. Dans la BWV 115 ("Prépare-toi, mon âme"), le dialogue entre Damien Guillon et le hautbois d'amour de Marcel Ponseele atteint des sommets d'expressivité, sur le rythme berceur d'une sicilienne. Un grand moment. Les chœurs ouvrant ces deux cantates sont d'une fluidité et d'une tenue sonore rares, comme souvent avec Herreweghe. [...] Un ajout admirable à l'imposante discographie des cantates que Philippe Herreweghe construit depuis plus de trois décennies.» (Diapason, janvier 2018 / Jean-Luc Macia)« [...] On admire la réalisation, le soin apporté à l'homogénéité de l'ensemble, à la ductilité des lignes, à la souplesse des rythmes, au naturel des phrasés : voix et instruments semblent se fondre en un objet unique, orgue rêvé, animé par le souffle de l'esprit. [...] Chœur aérien, chanteurs impeccables (Damien Guillon dans BWV 103/3) et solistes admirables (la flûte de Patrick Beuckels dans BWV 101/2, le hautbois d'amour de Marcel Ponseele dans BWV 115/2) [...]. (Classica, mars 2018 / Philippe Venturini)
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2017 | Phi

Livret
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 17 juin 2016 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Cantates sacrées - Paru le 28 janvier 2014 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
Ce nouvel enregistrement de Philippe Herreweghe est consacré à des Cantates écrites par Bach lors de sa première année à Leipzig (1723-1724). Avec des nouvelles compositions et des remplois d’œuvres antérieures, le nouveau Cantor se constitue ainsi un vaste catalogue de chœurs, de récitatifs, d'airs et de chorals qu'il pourra réutiliser à sa guise, au fur et à mesure des besoins liturgiques durant les 27 ans de son activité. Les quatre Cantates présentées ici (BWV 48, 73, 44 & 109) possèdent une grande variété instrumentale superbement mise en valeur par les instrumentistes et grâce à une prise de son à la fois précise et chaleureuse. Philippe Herreweghe sait comme toujours manier les contrastes et les tempi avec justesse, dans une expression empreinte de piété joyeuse. FH
A partir de :
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 29 janvier 2013 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 25 septembre 2012 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
A partir de :
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 24 janvier 2012 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Sa longue fréquentation de l'œuvre de Bach a fait de Philippe Herreweghe un homme de mouvement et d'approfondissement. La joie qu'il éprouve à avoir forgé de sa main des outils musicaux aujourd'hui en pleine maturité, le fait revenir aujourd'hui sur une Messe qui n'a jamais cessé de le questionner : la Messe catholique du protestant Bach. Au printemps dernier, la Jesus-Christus Kirche de Berlin a donc résonné des splendeurs d'une partition dont les gravures précédentes ne satisfaisaient plus à la vision rayonnante du maestro flamand. Avec un ensemble de solistes idéaux - inclus au chœur - et un Collegium vocalement et instrumentalement au sommet de sa forme, Herreweghe livre ici un message qu'on méditera avec gourmandise, comme une cène où rigueur et hédonisme, profondeur intérieure et séduction extérieure se donneraient tendrement la main.
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Chœurs sacrés - Paru le 26 mai 2011 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
Dans ces chefs-d'œuvre absolus, Philippe Herreweghe, à la lumière des plus récentes recherches, s’inspire des pratiques musicales de Leipzig qui savent donner un lustre admirable aux motets, en leur apportant un relief plus accusé par la diversification des configurations vocales et instrumentales (simple et double chœur, basse continue, instrumentarium varié). Emmené par des solistes hors pair, le Collegium Vocale de Gand se révèle ici au sommet de son art. Une nouvelle version tout à fait délectable !

Le label

Phi dans le magazine
  • Philippe Herreweghe, une rencontre-podcast
    Philippe Herreweghe, une rencontre-podcast Son Orchestre des Champs-Elysées a 20 ans. Une aventure que raconte Philippe Herreweghe, tout en évoquant les répertoires qui l’inspirent actuellement et les difficultés vécues par la sphère classi...
  • Rencontre avec Philippe Herreweghe
    Rencontre avec Philippe Herreweghe Rencontre avec le grand chef d’orchestre belge Philippe Herreweghe qui publie la Symphonie n°4 de Mahler sur un nouveau label, le sien : Phi.